En colère, Sharon Stone lance un cri du coeur à ceux qui refusent de porter le masque | 7 Jours
/magazines/starsysteme

En colère, Sharon Stone lance un cri du coeur à ceux qui refusent de porter le masque

Sharon Stone est en colère contre ceux qui refusent encore de porter le masque en pleine pandémie, et elle ne s'est pas gênée pour le faire savoir!

• À lire aussi: Jennifer Aniston implore ses fans de porter le masque

• À lire aussi: Sharon Stone : une vraie miraculée!

Sur son compte Instagram, samedi, l'actrice a publié une photo sur laquelle on peut apercevoir sa soeur Kelly, qui est elle-même atteinte de la COVID-19 et qui se bat présentement contre le virus. Sur le cliché, pris dans la chambre d'hôpital de sa soeur cadette, on remarque le respirateur.

«Ma sœur Kelly, qui a déjà un lupus, a maintenant la COVID-19. Ceci est sa chambre d’hôpital. C’est un de vous, les gens qui ne portent pas le masque, qui a fait ça. Elle n’a pas de système immunitaire. Le seul endroit où elle est allée est la pharmacie. Il n’y a aucun test dans son comté, à moins que vous n’ayez des symptômes et malgré cela, il faut tout de même attendre les résultats 5 jours. Pourriez-vous supporter d’être seul dans cette chambre? Portez un masque! Pour vous et pour les autres. S’il vous plait.», a-t-elle écrit sous la publication, qui a été aimée plus de 65 000 fois.

• À lire aussi: Les 15 pires divas d'Hollywood

• À lire aussi: Ces stars qui ont frôlé la mort

Le lendemain, dimanche, l'actrice de 62 ans en a rajouté en publiant une vidéo qui a rapidement fait le tour du web. Dans cette vidéo de près de quatre minutes, celle que le public a découvert en 1992, dans le film Basic Instinct, dévoile, visiblement ébranlée, qu'en plus de sa soeur Kelly, le mari de cette dernière luttait lui aussi contre la COVID-19. Elle ajoute que sa grand-mère et sa belle-mère ont elles, pour leur part, malheureusement perdu la vie à cause du virus.

En plus de mettre en lumière que le virus est toujours présent et bien dangereux, elle dénonce la gestion de la pandémie aux États-Unis.


«Dans le Montana [où réside sa famille], on ne peut pas être testé à moins d’avoir des symptômes. Les résultats des tests mettent cinq jours à arriver. Les cas contacts, comme ma mère, n’ont pas pu être testés, car ils sont asymptomatiques. Les infirmières qui s’occupent d’eux à l’hôpital ne peuvent pas être dépistées, car elles n’ont pas de tests. Quand ils disent qu’il y a des tests pour tout le monde, ils mentent. Quand ils disent qu’il y a des tests pour les infirmières à l’hôpital, ils mentent», a-t-elle dénoncé.

Finalement, elle invite ses abonnés à voter pour Joe Biden aux prochaines élections.

«Ne votez pas pour un tueur», conclut-elle, en faisant référence à Donald Trump.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus