Martin Juneau craint de ne «pas passer à travers» la fermeture des restaurants | 7 Jours
/magazines/7jours

Martin Juneau craint de ne «pas passer à travers» la fermeture des restaurants

Image principale de l'article Martin Juneau craint de ne «pas passer à travers»
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Lors d'une conférence de presse du premier ministre François Legault lundi soir, on a appris que les restaurants et bars situés dans les zones rouges de la province allaient devoir fermer leurs portes pour une durée de 28 jours, dès mercredi soir. L'annonce a eu l'effet d'une tonne de briques chez les restaurateurs et tenanciers de bars, qui ne l'ont déjà pas eu facile durant la première vague.

• À lire aussi: Rémi-Pierre Paquin lance un cri du coeur à la défense des restaurateurs

• À lire aussi: Martin Juneau s'ouvre en toute franchise sur la crise en restauration

Ces derniers avaient investi de bonnes sommes d’argent pour modifier l’intérieur de leurs établissements afin de respecter les mesures sanitaires demandées par le gouvernement. Malgré tout, ils devront fermer de nouveau leurs salles à manger dès le 1er octobre.

Le chef Martin Juneau (Pastaga, Cul-Sec, Tricot Principal) n’a pas pu s’empêcher de partager ses états d’âme après la conférence de presse du premier ministre Legault. 


«Nous avons investi dans nos locaux afin d'améliorer les salle à manger pour respecter les distanciations... Je me suis même fâché contre du staff (je t'aime @hyphamphu)... Je n'ai pas serré la main ni pris dans mes bras mes amis proches depuis 6 mois... Nous avons été SUPER prudents et vigilants à tous les niveaux... Et pourtant nous devons fermer nos établissements DE NOUVEAU!!! Je n'en veux pas au gouvernement, j'en veux aux IDIOTS : à cause de votre manque de sensibilité et surtout d'intelligence, mes entreprises risquent fortement de ne pas "passer à travers", cette fois-ci. Je vous emmerde. Malgré tout, checkez nous bien aller... @l.p.breton, @kevino37, @m.loiseau76 et moi n'avons pas dit notre dernier mot. Nous sommes peut être des grands-papa de la restauration, mais il nous reste du jus... Tant que vous êtes avec nous», peut-on lire sous sa publication sur Instagram.

Celui qui coanime la nouvelle émission L’avant-match des foodies, à Zeste, va même jusqu’à dire qu’il croit que ses entreprises «risquent fortement de ne pas “passer à travers”, cette fois-ci».

C’est ce que plusieurs redoutent, justement. Que cette deuxième fermeture obligatoire soit encore plus dommageable que la première pour cette industrie qui était déjà fragile avant que tout ça ne se déclenche. 

• À lire aussi: Une émission alliant bouffe et sport pour Martin Juneau et Patrick Marsolais


En commentaires, sa conjointe, Valérie Roberts a laissé savoir à son amoureux qu'elle était de tout coeur avec lui, et disponible pour lui donner un coup de main. Rappelons que durant le confinement, au printemps, elle avait troqué son chapeau d'animatrice, s'improvisant livreuse à domicile pour ceux qui commandaient des plats du Pastaga.

Capture d'écran

Martin Juneau reste tout de même positif en mentionnant que ses partenaires et lui n'ont pas encore dit leur dernier mot! 

Si votre compte en banque le permet, il est plus important que jamais de soutenir les restaurateurs en commandant des plats ou en optant pour la livraison. En plus de vous sauver de la vaisselle et du temps en cuisine, vous aiderez des entrepreneurs à «passer à travers» ce cauchemar...


À VOIR AUSSI: 14 VEDETTES QUÉBÉCOISES QUI SONT PROPRIÉTAIRES D'UN RESTAURANT 

s

À VOIR AUSSI: MARTIN JUNEAU S'OUVRE SUR LA CRISE EN RESTAURATION 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus