Millie Bobby Brown prête ses traits à Enola Holmes sur Netflix | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Millie Bobby Brown prête ses traits à Enola Holmes sur Netflix

Image principale de l'article  Elle prête ses traits à Enola Holmes sur Netflix
Alex Bailey

Dans ce nouveau film de Netflix, Millie Bobby Brown prête ses traits à Enola Holmes, une jeune fille aussi brillante que son illustre grand frère pour résoudre des énigmes. Sera-t-elle capable de retrouver la trace de sa mère mystérieusement disparue?

• À lire aussi: Tyra Banks confirme qu'il y aura une suite au film «Coyote Ugly»

Plus de 130 ans après les débuts de Sherlock Holmes dans une nouvelle de Sir Arthur Conan Doyle, c’est au tour d’une autre membre de la famille du célèbre détective de s’illustrer. Inspiré de la série de romans à succès de Nancy Springer, le film Enola Holmes nous amène dans l’Angleterre victorienne de la fin du XIXe siècle, aux premières heures du combat des suffragettes, avec une toute jeune héroïne enquêtant sur une étrange disparition et une conspiration qui menace de faire basculer le cours de l’histoire. 

Un départ précipité
Enola Holmes, qui vient tout juste de fêter ses 16 ans, découvre avec stupéfaction que sa mère, Eudoria, a disparu en laissant derrière elle un étrange carnet et un recueil sur les fleurs, mais aucune note pour expliquer la raison de son départ précipité. La jeune fille se retrouve alors placée sous l’autorité de ses deux grands frères, Sherlock et Mycroft. Ces derniers envoient leur petite sœur dans un pensionnat de jeunes filles pour parfaire son éducation. Toutefois, Enola a bien du mal à trouver sa place dans l’établissement très strict dirigé par Miss Harrison. Il faut dire que la cadette de la famille Holmes a suivi jusqu’ici un enseignement plutôt atypique prodigué par Eudoria, qui lui a notamment appris les rudiments de la cryptologie et des arts martiaux. La jeune fille, qui ne pense qu’à retrouver la trace de sa mère, se rebelle et quitte son pensionnat pour mener sa première grande enquête à Londres. Ses investigations la mènent notamment sur la piste d’un jeune lord, le vicomte Tewkesbury, avec qui elle ne tarde pas à nouer une relation profonde dans l’adversité.


• À lire aussi: Émile Bilodeau se retire des réseaux sociaux


Un Sherlock plus humain Entre-temps, impressionné par la bravoure de sa petite sœur, Sherlock se résout à l’aider, quitte à se mettre à dos Mycroft, l’aîné de la famille. Dans ses jeunes années, le détective de génie n’a pas encore le détachement émotionnel qui l’a rendu si célèbre. On découvre un Sherlock beaucoup plus humain, qui doit faire face à une épreuve qui met au défi non seulement son intelligence, mais aussi ses émotions les plus profondes. Épaulée par son grand frère, Enola se lance dans une aventure rocambolesque, pleine de mystères et de rebondissements, où le danger la guette à chaque coin de rue. Au cours de ses pérégrinations dans les quartiers mal famés de Londres, la jeune fille croise ainsi la route du méchant Linthorn, un redoutable homme de main tapi dans l’ombre, et se retrouve prise au beau milieu d’une vaste conspiration qui pourrait changer la face du monde. Mais il n’y a pas de quoi effrayer la courageuse et brillante Enola, décidée à aller jusqu’au bout de son enquête. 

UNE JEUNE DÉTECTIVE DANS UN MONDE D’HOMMES
Si Sherlock a déjà connu plusieurs visages au cinéma (Robert Downey Jr., Ian McKellen...) comme à la télé (Benedict Cumberbatch, Jonny Lee Miller...), c’est la première fois que le personnage d’Enola Holmes prend vie à l’écran, incarné par Millie Bobby Brown, la jeune vedette de la série Stranger Things. Totalement absente de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, la sœur cadette du célèbre détective a fait sa première apparition en 2006, dans un roman policier de Nancy Springer. L’écrivaine a expliqué avoir voulu donner à Sherlock Holmes une petite sœur «capable de le battre à son propre jeu», pour apporter une présence féminine forte dans un univers qui était surtout dominé jusqu’ici par des hommes. Nancy Springer a ainsi publié six romans consacrés aux enquêtes d’Enola Holmes.

 

À VOIR AUSSI: 29 vedettes québécoises nées sous le signe de la Balance

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus