Le nouveau look de Patrice Robitaille fait jaser | 7 Jours
/magazines/7jours

Le nouveau look de Patrice Robitaille fait jaser

Image principale de l'article Le nouveau look de Patrice Robitaille fait jaser
Dario Ayala / Agence QMI

Après Roch Voisine, il semble qu'une autre barbe du showbizz québécois fasse couler beaucoup d'encre!

• À lire aussi: Roch Voisine fait des confidences surprenantes sur sa fameuse barbe

Lundi soir, Patrice Robitaille était de passage sur le plateau de Sucré Salé. Après avoir arboré la moustache pour son rôle dans C'est comme ça que je t'aime, le comédien de 46 ans est allé à la rencontre de Patrice Bélanger les cheveux et la barbe longue, lui conférant un look complètement à l'opposé de ce à quoi le public est habitué de voir pour le comédien de 46, qui porte normalement les cheveux plus courts et la barbe bien taillée.

• À lire aussi: «C’est comme ça que je t’aime» s'exporte en France

• À lire aussi: «C'est comme ça que je t'aime»: le style des personnages vus par la costumière de la série

Évidemment, ce nouveau look n'est pas passé sous silence sur les réseaux sociaux de l'émission quotidienne. Sous les diverses photos et vidéos partagées sur Facebook, de nombreux téléspectateurs n'ont pas caché qu'ils n'étaient pas particulièrement fans de cette nouvelle allure.

Or, en réponse aux commentaires, Sucré Salé a tenu à préciser que le tournage de cette émission s'était déroulé en juin, alors que les salons de coiffure n'avaient pas encore rouvert leurs portes.

Il a même été question de cette fameuse barbe lors de l'entrevue, alors que l'invité a lancé à la blague à l'animateur qu'il portait la longue barbe, car il travaillait sur un nouveau projet dans lequel il allait personnifier le Doc Mailloux, ce qui a bien fait rire Patrice Bélanger.

Maintenant que les salons de coiffure ont repris du service, gageons que Patrice Robitaille est fort probablement allé y faire un tour!

À VOIR AUSSI: 20 VEDETTES QUÉBÉCOISES MASCULINES QUI NOUS FONT CRAQUER 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus