Travis Cormier adopte un tout nouveau style musical | 7 Jours
/magazines/7jours

Travis Cormier adopte un tout nouveau style musical

Le chanteur lance She’s Gonna Be A Song aujourd’hui

Image principale de l'article Un virage country pour Travis Cormier
Photo courtoisie, Agence Ranch

Quatre années après avoir lancé la Travismania à grands coups de chansons rock, Travis Cormier change son fusil d’épaule avec She’s Gonna Be A Song, un nouvel extrait résolument country. Le chanteur l’avoue: c’est un risque. «Mais je l’assume pleinement», indique-t-il.

• À lire aussi:
Découvrez l'audacieux projet de l'été de Travis Cormier

• À lire aussi:
[QUIZ] À quel coach associez-vous cet ancien candidat de La Voix?

Ce changement n’a «rien de drastique» ni d’irréversible, précise Travis Cormier. Mais après avoir donné dans le rock avec un premier album – Dollars & Hearts, en 2018 –, le chanteur voulait mettre de l’avant un son différent.

«J’ai grandi avec le country autant que le rock. Mon père écoutait du rock, mais ma mère, c’était du Alan Jackson et du Travis Tritt. C’est d’ailleurs en son honneur qu’elle m’a appelé Travis», raconte-t-il au bout du fil.

«Comme je n’avais jamais fait de country avant, j’avais envie de suivre cette influence-là. C’est peut-être risqué, mais j’ai choisi de suivre mon instinct», complète Travis Cormier.

Un nouvel album en 2021

She’s Gonna Be A Song, lancé aujourd’hui, vient mettre la table pour le deuxième album du chanteur, attendu l’an prochain. La pandémie — et son confinement — aura en quelque sorte précipité son entrée en studio. 

«J’avais l’intention de commencer à travailler sur cet album-là à l’automne. Mais quand la pandémie est arrivée et qu’elle a annulé tous mes spectacles, j’ai décidé de profiter de cette période pour en faire ressortir quelque chose de positif», explique Travis Cormier. 

C’est ainsi que des séances d’écriture et de composition ont été organisées de manière virtuelle par le biais des plateformes Zoom et Skype. Le chanteur ne le cache pas: ce nouveau procédé a nécessité une certaine période d’adaptation. 

«Évidemment, ce n’est pas pareil comme si on pouvait être dans la même pièce; l’énergie n’est pas du tout la même. Mais ça m’a permis de collaborer avec des gens de Nashville et Calgary dans une même journée. Ça sauve beaucoup de temps et d’énergie. Et c’est beaucoup mieux que de devoir attendre que la situation revienne à la normale avant de recommencer à faire de la musique, non?» avance-t-il. 

Difficile pour Travis Cormier d’en dévoiler davantage sur ce prochain opus, puisqu’il est encore au stade embryonnaire. Mais ses fans de première heure peuvent se rassurer: même si les sonorités country seront plus présentes, le chanteur n’a pas pour autant accroché son blouson de rockeur. 

«Les gens vont me reconnaître. Ça va "rocker" quand même», promet-il. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus