Patrick Huard révèle ce qu’il a dû apprendre pour son plus récent rôle | 7 Jours
/magazines/7jours

Patrick Huard révèle ce qu’il a dû apprendre pour son plus récent rôle

Image principale de l'article Voici ce qu'il a dû apprendre pour son rôle
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Il n'est pas rare que des comédiens doivent apprendre une technique spéciale ou un art pour un rôle, afin de personnifier le plus fidèlement un personnage. C'est d'ailleurs le cas de Patrick Huard, pour son plus récent rôle dans le film Mon cirque à moi.

• À lire aussi:
Voyez la toute première bande-annonce d'«Escouade 99»

• À lire aussi:
Anik Jean sortira une série de livres avec son fils

Patrick, tu incarnes le clown Bill dans ce film. Pourquoi as-tu eu envie de jouer ce personnage?

J’ai été conquis dès les quatre premières pages du scénario et après les cinq premières minutes de ma rencontre avec Miryam. J’ai capoté sur le scénario et j’étais emballé par le personnage. J’ai aussi rapidement compris avec Miryam qu’elle allait m’amener ailleurs, là où je n’étais jamais allé en tant que comédien. 

J’ai l’impression que tu as eu beaucoup de plaisir à donner vie à ce personnage.
Complètement! Il y a une espèce de poésie dans le film et ce n’est pas le genre de personnage qu’on me propose habituellement. Je pouvais connecter facilement avec Bill, parce que mon premier métier est justement de faire rire. Mais Bill fait de la clownerie poétique qui s’adresse aux enfants, et c’était désarmant pour moi de présenter ces numéros devant des enfants et d’aller les chercher. C’était un beau défi.

Laurent Guérin


• À lire aussi: Sophie Lorain revient sur une rencontre qui a marqué le cours de sa vie

Qu’est-ce que tu as eu à apprendre pour jouer ce personnage?
J’ai appris à jongler; je dois avouer que ça n’a pas été si facile que ça. J’ai dû pratiquer durant plusieurs heures. Ç’a été très difficile d’arriver à quelque chose qu’on allait pouvoir montrer à l’écran, d’autant plus que je devais jongler en donnant la réplique aux autres comédiens. J’ai aussi trouvé ardu de devoir jouer la confrontation entre un père et sa fille.

Comment as-tu vécu les derniers mois?
Malgré le confinement, je n’ai jamais vraiment cessé de travailler. J’ai travaillé sur toute la postproduction de la série Escouade 99. Nous avions terminé les tournages, et là, je suis en montage. Sinon, je me prépare pour mon talk-show La Tour. C’est arrivé un peu de façon impromptue. Je travaille fort sur le concept, et nous tournons un pilote très prochainement. Mais là, mon angoisse se transforme en excitation, et ça va commencer le 28 septembre. J’ai hâte de briser la glace. Disons que je n’ai pas pris beaucoup de vacances dernièrement. 

Mon cirque à moi est en salle.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus