Victor Lessard | De l’action à revendre! | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Victor Lessard | De l’action à revendre!

Jeudi 15 octobre à 22 h, ADDIKTV (Début de la saison 3)

Même s’il n’est plus policier, Victor (Patrice Robitaille) se voit impliqué dans des enquêtes.
Photo: © Addiktv

Même s’il n’est plus policier, Victor (Patrice Robitaille) se voit impliqué dans des enquêtes.

Ce n’est pas parce que Victor Lessard n’est plus policier dans la troisième saison de la série qu’il affronte moins d’action, loin de là! Patrice Robitaille a adoré reprendre l’interprétation du taciturne personnage, ce qui lui a permis d’effectuer d’excitantes cascades. 

Patrice, dans quel état d’esprit retrouve-t-on Victor au début de la troisième saison?

Victor n’est plus dans les forces de l’ordre. Il a décidé de démissionner après avoir eu maille à partir avec son supérieur, Marc Piché, qu’il jugeait corrompu. Il est maintenant responsable de la sécurité au Casino de Montréal, ce qui fait bien rire Jacinthe, qui ne croit pas qu’il peut trouver son compte dans ce poste.

Est-ce la fin de la collaboration entre Victor et Jacinthe?

Non, dès le premier épisode, Jacinthe appelle Victor en renfort sur une scène de crime où un homme a été assassiné. C’est un tireur d’élite qui est responsable du meurtre et comme Victor a de l’expérience à ce sujet, elle a besoin de son avis. Il va l’aider en sous-main sur l’enquête.

Photo: © Addiktv

Dès le premier épisode, Jacinthe (Julie Le Breton) se tourne vers Victor (Patrice Robitaille) pour résoudre une histoire de meurtre.

Photo: © Addiktv

Dès le premier épisode, Jacinthe (Julie Le Breton) se tourne vers Victor (Patrice Robitaille) pour résoudre une histoire de meurtre.

Continue-t-il aussi d’enquêter sur le passé de son père?

Oui, et étonnamment, des ramifications seront découvertes entre le meurtre sur lequel Jacinthe enquête et l’histoire de son père. C’est une saison assez dense. Au cours du 10e épisode, Victor apprendra ce qui s’est vraiment passé lors des assassinats de sa mère et de son frère. Il découvrira qu’une personne qui tire les ficelles en est responsable.

Comment la troisième saison se démarque-t-elle des deux premières?

C’est une très bonne saison, si ce n’est la meilleure! Contrairement aux autres saisons où les téléspectateurs cherchaient les responsables des crimes sur lesquels Jacinthe et Victor enquêtaient et élaboraient comme eux des suppositions, là, les téléspectateurs savent dès le départ qui a commis le meurtre. C’est plutôt le motif du crime qu’ils cherchent à découvrir. C’est aussi une saison où il y a plus d’action! Nous avons changé de réalisateur, passant de Patrice Sauvé à François Gingras, et ce dernier a dynamisé le regard qu’on portait sur la série. Il y a ajouté plus de sang, plus de cascades...

Aimez-vous faire vos propres cascades?

J’adore ça! Il y a une scène en particulier qui a été tellement trippante à jouer! Victor est assis à la table d’un restaurant quand des vilains canardent l’établissement. Cette journée-là, il y avait des armuriers sur le plateau et beaucoup de détonations. Je devais passer par-dessus une voiture, courir dans une ruelle et me planquer. Je me suis beaucoup amusé.

Y a-t-il d’autres moments du tournage de la troisième saison qui vous ont marqué?

Julie Le Breton et moi, nous avons tourné une scène d’interrogatoire avec la fameuse technique où l’interrogateur torture sa victime en la noyant à l’aide d’une serviette sur le visage. Nous étions assez fébriles de tourner ça, mais tout était super bien planifié pour que ça se déroule sans encombre. Le coordinateur de cascades jouait un sbire dans la scène. Alors qu’il devait faire semblant de m’agripper, c’est plutôt moi qui lui tenais la main, et nous avions un code entre nous pour qu’il enlève la serviette de mon visage si ça n’allait pas. Pour certains plans de la scène, Julie et moi avions aussi dans la bouche un bidule que l’on utilise en plongée sous-marine et qui avait été trafiqué avec des pailles métalliques afin que l’eau ne se rende jamais à notre gorge. 

Comment Victor a-t-il évolué durant les trois saisons?

Victor demeure un gars assez sombre, même s’il essaie de se coller un peu plus à la lumière de sa douce. Nadja est vraiment sa bouée de sauvetage vers quelque chose de moins lourd dans la vie. N’empêche qu’il n’a pas tant changé durant les trois saisons. Victor demeure un gars droit qui fait difficilement des compromis et qui est prêt à tout pour découvrir la vérité. C’est un héros sans foi ni loi.

Il utilise son expérience pour faire avancer l’enquête.

Photo: © Addiktv

Il utilise son expérience pour faire avancer l’enquête.

Est-ce qu’il y aura une quatrième saison de Victor Lessard?

Si oui, je n’en ai pas encore entendu parler. Pour le moment, la série a couvert tous les romans de Martin Michaud. Il a même réussi le tour de force d’écrire le dernier tome quasiment en simultané avec la série. Si un prochain tome est publié et qu’il est propice à une nouvelle saison, je replongerai dans ce rôle sans hésiter. J’ai adoré interpréter Victor Lessard.

À lire aussi

Et encore plus