Éric Lapointe plaide coupable pour violence envers une femme | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Éric Lapointe plaide coupable pour violence envers une femme

Image principale de l'article Éric Lapointe plaide coupable
Photo Simon Clark

Le chanteur Éric Lapointe vient de plaider coupable d’avoir violenté une femme à la suite d’un party d’anniversaire bien arrosé, mais il pourrait éviter un casier judiciaire puisque les avocats ont suggéré qu'il obtienne une absolution.

• À lire aussi: Éric Salvail est dans l'eau chaude

• À lire aussi:
Éric Salvail, Gilbert Rozon, Edgar Fruitier: Qu'arrive-t-il avec leur procès?

• À lire aussi:
Éric Lapointe nie «catégoriquement» les allégations d'agression sexuelle qui lui sont reprochées

«Je m'excuse à tous ceux que j'ai pu décevoir, j'espère que (la victime) me pardonnera», a dit le rockeur, ce mercredi à la Cour municipale de Montréal.

Lapointe, 51 ans, était accusé de voies de fait pour un événement survenu à son domicile au petit matin du 30 septembre 2019. Il venait alors de quitter un party et était rentré chez lui, avec une femme, alors qu'une autre était déjà là. Une dispute à plus tard éclaté et Lapointe a alors saisi la victime par le cou pour l'accoter contre un meuble. 

«La plaignante a appelé le 911 en mentionnant ne pas avoir peur de M. Lapointe, a noté son avocat Me Jacklin Turcot. À l'arrivée des policiers, elle n'avait pas de blessures apparentés et M. Lapointe a collaboré avec les agents.»

À la suggestion des avocats, il devrait toutefois obtenir l’absolution, ce qui signifie qu’il n’aura pas de casier judiciaire. Par contre, toujours en vertu d’une entente, il a accepté de verser 3000 $ à un organisme. 

Le juge Steeve Larivière devrait bientôt annoncer s'il entérine la suggestion des avocats. 

Plus de détails suivront.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus