Roxane Bruneau donne des détails sur son deuxième album | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Roxane Bruneau donne des détails sur son deuxième album

Image principale de l'article Roxane Bruneau donne des détails sur son 2e album
Dominick Gravel/Agence QMI

Alors que les affaires roulaient à vive allure depuis deux ou trois ans, Roxane Bruneau a accusé le coup quand toute l'activité artistique s'est arrêtée du jour au lendemain pour cause de confinement. Sans aucun spectacle à l'agenda et avec un second album en attente, la chanteuse de 29 ans a décidé d'occuper son temps en prenant soin d'elle.

• À lire aussi: Roxane Bruneau se confie sur sa relation avec les enfants de sa conjointe

• À lire aussi: Roxane Bruneau enregistre une chanson contre la violence conjugale

Comme beaucoup de monde, Roxane Bruneau a eu du mal à arrêter toutes ses activités professionnelles du jour au lendemain, lorsque le confinement a été décrété. «J’ai eu une passe un peu dépressive, parce que depuis deux ou trois ans, ma vie se résume à faire trois ou quatre spectacles par semaine. Du jour au lendemain, je n’avais plus rien. J’ai pris les premières semaines comme des vacances, mais quand mon équipe m’a dit qu’on ne savait pas quand on allait recommencer, j’avoue avoir passé trois jours en boule dans ma chambre, dans le noir, en pensant que ma vie était finie. Ma blonde m’a ramenée à la réalité en me disant que c’était la même situation pour tout le monde, et que je n’étais pas la seule à avoir perdu le privilège de faire des spectacles.» 

Après cet épisode, Roxane s’est retroussé les manches et a recommencé à être plus présente sur le Web. «Je suis revenue à mes premières amours en faisant des vidéos sur TikTok, YouTube et Instagram. Ça m’a vraiment fait triper. C’est drôle, parce que les premières années dans ce milieu, j’avais un peu le syndrome de l’imposteur, car j’étais passée par le Web pour me faire connaître et que personne, ici, ne l’avait fait avant.» Finalement, la situation lui a permis de relativiser ses doutes. «Le confinement m’a finalement montré que j’avais ma place, parce que je voyais beaucoup de gens qui essayaient de faire ce que je fais sur le Web dans le but d’exister encore. Aucun artiste ne peut dire qu’il n’a pas besoin d’exister dans les yeux du public. Moi aussi, je voulais continuer d’exister, mais c’était      

facile, car j’ai déjà une communauté. Je dis souvent que j’ai un petit village sur Internet. Il y a tellement de gens qui me suivent, c’est comme si je m’adressais à une ville entière quand je fais un post!»

• À lire aussi: Roxane Bruneau souligne son propre anniversaire avec de mignonnes photos d'enfance

• À lire aussi: Un disque d’or pour Roxane Bruneau

UN SECOND ALBUM EN GESTATION

Roxane a aussi profité de cette période plus calme pour travailler sur son second album. «Je suis allée faire les voix récemment. Je pense que les gens ne seront pas déstabilisés, encore moins s’ils sont venus me voir en show. J’ai travaillé avec Mathieu Brisset, qui était coréalisateur sur mon premier disque. Ce ne sont pas juste mes chansons. J’écris les textes et je fais la musique de base, mais si les chansons sont bonnes à écouter, c’est aussi grâce à la touche de Mathieu. Il a compris ce que j’aime et ce que je veux; je n’ai pas besoin de le lui expliquer, il le comprend instinctivement. Ce second album est donc une véritable collaboration entre Mathieu et moi.» 

Une chanson de ce prochain album est déjà sortie, Aime-moi encore, et d’autres pourraient être lancées prochainement. «Je dépends un peu des développements du coronavirus. J’ai la chance de pouvoir dire que je vais attendre de pouvoir faire un spectacle de lancement. Pour moi, le lancement fait partie du processus de création de l’album, c’est comme l’accouchement du disque. Mais si je vois que, dans six mois, on ne peut toujours pas faire de spectacle dans une salle, je vais revoir ma position. Toutefois, pour le moment, mon objectif est de lancer quelques singles avant de pouvoir faire un vrai lancement.» 

REMISE EN FORME

Les derniers mois se sont plutôt bien passés pour la chanteuse, qui a vécu son confinement en famille, avec sa blonde et ses enfants. Elle a d’ailleurs profité de ce temps de pause forcée pour revoir ses priorités. «En ce moment, je travaille beaucoup sur moi-même. Le confinement a fait que je me suis remise en question, et que j’ai repris ma santé, tant physique que mentale, en main.» Puisqu’elle ne prend aucune drogue et ne consomme pas d’alcool, la décision visait sutout de mauvaises habitudes de vie en tournée. «Je dormais vraiment mal, je mangeais mal et je ne faisais aucune activité physique. J’avais l’impression que ça n’engendrait aucun problème... pour le moment. Il fallait que je commence à me reprendre en main. Je veux manger mieux. Par contre, j’ai découvert un truc tout bête: je ne m’hydratais pas assez, je ne buvais pas assez d’eau dans la journée. J’étais tellement préoccupée que je ne pensais jamais à boire. Là, je me suis acheté une montre qui vibre quand il faut que je boive de l’eau. (rires) J’ai aussi un coach privé et je vais au gym régulièrement.» Si Roxane est aussi assidue dans sa démarche, c’est qu’elle le fait pour de bonnes raisons. «Je veux être en forme quand tout va repartir. Quand ça va recommencer, je veux que ça recommence en force!» 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus