Karine Vanasse décrit son personnage de Lise Delorme dans Cardinal | 7 Jours
/magazines/7jours

Karine Vanasse décrit son personnage de Lise Delorme dans Cardinal

Image principale de l'article Karine Vanasse nous décrit son personnage
Photo : Eric Myre

La comédienne n’est pas peu fière de sa participation à la série Cardinal, dont les deux premières saisons sont présentées cet automne sur Noovo. Son personnage de Lise Delorme y enquête au côté de John Cardinal, joué par Billy Campbell.

• À lire aussi: Karine Vanasse prêtera sa voix dans un film d’animation québécois

Karine, qu'est-ce qui vous a excitée à propos de Cardinal la première fois qu'on vous a parlé de la série?
Les textes! Je me rappelle exactement le moment où je les ai lus pour la première fois. J’étais dans une chambre d’hôtel à Mont-Tremblant, parce que je devais assister à une rencontre pour les International Emmy Awards. Tout de suite, j’ai voulu jouer dans Cardinal, et je cherchais à qui je devais parler pour expliquer que ce n’était pas un simple intérêt de ma part, mais quelque chose que je souhaitais vraiment!

Qu’est-ce que le personnage de Lise Delorme représente sur votre feuille de route?
C’est la première fois que je joue le personnage principal d’une série qui dure aussi longtemps. Je suis très fière d’avoir retrouvé, à chacune des saisons, la précision et la qualité du travail de l’équipe. On aurait pu commencer fort lors des deux premières années et devenir paresseux ensuite, mais ce n’est pas du tout le cas. Les troisième et quatrième saisons sont tout aussi bonnes. 

Comment décririez-vous Lise Delorme?
C’est une fille pour qui la transparence est importante. On sent qu’elle a choisi son métier d’enquêteuse avec un réel objectif de justice. Elle a aussi des opinions assez tranchées. Selon elle, il y a les bons et les méchants, et si quelqu’un fait partie d’un de ces groupes, il ne peut pas faire partie de l’autre. Lise n’a également pas besoin de parler beaucoup pour être comprise; ses silences sont éloquents.

• À lire aussi: Karine Vanasse explique pourquoi «Cardinal» a été un projet si important pour elle

• À lire aussi:
Karine Vanasse adresse un beau message à son amie Mariana Mazza

Quelle est la relation de Lise avec l’enquêteur John Cardinal?
À la première saison, elle est envoyée auprès de Cardinal pour enquêter sur lui, mais on sent qu’elle ne veut pas qu’il soit ce qu’on lui a dit de lui. 

Et vous, quelle relation avez-vous tissée avec l’interprète de John Cardinal, l’acteur Billy Campbell?
Ma relation avec Billy est extraordinaire! C’est une des plus belles complicités professionnelles que j’ai connues. La série s’appelle Cardinal et, même si mon personnage prend de plus en plus de place dans l’intrigue, jamais il n’y a eu de chicanes d’ego sur le partage de nos présences à l’écran. Je pense que nos liens dans la vie font de la relation entre Cardinal et Lise une relation humaine et vraie. 

Votre personnage enquête sur des crimes parfois sordides, particulièrement graphiques mêmes. Est-ce perturbant de jouer des scènes où il y a beaucoup de violence? Ce ne sont pas les effets spéciaux qui m’impressionnent lors de ces scènes, mais plutôt les cris. C’est rare qu’on entende dans la vie un vrai cri de détresse, de douleur ou de peine. Comme acteur, ce n’est pas non plus quelque chose qu’on répète. Mais c’est très puissant de se laisser aller au cri profond de son personnage. 

La première saison a été tournée en plein hiver. Qu’est-ce que ça apporte à la série?
Ça apporte son lot de réalisme. Si notre corps est en train de geler, on ne peut pas en faire fi à l’écran. L’inconfort et la dureté du climat ont aussi donné un rythme particulier à la série. Il y a une certaine urgence et un besoin de dire seulement l’essentiel quand on converse dehors et qu’il fait très froid. Cette économie de mots est restée dans les autres saisons. Il y a bien sûr quelques désavantages... Par exemple, il a fallu reprendre plusieurs lignes de dialogue en postproduction, parce que nous avions la bouche tellement gelée que nous n’articulions pas assez! En plus, lors de la toute première journée de tournage, il a fallu faire venir de nouveaux équipements parce que ceux prévus avaient gelé. Mais ça a valu la peine! 

Cardinal, vendredi 21 h, sur Noovo.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus