Discussions avec mes parents | La maison se remplit | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Discussions avec mes parents | La maison se remplit

Lundi 21 septembre à 19 h 30, Radio-Canada (début de la saison 3)

François (François Morency) est déboussolé lorsqu’il constate que ses parents ont décidé d’accueillir des inconnus chez eux.
Photo: Karine Dufour

François (François Morency) est déboussolé lorsqu’il constate que ses parents ont décidé d’accueillir des inconnus chez eux.

Que serait la famille Morency sans de petites chicanes? La troisième saison de Discussions avec mes parents commence avec des grincements de dents, car François découvre que Rollande et Jean-Pierre ont pratiquement transformé leur maison en motel! 

L’humoriste n’est tout de même pas assez fâché pour refuser de rendre service à son père (Vincent Bilodeau).

Photo: Pierre Crépô

L’humoriste n’est tout de même pas assez fâché pour refuser de rendre service à son père (Vincent Bilodeau).

Pour Rollande et Jean-Pierre, tous les moyens sont bons afin d’égayer leur retraite, et s’ils peuvent en même temps se faire un peu d’argent, c’est encore mieux! Ils décident donc de louer la chambre d’enfance de François sur une plateforme semblable à Airbnb. «François ignore que ses parents ont décidé de louer sa chambre quand il arrive chez eux sans s’annoncer. Il s’en rend compte en découvrant un inconnu dans son lit!» raconte François Morency. On verra ainsi défiler une foule de locataires tous plus colorés les uns que les autres.

Étudiant au travail

Rollande (Marie-Ginette Guay) ne semble pas se soucier des reproches.

Photo: Karine Dufour

Rollande (Marie-Ginette Guay) ne semble pas se soucier des reproches.

Ces visiteurs occasionnels ne seront pas les seuls à poser leurs pénates chez Rollande et Jean-Pierre, puisque ces derniers accueilleront aussi un étudiant. «Les parents participeront à un programme qui permet à des gens d’un certain âge d’héberger gratuitement un étudiant qui, en retour, effectue divers travaux dans la maison», explique François Morency. Ce nouveau venu provoquera des questionnements chez Judith. Même si son horloge biologique sonne terriblement fort, la cadette de la famille se demande si elle veut avoir un enfant avec Earl. Le drôle de comportement de ses parents avec leur jeune protégé ne lui donne pas particulièrement envie de devenir enceinte...

Pour fonder une famille lui-même, François doit trouver la perle rare, mais il continue de détecter d’horribles défauts chez toutes les filles qui s’intéressent à lui. Dans le premier épisode, il fréquente une dénommée Virginie. Bien que celle-ci ait de belles qualités, l’humoriste n’arrive pas à s’impliquer dans une relation avec elle à cause d’un petit détail auditif. «Virginie a une voix trop grave qui, selon François, ressemble à celle de Guy Nadon. Il la rebaptise donc Virgiguy», dit François Morency en riant. Au cours de l’automne, l’humoriste flirtera avec plusieurs autres femmes, dont une hypnologue qui donnera la frousse à Rollande. Il entrera plus tard en relation avec Stéphanie, une femme d’affaires dont le CV très prestigieux fera de l’ombre à sa propre feuille de route.

Au revoir Jacques, bienvenue Denis

Entre deux coups, François et Judith (Caroline Bouchard) réfléchissent à leur avenir.

Photo: Pierre Crépô

Entre deux coups, François et Judith (Caroline Bouchard) réfléchissent à leur avenir.

Dans le premier épisode, on assiste au retour de Roch «Chesseuse» Garneau, maintenant incarné par Denis Bouchard. Pour des raisons de prévention, le comédien Jacques Girard n’a pas pu reprendre son poste sur le plateau. «Nous sommes en super bons termes avec Jacques, qui est devenu un ami dans les deux premières saisons. Nous lui sommes extrêmement redevables. Malheureusement, il a 72 ans et souffre de diabète. Ce n’est pas un secret, il nous a permis d’en parler. Dans le contexte de la COVID-19, il préférait ne pas revenir tourner. Nous avons donc fait appel à Denis Bouchard, un comédien extraordinaire, afin de reprendre le rôle. Pour avoir vu quelques épisodes, je peux confirmer que ça fonctionne très bien», explique le producteur, Guillaume Lespérance, en précisant que Denis Bouchard et Jacques Girard ont eu une belle discussion sur le personnage avant le tournage.

Roch «Chesseuse» Garneau (Denis Bouchard) change de visage.

Photo: Karine Dufour

Roch «Chesseuse» Garneau (Denis Bouchard) change de visage.

Pour Guillaume Lespérance, il était primordial de tourner cette nouvelle saison dès que la Santé publique le permettrait. «J’ai toujours cru que nous en étions capables, mais jamais je ne l’aurais fait aux dépens de la santé et de la sécurité de nos équipes. Puisque je suis respectueux des autorités compétentes, de mon association et des syndicats, je n’aurais pas lancé un projet contre l’avis de tout le monde. Comme il me semblait essentiel de pouvoir continuer de travailler et non pas être obligé d’interrompre les tournages québécois pendant six à neuf mois, d’autres producteurs et moi avons proposé des solutions et nous avons trouvé des terrains d’entente. Il n’y a pas eu d’éclosions sur les plateaux, mais il faut demeurer extrêmement vigilants», explique le producteur. Par ailleurs, Guillaume Lespérance met les téléspectateurs au défi de distinguer à l’écran les mesures de sécurité qu’il a mises en place lors du tournage. Selon lui, ils n’y verront que du feu!

À lire aussi

Et encore plus