ARTV: 4 émissions pour les amoureux de culture | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

ARTV: 4 émissions pour les amoureux de culture

La rentrée des chaînes spécialisées

France Beaudoin, Pour emporter.
Photo : © artv

France Beaudoin, Pour emporter.

Le vendredi soir, c’est soir de rencontres, de discussions et de découvertes à ARTV. France Beaudoin est de retour dans la troisième saison de Pour emporter (20 h, retour: 11 septembre). Une fois de plus, les mots et les réflexions prennent tout leur sens lorsqu’elle discute avec ses invités venant de différents univers: artistique, culturel, social, scientifique, sportif ou politique. Ensuite, dans la 14e saison de C’est juste de la TV (21 h, retour: 11 septembre), Anne-Marie Withenshaw et ses collaborateurs analysent et critiquent le meilleur et le pire de la télévision et du contenu offert sur les plateformes numériques. On termine la soirée en compagnie de Sébastien Diaz et de L’effet wow (22 h, retour: 11 septembre). Pour sa deuxième saison, l’émission propose une formule renouvelée. Dans le décor d’un motel, l’animateur reçoit ses invités et s’offre de belles rencontres artistiques.

Anne-Marie Withenshaw, C’est juste de la TV.

Photo : © artv

Anne-Marie Withenshaw, C’est juste de la TV.

Sébastien Diaz, L’effet wow.

Photo : © artv

Sébastien Diaz, L’effet wow.

Plus tard, à la fin de l’automne, Guylaine Tanguay reprend la barre de Tout simplement country (samedi 19 h, retour: 19 décembre) afin de nous faire découvrir et apprécier, pour une deuxième saison, le talent d’artistes de tous les coins du pays. 

Guylaine Tanguay, Tout simplement country.

Photo : © artv

Guylaine Tanguay, Tout simplement country.

Des séries à suivre

L’appel du cœur, avec Erin Krakow.

Photo : artv

L’appel du cœur, avec Erin Krakow.

Dans la sixième saison de L’appel du cœur (jeudi 17 h et 18 h, retour: 10 septembre), Elizabeth retourne au travail, peu de temps après la naissance du bébé. Elle souffre toujours de la mort de Jack et a de la difficulté à mener une vie normale sans lui. Par ailleurs, les habitants de Hope Valley sont excités, puisqu’on est sur le point d’installer le premier téléphone de la ville! 

De son côté, Meredith Grey doit faire le deuil de son emploi. Après avoir fraudé une compagnie d’assurances, elle risque aussi de perdre le droit de pratiquer la médecine. Elle devra se battre de toutes ses forces pour ne pas tout perdre. L’action ne manque pas dans la 16e saison de Dre Grey, leçons d’anatomie (vendredi 19 h, retour: 18 septembre), dans laquelle les ruptures et les congédiements se succèdent. 

Luc Picard et Claude Blanchard, Omertà, la loi du silence.

Photo : © artv

Luc Picard et Claude Blanchard, Omertà, la loi du silence.

Quant aux nostalgiques, ils pourront revoir deux populaires séries québécoises. Dans la première, Bombardier (dimanche de midi à 16 h, début: 13 septembre), on suit l’ascension du jeune Joseph-Armand Bombardier qui, à 15 ans, crée sa première autoneige. Il travaille dur et fonde sa compagnie, qui deviendra un empire. Dans la seconde série, Omertà, la loi du silence (dimanche de midi à 16 h, début: 15 novembre), Michel Côté et Luc Picard incarnent les agents Pierre Gauthier et François Pelletier, recrutés par l’escouade du crime organisé pour mener une opération visant à éliminer le parrain de la mafia montréalaise, Giuseppe Scarfo.

Rendez-vous le lundi soir

Des histoires inventées, avec André Forcier.

Photo : © artv

Des histoires inventées, avec André Forcier.

La détresse et l’enchantement: Gabrielle Roy.

Photo : Yves Renaud

La détresse et l’enchantement: Gabrielle Roy.

Joséphine Bacon: Je m’appelle humain

Photo : © artv

Joséphine Bacon: Je m’appelle humain

Dans le cadre des Lundis culture, ARTV présente des longs métrages, des séries et des documentaires. Le film Des histoires inventées (24 août 20 h) raconte la carrière d’André Forcier. Writing the Land (5 et 12 octobre 20 h) met en lumière les plus grands écrivains, poètes et conteurs du Canada. La détresse et l’enchantement: Gabrielle Roy (2 novembre 20 h), Joséphine Bacon: Je m’appelle humain (9 novembre 20 h), Sur les traces de Maria Chapdelaine (7 décembre 20 h) et Génération cinéma (14 décembre, 20 h), qui revient sur l’année difficile des cinéastes québécois, sont aussi au programme. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus