Élise Guilbault se confie sur son rôle de Marielle dans Mon fils | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Élise Guilbault se confie sur son rôle de Marielle dans Mon fils

Image principale de l'article Élise Guilbault se confie sur son rôle
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Comédienne très appréciée des auteurs Anne Boyer et Michel d’Astous, Élise Guilbault incarne Marielle, la mère de Jacob, dans Mon fils. La vie de cette femme, tout comme celle de son garçon, sera bouleversée en raison de la maladie. Élise Guilbault nous parle de son personnage et de la série.

• À lire aussi: Mon fils | Les ravages de la schizophrénie

• À lire aussi: «Ma carrière est marquée par la fidélité» -Elise Guilbault

Madame Guilbault, qui est Marielle Bilodeau?

C’est une femme comme les autres; elle n’a rien d’une héroïne. Elle pourrait être votre voisine, votre cousine... Elle est divorcée depuis deux ans et a la garde de ses enfants, avec lesquels elle a des rapports «symbiotiques». Il y a Jacob, qui a presque 20 ans, et Laurence, qui est adolescente. Marielle compose bien avec la séparation, et tout va pour le mieux dans son travail. En fait, tout va bien pour elle, jusqu’à ce que ça commence à aller mal! Elle a du cœur, et nous l’avons abordée comme une femme à qui l’on peut s’identifier. La série s’approche du docufiction; on parle d’une série événementielle sur la schizophrénie. Anne et Michel sont bien informés sur les questions sociales, et le sujet les intéresse. C’était le cas aussi dans Yamaska, une autre de leurs séries, où on a organisé une marche pour parler du suicide.

Ce rôle vous a-t-il demandé une certaine préparation pour comprendre les problèmes de santé mentale?

Ç’a été le cas pour Antoine (L’Écuyer, l’interprète de Jacob), qui devait savoir comment rendre le personnage plausible, tout en le faisant dans le respect. Marielle a été construite de toutes pièces. Ce qu’elle est et sa manière de réagir, ce sont les auteurs qui l’ont imaginé ainsi. Cela dit, je tenais à être informée pour être le plus juste possible. Je ne suis pas allée rencontrer des mères qui vivent cette situation, mais j’ai lu sur le sujet.

Lisez l'entrevue complète dans le TV Hebdo spécial téléromans actuellement en kiosque.

 

À VOIR AUSSI: 27 personnages oubliés (ou pas!) de La Galère

  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus