Patrick Groulx a écrit une chanson sur «le pire moment qu’il a vécu» | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Patrick Groulx a écrit une chanson sur «le pire moment qu’il a vécu»

Image principale de l'article Une chanson écrite sur le pire moment qu’il a vécu
Photo : Eric Myre

Douze ans après la sortie du deuxième disque du groupe Pat Groulx et les bas blancs, Patrick Groulx revient à la chanson avec Besoin de rien, un album festif très réussi dont il signe paroles et musique. L'humoriste nous parle de ce nouveau projet et s'ouvre sur sa vie.

• À lire aussi: Le grand retour en chanson de Patrick Groulx

Humoriste de profession, Patrick Groulx est aussi, depuis son enfance, un passionné de musique. Exerçant depuis longtemps ses talents d’auteur-compositeur-interprète, l’artiste n’aurait pas cru, en janvier dernier, enregistrer un album en 2020, créé de A à Z en compagnie de ses amis, les multi-instrumentistes Sébastien Daigle et Grégoire Painchaud, qu’il surnomme affectueusement les Bas Blancs. «Pendant le confinement, je n’avais rien d’autre à faire que de ressortir ma guitare et de me remettre à faire de la musique. Mon père était chanteur et guitariste; il avait une très belle voix. Toute ma vie, je l’ai vu chanter. C’est d’ailleurs lui qui m’a appris à jouer de la guitare. À l’adolescence, quand j’étais heureux ou que j’avais de la peine, la musique était mon échappatoire. J’écrivais des chansons très personnelles, que je serais gêné de chanter devant un public aujourd’hui.» 

C’est dans les années 2000 que Patrick Groulx décide d’exprimer sur scène sa passion pour la musique en créant le groupe Pat Groulx et les Bas Blancs. «Lors de la tournée de mon deuxième one man show, à la fin de mes spectacles, j’invitais les gens à rester dans la salle pour assister à un spectacle de Pat Groulx et les Bas Blancs. J’avais donné ce nom au groupe afin qu’on le distingue de Patrick Groulx, l’humoriste. Puis on a lancé un premier album en 2006 et un second en 2008. On a aussi joué dans des festivals, avant de mettre fin à cette aventure musicale en 2011. Ça faisait toutefois plusieurs années que je voulais refaire quelque chose avec les Bas Blancs, qui sont des musiciens d’expérience.»

UN SUCCÈS INATTENDU
C’est en mars que l’occasion de renouer avec la musique s’est présentée à Patrick Groulx, lorsqu’il a partagé sur les réseaux sociaux sa pièce Petite chanson de confinement, qui a connu un succès instantané. «Ma vidéo a été vue plus d’un million de fois. Je capotais, parce que c’était la première fois que ça m’arrivait. J’étais très touché. Ça m’a rappelé à quel point la musique est importante pour moi et pour les autres. Après ça, je me suis mis à écrire d’autres chansons, mais je ne pensais pas faire un album. J’ai rappelé mes amis musiciens et je me suis associé avec Les Disques Passeport, qui m’ont beaucoup aidé dans ce projet. Je me suis finalement rendu à huit chansons, dont je signe les textes et la musique. Mes amis des Bas Blancs ont pour leur part contribué à enregistrer des versions professionnelles de mes chansons, qui sont de style country folk et bluegrass. On peut aussi entendre sur mon album du violon, de la mandoline, du piano et de la guitare. Si tout va bien, je souhaite remonter sur scène l’été prochain avec Pat Groulx et les Bas Blancs.»

• À lire aussi: Patrick Groulx: «c’est un long processus de guérison»

RETOUR SUR UN MOMENT DIFFICILE
Pour l’écriture des textes de son album, Patrick Groulx ne cache pas s’être grandement inspiré de son vécu. Bien que la plupart de ses chansons sont festives et optimistes face à la vie, l’humoriste réussit aussi à nous émouvoir avec sa pièce Les cascades, dans laquelle il revient sur la séparation qu’il a vécue en 2015 avec Tania, la mère d’Alexis et Raphaëlle, âgés maintenant de 12 et 13 ans. «Ces dernières années, je me suis rendu compte que j’avais toujours de la misère à parler de ma séparation, comme s’il y avait quelque chose de pas réglé. Pour annoncer notre rupture à nos enfants, Tania et moi avions décidé de le faire lors d’un voyage en Jamaïque. On voulait leur annoncer ça tout en douceur, avec de belles images. On ne regrette pas de l’avoir fait ainsi, mais le moment où on a annoncé notre séparation à nos enfants demeure le pire que j’ai vécu de ma vie. Dans ma chanson Les cascades, je dis que je n’oublierai jamais leurs deux petits visages lorsqu’on leur a annoncé ça sur la plage. Ce moment a été difficile pour moi, car je voyais ça comme l’échec de ne pas avoir réussi ma vie de famille. C’est seul chez moi que j’ai trouvé l’air de cette chanson, et les paroles sont venues toutes seules, en l’espace de deux heures. En la chantant, je me suis mis à brailler, mais ça m’a fait du bien. Il s’agit d’une chanson remplie de sincérité.»

Photo : Eric Myre

LE BONHEUR EN AMOUR
Aujourd’hui, Patrick Groulx est heureux en amour avec sa blonde, Kathleen, et il partage une belle relation avec son ex-conjointe. «On entend souvent parler de chicanes et de parents qui ne se parlent plus, mais il y a aussi des gens qui réussissent leur séparation. Tania et moi, on s’est énormément aimés, mais après 10 ans, on était malheureux dans notre relation. On a su piler sur notre orgueil et mettre en priorité le bien-être de nos enfants. Il nous arrive encore de faire des trucs en famille tous les quatre. De son côté, ma blonde, Kathleen, a tout comme moi deux enfants en garde partagée. Elle s’entend bien avec Tania et nos enfants sont amis. Il y a quelque chose de très touchant dans tout ça; j’espère que ça pourra en inspirer d’autres. Je rends d’ailleurs hommage à ma blonde dans ma chanson Ton cœur est un chalet. Ça fait maintenant quatre ans qu’on est ensemble et tout se passe bien. Kathleen est productrice dans le milieu de la télévision. Elle travaille actuellement à TVA.» 

De plus, l’humoriste a eu l’occasion cette année de se rapprocher de ses deux enfants. «Nous avons passé notre confinement chez nous, à Saint-Colomban, dans les Laurentides. Les enfants étaient chanceux, car ils avaient un grand terrain pour jouer. J’ai aussi pu apprendre à les découvrir davantage et à discuter avec eux, sans avoir tout le stress habituel engendré par la vie et le travail. Je suis très fier d’eux.»

DES PROJETS PLEIN LA TÊTE
La tournée de son spectacle Groulx est mise sur la glace jusqu’en 2021 à cause de la pandémie, mais l’humoriste a bien d’autres projets en tête. «Pendant le confinement, j’ai aussi pensé à des concepts et d’autres trucs. Je travaille entre autres à développer un projet qui ferait suite à l’émission Jobs de bras, que j’ai animée pendant 11 ans à Z, et qui m’a permis de toucher à 226 métiers différents.»      

Par ailleurs, Patrick Groulx profitera de l’automne pour tourner la deuxième saison de l’émission Coups de cochon, qui sera diffusée à Z l’hiver prochain. «Je vais commencer à tourner à la fin septembre, en compagnie des humoristes Michelle Desrochers, Matthieu Pepper et Guillaume Pineault. J’anime le show et je m’implique beaucoup dans la création des gags et des sketchs de l’émission. On a réussi à tout adapter en fonction des mesures sanitaires, et on est assez fiers de nous. Tout devrait être prêt pour janvier», lance-t-il en terminant.    

 

L’album Besoin de rien de Pat Groulx et les Bas Blancs sera offert dès le 18 septembre sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement en ligne.

À VOIR AUSSI: JOSÉ GAUDET RÉPOND À NOTRE QUESTIONNAIRE TÉLÉ  

s

À VOIR AUSSI: 16 VEDETTES QUÉBÉCOISES QUI ONT UN TALENT CACHÉ  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus