Bureau d’enquête: affronter l’inconnu | Tous unis contre la COVID-19 | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Bureau d’enquête: affronter l’inconnu | Tous unis contre la COVID-19

Club Illico

Image principale de l'article Tous unis contre la COVID-19
Photo: © Club illico

La pandémie aura bouleversé nos vies, entraîné la mort de plus de 5700 Québécois, porté un dur coup à l’économie et causé un nombre incalculable de drames personnels et professionnels. Elle aura aussi permis aux habitants de la Belle Province de prouver leur courage, leur résilience, leur humanité et leur capacité à innover. Le documentaire Affronter l’inconnu rend hommage à quelques-uns d’entre eux. 

Photo: © Club illico

Photo: © Club illico

Pour réaliser le documentaire, Marie-Christine Noël et Manu Chataigner ont accompagné pendant trois mois, au plus fort de la crise, des professionnels de la santé, des entrepreneurs et d’autres travailleurs dévoués qui ont tout mis en œuvre afin d’aider leurs concitoyens.

Photo: © Club illico

Photo: © Club illico

Une des intervenantes, la Dre Caroline Quach, souligne que la COVID-19 est un virus parfait. Généralement, il ne rend pas très malade, et ceux qui en sont atteints ont le temps de côtoyer de nombreuses personnes avant de ressentir des symptômes. Lorsqu’il fait son apparition au Québec, personne n’est préparé. Les hôpitaux, les écoles, les milieux de travail et les commerces ont peu de temps pour s’adapter — tout comme les simples citoyens. 

Se réinventer

Parties de rien, les membres de la Coop Couturières Pop...

Photo: © Club illico

Parties de rien, les membres de la Coop Couturières Pop...

... produisent aujourd’hui des milliers de masques par jour.

Photo: © Club illico

... produisent aujourd’hui des milliers de masques par jour.

Les gens se ruent dans les épiceries afin de se procurer des produits de toutes sortes en cas de confinement prolongé; il faut donc assurer un approvisionnement suffisant. Par ailleurs, la pénurie de fournitures médicales amène beaucoup de gens à se mobiliser. Camille Goyette-Gingras, une cofondatrice de la Coop Couturières Pop, raconte comment elle s’est associée à d’autres couturières au chômage pour fabriquer, chacune chez elle, des masques destinés au personnel médical. Modeste à ses débuts, l’entreprise a vu sa main-d’œuvre augmenter rapidement et a su pallier plusieurs difficultés. Les travailleuses sont fières de livrer leur production au personnel hospitalier, qui les accueille avec reconnaissance. Leurs efforts leur valent également une visite de François Legault en personne, qui salue leur coopérative comme un modèle à imiter.

Sur la ligne de front

Il n’a fallu que huit jours pour transformer la Place Bell, à Laval, en hôpital fonctionnel.

Photo: © Club illico

Il n’a fallu que huit jours pour transformer la Place Bell, à Laval, en hôpital fonctionnel.

Photo: © Club illico

Au cœur de la crise, le personnel des hôpitaux et des CHSLD rivalise d’ingéniosité et d’empathie pour faire face au pire. Au début, personne ne sait quelles précautions prendre pour éviter la contagion. Dès leur transport en ambulance, tous les malades présentant des symptômes grippaux sont traités comme des cas possibles de COVID-19. Les médecins craignent un débordement aux urgences. Il faut construire des murs pour isoler certaines sections des hôpitaux, où on pourra installer les patients contaminés. À souligner, l’exploit remarquable réalisé à la Place Bell, à Laval, qui a été transformée en hôpital parfaitement équipé en huit jours à peine. Il a fallu deux jours de plus aux Chinois pour improviser un hôpital dans les mêmes conditions!

Dans les CHSLD, où le manque de personnel est criant, les préposés se désolent de ne pouvoir toucher leurs pensionnaires pour les réconforter et réagissent avec tristesse à la mort d’une vieille dame, partie sans revoir ses proches.

Entre-temps, les chercheurs se mobilisent et unissent leurs efforts dans l’espoir de trouver un vaccin. Des progrès ont été faits en ce sens depuis que les réalisateurs ont commencé à tourner le documentaire. Même si ce n’est pas pour tout de suite, on peut espérer une fin à cette crise qui nous aura fait vivre de dures épreuves, mais qui nous aura aussi révélé le courage et les qualités humaines de nombreux Québécois. 

Des héros très discrets

Photo: © Club illico

Affronter l’inconnu met aussi en lumière le dévouement de plusieurs autres personnes: un groupe de facteurs qui se rend à l’Hôpital général juif pour manifester son appui au personnel; des parents qui aident leurs enfants à traverser la crise tout en gérant leurs propres inquiétudes; des chômeurs qui occupent leur temps en rendant service à leurs concitoyens ou à leurs proches... Ce ne sont que quelques membres de ce qui constitue, pour citer François Legault, « une armée de huit millions et demi de personnes pour combattre le virus ».

À lire aussi

Et encore plus