Caroline Néron admet que «La déesse des mouches à feu» a été une thérapie pour elle | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Caroline Néron admet que «La déesse des mouches à feu» a été une thérapie pour elle

Image principale de l'article Son nouveau film comme une thérapie
Bruno Petrozza

Caroline Néron joue la mère de Catherine dans La déesse des mouches à feu. Elle s'est confiée au magazine Échos Vedettes sur le tournage du film qui l'a ramenée au jeu.

• À lire aussi: Caroline Néron est bouleversée par le suicide d'un participant aux Dragons

• À lire aussi: Découvrez Caroline Néron comme vous ne l'avez jamais vue dans cette bande-annonce

Au moment du tournage, l’an dernier, Caroline Néron, dont la compagnie de bijoux s’est écroulée, vivait des moments difficiles. «C’est parfois inexplicable comment les choses se placent dans la vie, admet celle qui était de retour au jeu après 12 ans. Anaïs me répétait souvent: “Caroline, je te sens sur ton X.”» Est-ce que ce tournage l’a «sauvée»? «Non. Ça fait désormais partie de mon cheminement... Mais ç’a été une thérapie, quelque part. Il y a plein de choses qui se sont manifestées dans ma vie et qui ont contribué à me sortir de l’épreuve que j’ai vécue» a-t-elle avoué.

Elle avoue que de jouer une mère au tempérament explosif lui a permis d’expulser ses angoisses. «J’ai flirté avec la dépression, mais, grâce à ma force de caractère et, surtout, à ma fille, je ne suis pas tombée. Et le fait de jouer un personnage qui se laisse tomber dans la dépression et qui en oublie son enfant malgré l’amour qu’elle a pour elle, dans une période où je n’allais pas bien, a été très libérateur.»

Lisez l'entrevue complète dans le dernier Échos Vedettes.



À VOIR AUSSI: 29 vedettes québécoises nées sous le signe de la Balance
 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus