La recrue | Usurpation d’identité | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

La recrue | Usurpation d’identité

Mercredi 14 octobre à 20 h, TVA

John et Nyla (Nathan Fillion et Mekia Cox) sont heureux de retrouver l’homme qui a volé l’identité du policier, mais leur joie est bien éphémère.
Photo : TVA

John et Nyla (Nathan Fillion et Mekia Cox) sont heureux de retrouver l’homme qui a volé l’identité du policier, mais leur joie est bien éphémère.

John s’est fait voler son identité. S’il ne règle pas la situation rapidement, il sera renvoyé du programme de formation de la police. Après lui avoir annoncé la mauvaise nouvelle, le commandant Grey se rend à une audience qu’il appréhende depuis des semaines. 

Russell Scanlin (Michael Esparza), l’assassin du coéquipier de Grey (Richard T. Jones), sera-t-il libéré?

Photo : TVA

Russell Scanlin (Michael Esparza), l’assassin du coéquipier de Grey (Richard T. Jones), sera-t-il libéré?

En arrivant au travail, John reçoit un appel l’informant que son virement pour payer les frais de scolarité d’Henry a été rejeté. Sur le coup, il ne s’inquiète pas, car il s’agit forcément d’une erreur. Le commandant Grey le détrompe à la fin de la réunion du début de quart de travail. Sa cote de crédit est descendue à un niveau inacceptable pour un policier et il est impératif qu’il régularise sa situation le plus rapidement possible s’il ne veut pas être renvoyé du programme de formation. Le commandant explique que cette règle existe pour éviter qu’un policier rencontrant des difficultés financières cède à certaines tentations. 

Quand John consulte son dossier de crédit, il panique en voyant qu’il n’a plus seulement une carte de crédit, mais sept, et qu’il ne reste plus d’argent dans le compte d’études de son fils. Nyla affirme que le détective Bill Summerland, de la division vol d’identité, saura l’aider. Toutefois, après avoir examiné la situation, Summerland n’est pas aussi optimiste que John l’aurait souhaité.

En effet, le détective Summerland promet d’envoyer à la direction un rapport confirmant que John n’est pas responsable de la baisse de sa cote de crédit. En revanche, il ne peut pas garantir qu’il récupérera son argent, même si celui qui a usurpé son identité est arrêté. 

Un vrai pro

Parmi les choses qu’il a achetées avec les nouvelles cartes de crédit de John se trouve une montre équipée d’un GPS qui permet facilement aux policiers de localiser le malfaiteur, nommé Jordan Neil. Or, même si sa maison est remplie d’objets luxueux et que John et Nyla ont découvert qu’il s’est attribué les identités de 40 personnes, il jure qu’il est innocent!

Photo : TVA

Un problème inattendu survient après l’arrestation de Neil. D’après les calculs du détective Summerland, le coupable a dérobé environ 2 millions de dollars, sauf que la valeur des objets saisis ne s’élève qu’à 700 000 $. Cela veut dire que l’argent manquant a probablement été placé dans un compte à l’étranger. John et Nyla retournent chez Neil avec ce dernier pour trouver le numéro du compte. En partant, les policiers remarquent un véhicule stationné près de la demeure et apprennent un peu plus tard que Neil a été enlevé par un dangereux criminel dont il a volé l’identité. John a intérêt à sauver la vie du fraudeur s’il veut revoir une partie de son argent. 

Mauvais souvenirs

L’audience à laquelle le commandant Grey doit assister est celle de Russell Scanlin, l’homme qui a tué son coéquipier il y a 10 ans. Angela l’accompagne parce qu’elle était présente lors du drame. Pendant le trajet vers la prison, Grey et Angela se remémorent les événements survenus à l’époque puis, durant son témoignage devant les membres de la commission des libérations conditionnelles, la policière affirme que Scanlin ne mérite pas de recouvrer sa liberté. Pour sa part, Grey est moins catégorique, car au cours du trajet, il a appris que son coéquipier n’était pas aussi parfait qu’il le croyait. 

Ça passe ou ça casse 

Colin, le père de Rachel, est de passage à Los Angeles, et Tim le rencontre pour la première fois. Le policier pense que Colin l’aimera tout de suite, parce qu’il a été shérif pendant 30 ans et que cela signifie qu’ils ont déjà des points communs. Malheureusement, Lucy réduit ses chances de faire bonne impression en acceptant d’intervenir avec Tim pour récupérer la valise de Colin, qui a été volée dans sa voiture. Elle comprend son erreur quand Tim l’informe que le taux de résolution de ce genre de crime est infime. S’ils ne retrouvent pas celui qui a forcé la voiture de Colin, c’est lui qui passera pour un incompétent! Tim apprend par la suite que le père de Rachel n’est pas venu en ville pour faire sa connaissance, mais pour lui ordonner de rompre avec sa fille, car il ne veut pas qu’elle fréquente un policier.

À lire aussi

Et encore plus