Quand le sexe dérange à l'écran | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Quand le sexe dérange à l'écran

Lorsque leur partenaire de vie fricote avec un autre à l’écran, les pauvres conjoints ont beau savoir que c’est dans un but professionnel — et parfois nécessaire à l’histoire —, ça ne les empêche pas de se faire du mauvais sang. Et on les comprend!

Kit Harington pour Rose Leslie

Photos : Alamy et Shutterstock

Même si Rose et lui ont partagé de chaudes scènes dans Game of Thrones, Kit admet avoir eu des sueurs froides lorsqu’il a vu sa charmante épouse dans les bras de son collègue et ami britannique Harry Treadaway, dans le film d’horreur Honeymoon — drôle de titre pour un film de ce genre! —, en 2014. «Rose passe la moitié du film à embrasser Harry avec la langue, s’est-il lamenté. Après cinq minutes de visionnement, j’ai dû me fermer les yeux, car je ne pouvais pas en endurer plus. La torture!» 

Eva Mendes pour Ryan Gosling

Photo : PCN et Getty Images

Ce n’est pas pour donner raison à Eva, mais Ryan a l’habitude de tomber amoureux de ses partenaires de jeu. Des noms? Sandra Bullock, Rachel McAdams et, oui, Eva elle-même! Donc, on comprend l’actrice de 46 ans d’avoir ressenti un malaise quand elle a su que son chéri de 39 ans partagerait l’écran avec la jeune Emma Stone, 31 ans, pour le film La La Land, même s’il n’était pas censé contenir de scènes de sexe. «Ryan a beau dire continuellement à Eva qu’elle n’a rien à craindre, elle est jalouse comme une lionne!» a mentionné une de leurs connaissances dans le Star

Blake Lively pour Ryan Reynolds

Photos : PCN et Getty Images

Les scènes de sexe osées, voire explicites, de Ryan avec Morena Baccarin dans le film Deadpool étaient «cruelles, une forme inhabituelle de torture», selon sa pauvre épouse. «J’ai l’impression qu’il fornique dans chaque scène!» Heureusement, elle peut lui rendre la monnaie de sa pièce en se gâtant avec ses partenaires de jeu. «En tant qu’actrice, je sais pertinemment que ce que je regarde à l’écran n’a rien à voir avec la réalité. Néanmoins, ce n’est pas normal. On fait vraiment un métier étrange!» 

Judd Apatow pour Leslie Mann

Photo : Universal et Getty Images

Le réalisateur n’hésite pas à dire que ça le dégoute chaque fois de voir Leslie forniquer à l’écran avec un partenaire, spécialement s’il s’agit de Paul Rudd. «Pourquoi est-ce que je m’acharne à leur écrire des scènes de sexe? Je ne devrais d’ailleurs même pas les choisir pour jouer dans mes films!» En effet, on a un peu de peine à comprendre ce raisonnement, car après les avoir choisis en 2007 pour qu’ils se minouchent dans le film Knocked Up, il a remis ça en 2012 avec This Is 40! Il n’a que lui à blâmer! Toutefois, Judd ajoute avec malice: «Je sais qu’ils n’éprouvent aucun plaisir. Donc, d’une certaine façon, c’est moi qui les torture en les forçant à se caresser!»  

Keith Urban pour Nicole Kidman

Photos : Super Écran et Shutterstock

Dans la série Big Little Lies, les scènes de sexe violentes et choquantes de la star de 53 ans avec celui qui interprète son mari — un abuseur de la pire espèce —, Alexander Skarsgård, ont de quoi perturber n’importe quel téléspectateur. 

 Alors, imaginez ce que ressent le chanteur country quand il les regarde! «Après les scènes de chambre à coucher, je reviens souvent à la maison le corps couvert d’ecchymoses. Naturellement, ça bouleverse Keith chaque fois.» affirme Nicole. De plus, comme le sexy Suédois a la réputation d’être irrésistible, elle ajoute: «Il est un peu jaloux. Je le comprends, puisqu’aucun homme ne veut voir son amoureuse dans les bras d’Alexander. Aucun.»

Jason Momoa pour Lisa Bonet

Photos : Shutterstock et PCN

L’acteur aux muscles impressionnants n’est pas friand des scènes de sexe incendiaires (et incestueuses) de la femme de ses rêves — il la convoitait avant de la rencontrer — avec Ismael Cruz Cordova, dans la série Ray Donovan. On comprend pourquoi! Il admet avoir eu peur que Lisa le regarde baiser comme une bête avec Emilia Clarke dans Game of Thrones: «Quand le DVD est sorti, je me suis réveillé à l’aube pour constater que ma femme était en train de se taper la série. Elle y avait passé la nuit. “Tu es formidable!” m’a-t-elle fièrement avoué.» 

Alex Rodriguez pour Jennifer Lopez

Photos : Capture d'écran YouTube et Getty Images

L’ancien coureur de jupons a de la difficulté, paraît-il, à accepter les scènes de sexe torrides de sa fiancée caliente à l’écran. C’est pourquoi J.Lo ne lui en parle tout simplement pas. «Je n’en vois pas l’utilité, dit-elle. De toute façon, elles sont souvent coupées au montage.» Entre autres, elle a décidé de ne pas lui glisser un mot de la scène de douche provocante qu’elle a tournée avec le séduisant Milo Ventimiglia, pour le film Second Act. Philosophe, l’ex-joueur de baseball a tout de même fini par comprendre que ces scènes faisaient partie du travail. Heureusement, car avec Jennifer comme amante, il a intérêt à se conformer!  

Ils font bande à part!  

Contrairement à ceux qui sont angoissés, certains conjoints assument à merveille les situations délicates! 

Mila Kunis envers Ashton Kutcher

Photos : Netflix et Shutterstock

L’actrice n’aurait aucun problème à ce que son mari participe à des scènes olé olé... et vice-versa! «Si ça doit arriver, qu’il en soit ainsi. Ça ne me dérange pas le moins du monde! Lui non plus n’y voit aucun inconvénient», souligne la vedette de 37 ans avec détachement. 

Par contre, s’il arrive qu’Ashton joue une scène de ce genre (comme avec Elisha Cuthbert dans la série The Ranch), Mila ajoute candidement: «Lorsque ça arrive, je ne tiens pas à être présente sur le plateau. Qui voudrait regarder son homme au lit avec une autre femme se faire des mamours pendant 12 heures d’affilée? Je ne vais pas mentir, je trouve la situation vraiment bizarre.» 

Jada Pinkett envers Will Smith

Photo : Warner et Shutterstock

Incroyable mais vrai! Les scènes de baise entre son mari et sa partenaire de jeu ne dérangent jamais l’actrice de 48 ans. Bien au contraire, il paraît que celles-ci lui donnent plutôt des envies brûlantes. «Jada est vraiment bizarre!» dit Will Smith. Et celle-ci acquiesce: «Je trouve que voir son homme à l’œuvre est une excellente forme de voyeurisme.» Sauf que Will a intérêt à avoir un corps irréprochable à l’écran, sinon, elle n’hésite pas à le rappeler à l’ordre et à lui indiquer la route du gym, comme la fois où il devait tourner avec Margot Robbie dans le long métrage Focus. «Tu vas devoir te remettre en forme, car je ne tiens pas à ce que tu m’embarrasses», l’avait-elle averti. Ouch!  

Stephen Moyer envers Anna Paquin

Photos : LFI et Shutterstock

Les deux stars se sont rencontrées sur le plateau de True Blood lorsque Stephen incarnait le fringuant vampire qui devenait son amant en deux temps, trois mouvements. Ils se sont tellement pris à leur propre jeu qu’ils sont réellement devenus un couple. Et quand sa partenaire de vie et de jeu s’est laissé séduire par un autre mâle dans la télésérie, le viril Joe Manganiello, ce brave Stephen n’a pas sourcillé d’un poil, même s’il se trouvait dans la chaise du réalisateur. Il s’en est donné à cœur joie en multipliant les recommandations du genre: «Joe, remonte ta main sur son sein.» Et il a dit à sa chérie: «Babe, vas-y, profites-en et amuse-toi!» Qu’ajouter de plus?  

Keely Shaye Smith envers Pierce Brosnan

Photos : MGM et Shutterstock

Ce n’est un secret pour personne : l’irrésistible agent 007 passe son temps à séduire ses innombrables Bond Girls. Pierce a même eu la chance d’étreindre notamment Halle Berry dans Die Another Day. Loin d’en être troublée, sa femme a trouvé cocasse de le voir en action avec ses conquêtes. «Ma femme appelle cela de l’infidélité légale, dit le principal intéressé. Keely a un excellent sens de l’humour en ce qui concerne ce genre de scènes. Je la trouve tellement cool!» Et nous aussi!

À lire aussi

Et encore plus