Elisapie adresse un message émouvant au premier ministre suite à la mort de Joyce Echaquan | 7 Jours
/magazines/7jours

Elisapie adresse un message émouvant au premier ministre suite à la mort de Joyce Echaquan

Image principale de l'article Elisapie adresse un message au premier ministre
capture d'écran

Suite à la mort de Joyce Echaquan, une mère de famille autochtone décédée dans des circonstances tragiques à l’Hôpital de Joliette, l'indignation du public s'est manifestée dans les médias et sur les réseaux sociaux.

• À lire aussi: 43 vedettes québécoises qui se sont indignées de la mort de Joyce Echaquan sur les réseaux sociaux

• À lire aussi:
«Black Lives Matter»: Les stars se mobilisent

L’auteure-compositrice-interprète Inuk Elisapie Isaac a enregistré un message vidéo extrêmement touchant où on peut la voir s'indigner, le visage couvert de larmes, de la situation autochtone au Québec. 

Elle avait déjà réagit hier en relayant la nouvelle sur les réseaux sociaux avec les commentaires.

Je viens de regarder le vidéo de Joyce sur son lit avant sa mort. Je suis troublée enragée extrêmement triste. Et ces...

Publiée par Elisapie sur Mardi 29 septembre 2020

• À lire aussi: Isabelle Racicot décide de lutter contre le racisme pour ses fils

«Je viens de regarder le vidéo de Joyce sur son lit avant sa mort. Je suis troublée enragée extrêmement triste. Et ces mots je les ai entendu dans le vidéo venant des infirmières. Des mots qui font très très mal. Monsieur premier ministre il est vraiment temps qu’on parle de racisme au Québec:

«Esti d’épaisse de tabarnouche... C’est mieux mort ça. As-tu fini de niaiser... calisse? T’es épaisse en calisse», murmuraient deux membres du personnel de l’hôpital de Joliette.

«T’as fait des mauvais choix ma belle. Qu’est-ce qui penseraient tes enfants de te voir comme ça? Pense à eux autres un peu... C’est meilleur pour fourrer qu’autre chose, pis on paie pour ça. Qui tu penses qui paie pour ça?» pouvait-on lire sous la publication. 

Aujourd'hui, Elisapie a remis ça en adressant un message vidéo au premier ministre François Legault, qui a récemment déclaré qu'il n'y avait pas de racisme systémique au Québec. 

«Depuis hier, je cherche mes mots. J'ai sorti des mots atroces que je ne veux plus jamais répéter» a-t-elle commencé, les larmes plein les yeux.

Elle lance entre autres des pistes de réflexion sur les différentes manières d'éduquer la population sur la réalité des peuples autochtones.

«Justice pour Joyce et les autres.
Cher Premier Ministre
Dear Prime Minister Legault
@francoislegault.pm» a-t-elle écrit sous la vidéo.

On salue le courage et la prise de parole de l'artiste.


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus