Renee Wilkin célèbre la diversité corporelle dans son nouveau clip audacieux | 7 Jours
/magazines/7jours

Renee Wilkin célèbre la diversité corporelle dans son nouveau clip audacieux

Deux semaines après avoir reçu des critiques virulentes sur son apparence à Bonsoir bonsoir, Renee Wilkin persiste et signe. La chanteuse lançait hier le clip d’Elle est belle, où elle recrée des scènes sexy inspirées par Mitsou, Beyoncé, Shakira et autres Katy Perry en compagnie d’autres femmes rondes.

• À lire aussi:
Mélissa Bédard pose seins nus pour lancer un message inspirant

• À lire aussi:
Critiquée à cause de sa tenue, Renée Wilkin répond aux messages haineux

Rappelons d’abord les faits. Invitée sur le plateau de Bonsoir bonsoir !, le mois dernier, Renee Wilkin a opté pour un pantalon ajusté et un chandail court dévoilant quelques centimètres de son abdomen. Sa tenue a rapidement suscité une avalanche de commentaires désobligeants et particulièrement violents sur les réseaux sociaux, ses détracteurs jugeant ces vêtements inappropriés pour ses courbes généreuses. 

« J’ai dû arrêter de lire tous les messages méprisants que je recevais. C’est correct si les gens n’aiment pas mon look. Mais je m’assume comme je suis. Et je ne mérite pas ces attaques sur mon apparence et sur mon poids. Personne n’en mérite, d’ailleurs », avance la chanteuse en entretien au Journal

Un combat à gagner

Il y a un moment que Renee Wilkin a fait de la diversité corporelle son cheval de bataille. Et cette récente situation lui a rappelé l’importance de continuer à mener son combat qui, visiblement, est loin d’être gagné. C’est ainsi qu’elle rapplique avec un nouvel extrait, Elle est belle

« Mes belles courbes semblent leur faire mal. Me lancer cette haine au visage, c’est pas normal », y chante-t-elle. 

Dévoilé hier, le clip montre la chanteuse entourée d’autres femmes rondes, recréant des scènes sexy calquées sur celles de chanteuses pop d’ici et d’ailleurs.  

Des exemples ? Une jeune femme bien en chair batifole nue dans un nuage de barbe à papa comme l’a fait Katy Perry pour son California Gurls. Une autre recrée l’ambiance suggestive du Wrecking Ball de Miley Cyrus. Quant à Renee Wilkin, elle prend elle-même la pose, nue sur une chaise, à l’instar de Mitsou au début des années 1990. 

« Ouvrir les discussions »

Les images, elle le sait très bien, risquent de faire jaser. Elle s’y attend. Et elle est prête à y faire face. 

« Si les deux dernières semaines m’ont appris une chose, c’est que je suis assez forte pour y faire face. Et j’ai une armée de supporteurs qui sont là pour m’épauler », avance-t-elle. 

« Et si ça fait jaser, tant mieux. J’espère que ça ouvrira des discussions. Les standards de beauté doivent changer. Parce que nous, les femmes rondes, on existe. On mérite d’avoir notre place. Et on a le droit d’être belles et sexy », ajoute-t-elle.


À VOIR AUSSI: 29 vedettes québécoises nées sous le signe de la Balance

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus