Voici tout ce qu’il y a à savoir sur «La famille est dans le pré» | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Voici tout ce qu’il y a à savoir sur «La famille est dans le pré»

Image principale de l'article Tout ce qu’il y a à savoir sur la série

Ils se sont connus à L’amour est dans le pré et se sont tant aimés qu’ils ont aujourd’hui fondé leur propre clan. Cinq couples de la célèbre téléréalité dévoilent leur quotidien dans la série documentaire La famille est dans le pré, que réalise avec beaucoup d’enthousiasme Stéphane de Grosbois.


• À lire aussi:
Découvrez l’identité des nouveaux agriculteurs de «L'amour est dans le pré»

• À lire aussi:
Marie-Eve donne un conseil à Katherine Levac pour l'animation de «L'Amour est dans le pré»
 

Stéphane, comment se déroulent les épisodes de La famille est dans le pré?
Nous avons 10 épisodes de 30 minutes, auxquels participent cinq couples qui ont déjà participé à L’amour est dans le pré ainsi que leur famille. Il y a Simon Bourgoin et Cynthia Stock, Luc Deschênes et Mélissa Privé, Jérôme Dion et Jessyca Bédard, Ludovic Villeneuve et Jennifer Lessard, ainsi que Gabriel Picard et Clara Choquette. Chacun des épisodes a son thème, comme l’éducation, la transition de l’entreprise et la famille nombreuse.

Simon Bourgoin, Cynthia Stock et leurs enfants @ Canal vie



Comment avez-vous choisi les participants parmi tous les couples formés à L’amour est dans le pré au fil des saisons?
Nous avons décidé de laisser les couples les plus récents fonder leurs familles et solidifier leurs assises pour nous concentrer plutôt sur les amoureux des cinq premières saisons. Nous avons rencontré pratiquement tous les couples chouchous du public, mais certains ne pouvaient pas participer cette année, pour toutes sortes de raisons, dont les répercussions de la pandémie. Les cinq couples qui sont là participent à la série en ayant le cœur grand ouvert.

Les amateurs de
L’amour est dans le pré ont suivi les balbutiements de ces couples. Est-ce toujours un conte de fées?
Ce sont des contes de fées ancrés dans la réalité; pour les participants de L’amour est dans le pré, le rêve était de trouver la bonne compagne de vie. En ce sens-là, le conte de fées se poursuit. Je dirais même que je suis certain qu’aucun de ces couples ne va se séparer, tellement ils sont forts. Toutefois, leurs relations demeurent ancrées dans un quotidien rempli de joies, mais aussi de peines et de défis.

Est-ce qu’il y a des thèmes abordés qui sont plus émotifs que d’autres?
Celui du déracinement est particulièrement marquant pour plusieurs. Clara, par exemple, a décidé de s’exiler par amour. Elle a quitté Bromont pour s’installer à Val-Paradis. Pour vous donner une idée, Val-Paradis, c’est à plus de deux heures au nord de Val-D’Or. C’est tout un changement de vie! La passation des entreprises, qui sont souvent familiales d’une génération à l’autre, est aussi touchante.

Combien de temps avez-vous passé avec eux?

Nous avons passé quatre jours chez chacune des familles. Nos journées de tournage ont été consécutives chez Gabriel et Clara, au Nord-du-Québec, et chez Luc et Mélissa, au Saguenay, à cause de leur éloignement. Pour les autres, nous sommes allés les visiter pendant deux jours à deux reprises. Nous avons décidé d’agir ainsi, entre autres parce que lors de notre premier séjour, Jennifer et Ludovic attendaient leur quatrième enfant; nous voulions voir la petite Amaya dans leur famille.

La grande famille de Jérôme Dion et Jessyca Bédard @ Canal vie

• À lire aussi: «La famille est dans le pré»: une toute nouvelle émission avec vos candidats favoris de «L'amour est dans le pré»

Quelle est la place des enfants dans la série?
Les enfants sont très souvent à l’écran, tout simplement parce qu’ils sont ce que nos couples ont de plus précieux. Il y en a 15 dans l’émission, et ils sont tous plus photogéniques les uns que les autres! Par contre, je n’ai pas fait exprès pour les filmer à tout prix; ils sont là, dans des contextes où ils ont naturellement à y être. Et comme ils bourdonnent tout le temps autour de leurs parents, on les voit beaucoup. Les seuls qui n’ont pas d’enfants sont Gabriel et Clara. Ils aimeraient en avoir, mais ils n’y arrivent pas. Avec eux, nous avons abordé le sujet de l’infertilité.

Quel est votre but avec cette série?

L’approche est celle d’une série documentaire. C’est fantastique et légitime que les gens l’écoutent pour avoir des nouvelles des candidats qu’ils ont aimés à L’amour est dans le pré. Mais au-delà de ça, je voulais tirer un portrait de ce qu’est la vie des jeunes agriculteurs d’aujourd’hui. On a parlé de tout avec eux, du bien-être animal à l’écologie, en passant par la gestion d’une grosse famille en 2020.

Gabriel et Clara @ Canal vie

• À lire aussi: Jennifer et Ludovic V. de «L'amour est dans le pré» sont parents à nouveau et dévoilent une première photo du bébé

Qu’ont toutes ces familles en commun, selon vous?

La couleur commune de ces cinq familles, c’est qu’elles sont charmantes et accueillantes. Elles ont aussi des valeurs familiales impressionnantes. Ce sont des gens à la fois modernes et rétros, car si nos agriculteurs sont vraiment ancrés dans le XXIe , ils demeurent malgré tout très attachés à leurs valeurs traditionnelles.
  

LA FAMILLE EST DANS LE PRÉ, JEUDI 19 H 30, CANAL VIE

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus