Pleins feux sur Hilary Swank | Les hauts et les bas d’une actrice douée | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Pleins feux sur Hilary Swank | Les hauts et les bas d’une actrice douée

Image principale de l'article Les hauts et les bas d’une actrice douée
Photo: Getty images

Plutôt discrète ces dernières années, la comédienne oscarisée fait un retour remarqué dans Away, la nouvelle série de science-fiction de Netflix, qui raconte un voyage vers la planète Mars. 

L’illustre et regretté physicien Stephen Hawking l’a prédit: l’humanité n’a d’autre choix que de se lancer à la conquête du cosmos si elle ne veut pas disparaître. En attendant la découverte d’une nouvelle planète habitable, la colonisation de l’espace reste un sujet de fantasmes et un thème de prédilection pour les séries de science-fiction. 

Dans Away, c’est au tour de Hilary Swank de partir vers de nouveaux horizons dans la combinaison d’Emma Green, une astronaute américaine à la tête d’un équipage international au cours de la première mission vers Mars.

Loin des siens

Dans Away.

Photo: Netflix

Dans Away.

Développée par Netflix, la série met en lumière les énormes sacrifices personnels consentis par les aventuriers de l’espace, obligés de laisser leurs proches loin derrière eux pour effectuer un long voyage à haut risque. Mariée et mère de famille, Emma Green se prépare ainsi à quitter les siens pendant plus de trois ans, au moment où son mari, Matt (Josh Charles, vu dans Une femme exemplaire), et leur fille de 15 ans, Alexis (Talitha Bateman), ont le plus besoin d’elle.

Lorsqu’elle part pour Mars, Emma Green quitte son mari, Matt, et leur fille, Alexis.

Photo : Netflix

Lorsqu’elle part pour Mars, Emma Green quitte son mari, Matt, et leur fille, Alexis.

Avec le temps, les effets de l’éloignement se font cruellement ressentir sur l’équipage international. Malgré sa grande expérience, le cosmonaute et ingénieur russe Misha Popov (Mark Ivanir) est rattrapé par les choix difficiles qu’il a dû faire pour s’envoler vers Mars. Mariée et mère d’un jeune garçon, la chimiste chinoise Lu Wang (Vivian Wu) doit également gérer une vie privée très complexe derrière son apparente froideur. À bord, seul Ram Arya (Ray Panthaki), pilote de chasse de l’armée de l’air indienne, semble ne pas trop souffrir de l’absence de ses proches.

Des moments difficiles

Pour Hilary Swank, Away est une belle occasion de renouer avec le petit écran après avoir vécu une expérience malheureuse, au début de sa carrière, dans Beverly Hills 90210. L’actrice, recrutée pour incarner Carly Reynolds dans la huitième saison, est licenciée après 16 épisodes par le producteur Aaron Spelling. Bouleversée par cet échec, l’Américaine finit par rebondir quelques mois plus tard, cette fois au cinéma, dans Boys Don’t Cry, qui lui rapporte son premier Oscar de la meilleure actrice, en 2000. 

Avec Clint Eastwood dans La fille à un million de dollars.

Photo : Warner bros.

Avec Clint Eastwood dans La fille à un million de dollars.

En 2005, Hilary Swank remporte son deuxième Oscar pour son rôle complexe de boxeuse dans La fille à un million de dollars, le film coup de poing de Clint Eastwood. On pense alors que sa carrière est définitivement lancée. Malheureusement, l’actrice a du mal à confirmer son beau succès par la suite; elle enchaîne les déceptions au box-office, notamment Le dahlia noir en 2006 et le drame biographique Amelia, avec Richard Gere, en 2009.

Une carrière à relancer

Pour ne rien arranger, Hilary Swank provoque un scandale et suscite l’indignation en participant, en 2011, à la luxueuse fête d’anniversaire du dictateur tchétchène Ramzan Kadyrov, soupçonné d’avoir fait exécuter des journalistes et des opposants politiques dans son pays. En 2015, l’actrice prend la difficile décision de mettre sa carrière entre parenthèses pour s’occuper de son père, qui vient de subir une greffe du poumon. « Il n’y a rien que j’aime plus faire que d’être aux côtés de mon père pendant qu’il a besoin de moi », explique alors Hilary Swank dans une entrevue au HuffPost. « Je suis son seul soutien désormais. »

Cette épreuve l’a certainement rendue plus forte, puisque sa carrière connaît aujourd’hui un nouvel envol. Dernièrement, Hilary Swank, qui vient de fêter ses 46 ans, a fait une apparition courte, mais percutante dans le film polémique La chasse, qui souligne de façon satirique et ultraviolente la fracture entre les rednecks et l’Amérique des élites. Dans un autre registre, la série Away pourrait lui permettre de retrouver sa place parmi les étoiles scintillantes de Hollywood. 

À lire aussi

Et encore plus