Marie-Eve donne un conseil à Katherine Levac pour l'animation de «L'Amour est dans le pré» | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Marie-Eve donne un conseil à Katherine Levac pour l'animation de «L'Amour est dans le pré»

Lundi 14 septembre à 21h, TVA (début)

Image principale de l'article Marie-Eve donne un conseil à Katherine Levac
Photo : TVA

Marie-Eve Janvier entame un nouveau chapitre de sa carrière: elle devient l’animatrice de la nouvelle émission de variétés À tour de rôles. Avec enthousiasme, elle s’apprête à décortiquer le CV des acteurs de notre télévision.

• À lire aussi: Katherine Levac explique comment elle est devenue animatrice de «L'amour est dans le pré»

• À lire aussi: Découvrez l’identité des nouveaux agriculteurs de «L'amour est dans le pré»

Marie-Eve, comment êtes-vous devenue l’animatrice d’À tour de rôles?
On m’a demandé d’aller passer une audition pour une nouvelle émission de TVA. C’était la première fois que je vivais ce genre d’expérience, et j’y suis allée même si je pensais que je ne décrocherais jamais le contrat. Je voyais plutôt cette audition comme une occasion de montrer ce que je sais faire et je me disais que, peut-être, on penserait à moi à l’avenir pour autre chose, quand L’amour est dans le pré ne serait plus à l’antenne. Finalement, on m’a rappelée trois jours après l’audition pour me dire que c’est moi qui avais été choisie! Je suis vraiment excitée! 

Comment se déroule chaque émission d’À tour de rôles?
Pendant une heure, je reçois deux acteurs qui ont un projet artistique commun. Nous discutons de leur relation et nous revenons sur trois autres personnages — de leur choix — qu’ils ont incarnés. Ce ne sont pas toujours les rôles pour lesquels ils ont été le plus acclamés; ça peut aussi être ceux grâce auxquels ils ont fait leurs débuts ou qui leur ont permis de rencontrer un autre artiste important pour eux. Dans chaque émission, il y aura aussi deux surprises: des invités supplémentaires ou des vidéos.      

Le fait que vous ne soyez pas une actrice vous-même vous donne-t-il un sentiment d’imposture?
Non. Je pense que l’équipe de production aimait mon côté néophyte! Comme Monsieur
et Madame Tout-le-monde, je ne suis pas une experte de la télévision, mais je connais les vedettes et les succès télé. Nous n’analysons pas le jeu des invités; nous explorons surtout le côté humain. Je pose des questions qu’une actrice ne poserait peut-être pas, car elle connaît la réponse. Je me dis que si moi, je me questionne, les gens à la maison se demandent sans doute la même chose.      

Avez-vous dû adapter le concept à cause de la pandémie?
En fait, c’est une émission qui a été conçue très rapidement à cause de la pandémie. Plusieurs séries de fiction ont été repoussées, laissant la place à de nouvelles émissions de variétés comme À tour de rôles. Grâce au concept, nous ne sommes jamais à moins de 2 m les uns des autres et il y a un minimum de personnes sur le plateau. L’idée de replonger dans nos souvenirs est aussi très réconfortante en cette période où nous avons besoin de ce genre de «doudou télévisuelle».

Photo : TVA



• À lire aussi: Marie-Eve Janvier fait une touchante déclaration d'amour à Jean-François Breau pour son anniversaire

• À lire aussi: Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau s'ouvrent sur la possibilité d'agrandir leur famille

Pourquoi ce mandat est-il spécial dans votre parcours?
Parce qu’il me donne des papillons dans le ventre et que je me sens en danger. Il m’ébranle un peu, et je pense que j’avais besoin de ça pour grandir en tant qu’animatrice.      

Être l’animatrice d’une émission de TVA est-il un rêve que vous réalisez?
Il y a 10 ans, j’aurais ri si on m’avait posé la question. Je ne me serais vraiment pas imaginée là! Ce rêve s’est dessiné au cours des dernières années. Oui, j’espérais avoir enfin mon plateau, que je pourrais diriger comme je le voudrais. Cette envie de leadership prend de l’ampleur dans ma vie. 

En acceptant d’animer À tour de rôles, vous avez dit adieu à L’amour est dans le pré. Cela a-t-il été une décision difficile à prendre?
J’aurais vraiment aimé rester à la barre de L’amour est dans le pré pour la neuvième saison. C’est un rôle que j’espérais garder le plus longtemps possible tellement je m’y sentais bien. Toutefois, les réseaux n’ont pas voulu que je combine les deux, alors j’ai dû choisir. Comme j’avais atteint un plateau avec L’amour est dans le pré, j’ai décidé de me mettre en danger pour évoluer. 

Avez-vous un conseil pour votre remplaçante, Katherine Levac?
Quand V a annoncé qu’elle serait la nouvelle animatrice de L’amour est dans le pré, je lui ai écrit le matin même pour lui dire que j’étais super contente pour elle! Elle m’a répondu qu’elle devait me parler pour obtenir des conseils, mais je n’ai pas l’impression qu’elle en a vraiment besoin. Puisqu’elle a grandi dans une ferme, elle est l’animatrice idéale pour l’émission. Pour le reste, il suffit de faire preuve d’empathie, parce qu’elle travaillera avec des gens qui n’ont pas l’habitude de parler de leurs sentiments à la télévision. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus