Véronique Cloutier souligne l'apport important du public dans un segment touchant aux Gémeaux | 7 Jours
/magazines/7jours

Véronique Cloutier souligne l'apport important du public dans un segment touchant aux Gémeaux

Image principale de l'article Véronique Cloutier souligne l'apport du public
Capture d'écran

Tout au long de cette 35e édition du Gala des prix Gémeaux, le travail de nos artisans de notre télévision québécoise a été mis en lumière, particulièrement en cette année exceptionnelle. Or, lors d'un segment, il a aussi été question de l'apport du public.

• À lire aussi: Voici tous les gagnants du 34e Gala des prix Gémeaux

• À lire aussi: Marie-Eve Janvier et Katherine Levac se lancent des flèches dans une présentation hilarante aux Gémeaux

En effet, durant la soirée, l'animatrice Véronique Cloutier a tenu à saluer l'importance du public, toujours présent.

Dans un segment très touchant, elle a fait venir sur scène deux téléspectateurs non seulement fidèles dans leur salon, mais aussi en personne. En effet, Claudio et Édith ont visité plusieurs plateaux de tournages «même plus que certaines personnes qui oeuvrent dans le milieu», a même fait remarquer l'animatrice. Rappelons qu'avant la pandémie, de nombreuses émissions accueillaient du public.

Capture d'écran

Capture d'écran


On a justement pu voir, sur les écrans derrière, de nombreux clichés que Claudio et Édith ont respectivement pris avec des vedettes d'ici comme Julie Le Breton, Guillaume Lemay-Thivierge, Patrice L'Écuyer, Hélène Bourgeois-Leclerc, Les Twins et même Véronique Cloutier elle-même.

Capture d'écran


L'animatrice a tenu à les remercier, mais aussi à leur donner une bonne main d'applaudissements, eux qui applaudissent si souvent et si chaudement leurs artistes favoris. Elle a d'ailleurs voulu

Capture d'écran


Le duo a ensuite eu la chance de remettre un prix, soit celui dans la catégorie «Meilleure animation: jeu», remporté par Guy Jodoin.

Un beau clin d'oeil de la part du gala à son public si fidèle et dévoué!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus