Voici quelques-uns des invités de la nouvelle émission «À tour de rôles» | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Voici quelques-uns des invités de la nouvelle émission «À tour de rôles»

Les retouches de coiffure et de maquillage continuent d’avoir lieu durant les pauses, mais avec masque et visière.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Les retouches de coiffure et de maquillage continuent d’avoir lieu durant les pauses, mais avec masque et visière.

Nouveauté de l'automne, l'émission À tour de rôles, animée par Marie-Eve Janvier, est très attendue. Le Journal de Montréal s'est rendu sur le plateau de tournage pour dévoiler comment se déroulent les coulisses de cette production, mais, aussi, qui seront certains des comédiens invités.

• À lire aussi: Marie-Eve Janvier veut mettre en valeur le travail des comédiens dans «À tour de rôles»

• À lire aussi: Voici quels seront les invités de la prochaine saison d'En direct de l'univers

Nouveauté du calendrier 2020 animée par Marie-Ève Janvier, À tour de rôles titillera la fibre nostalgique des amateurs de fiction cet automne en proposant des entrevues dans lesquelles des acteurs discutent des rôles marquants qu’ils ont tenus au petit écran.

Les 12 émissions commandées par TVA sont tournées en rafale jusqu’au 4 septembre au fameux studio G, un endroit qui accueille habituellement des productions à grand déploiement comme Révolution.

Mais, dimanche, quand on quittait des yeux l’imposant décor dans lequel l’animatrice opérait, on avait l’impression d’observer l’enregistrement d’une émission de beaucoup plus petite taille.

Nombre restreint d’allées et venues en coulisses, caméras contrôlées à distance, équipe réduite... La game a changé.

Sans public

Sans pandémie, À tour de rôles aurait assurément été enregistrée devant public. À l’heure actuelle, ce n’est pas le cas.

« Ça surprend au départ », avoue le réalisateur Daniel Laurin (La Voix) au Journal. « Les premières fois, quand on présentait les invités, j’aurais voulu des applaudissements. »

Le décor d’<i>À tour de rôles</i> est doté d’une vingtaine d’écrans géants.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Le décor d’À tour de rôles est doté d’une vingtaine d’écrans géants.

Pour pallier cette absence, l’équipe d’À tour de rôles a conçu un plateau circulaire doté d’une vingtaine d’écrans géants sur lesquels les extraits des séries concernées sont diffusés. Concoctée par Lüz Studio, une entreprise montréalaise de conception visuelle, cette structure évoque celle d’un dôme.

« C’est notre Times Square, indique Daniel Laurin. On voulait que l’artiste sente qu’il est invité dans une bulle. »

Des plexiglas ont été installés en régie.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Des plexiglas ont été installés en régie.


• À lire aussi: Marie-Eve donne un conseil à Katherine Levac pour l'animation de «L'Amour est dans le pré»

En quatre mois

Alors qu’on entend souvent dire qu’en télévision, les projets prennent du temps avant d’atterrir en ondes, le développement d’À tour de rôles s’est déroulé à la vitesse grand V. L’émission prendra l’antenne dans trois semaines, soit quatre mois après avoir été imaginée par Attraction et Québecor Contenu.

« Le plus grand défi, ça a été de faire libérer les droits des extraits qu’on voulait présenter, parce que les bureaux des archives sont fermés en temps de COVID-19 », signale le producteur Martin Métivier. 

Une « bonne vibe »

Jusqu’à présent, une douzaine d’acteurs ont participé à l’émission, dont Maude Guérin, François Papineau, Marie-Thérèse Fortin, Catherine-Anne Toupin et Rémy Girard.

Malgré la horde de mesures qui doivent être suivies (port du masque, distanciation) en raison du coronavirus, Marie-Ève Janvier parle d’une « bonne vibe » de travail. « J’aime notre plateau. Je m’y suis tout de suite bien sentie. On n’est pas une grosse gang. C’est rassurant pour moi. »

À VOIR AUSSI: 41 VEDETTES QUÉBÉCOISES QUI SONT ADEPTES DE SPORT 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus