La lettre que Jean-François Breau a écrite à sa fille vous donnera les larmes aux yeux | 7 Jours
/magazines/7jours

La lettre que Jean-François Breau a écrite à sa fille vous donnera les larmes aux yeux

Mercredi matin en direct à la radio, Jean-François Breau a lu une magnifique lettre qu'il avait rédigée afin que sa fille, Léa, se souvienne pour toujours de l'été de ses 4 ans.



• À lire aussi: Marie-Eve Janvier fait une touchante déclaration d'amour à Jean-François Breau pour son anniversaire

Comme l'été 2020 ne ressemble en rien à ce qu'on a connu auparavant, Jean-François Breau a profité de sa tribune radiophonique pour partager une lettre racontant son été passé avec sa fille et sa conjointe, Marie-Eve Janvier. Un été sous le signe du bonheur familial et ce, malgré les circonstances étranges.

Il y décrit leurs activités familiales, leurs grandes joies ainsi leurs souvenirs les plus intimes, des moments magiques qu'elle pourra à tout jamais se rémémorer grâce à cette carte postale très émouvante intitulée «La fabrique à souvenirs».

• À lire aussi: Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau s'ouvrent sur la possibilité d'agrandir leur famille

«Chère Léa. Te rappelles-tu de l'été de tes quatre ans? L'été où il fallait porter ton masque rose avec des petites vaches dessus quand on sortait faire des commissions. L'été où on devait se laver les mains "vraiment trop souvent papa"... C'est ce que tu disais à cause du coronavirus. Tu le disais bien, en plus. C'est l'été où on ne pouvait pas jouer dans les parcs. Il y avait des rubans jaunes autour et tu trouvais ça vraiment plate. Mais c'est l'été par contre où on a joué beaucoup dans la maison... Te rappelles-tu, Léa, quand on faisait des cabanes avec la table et des chaises de la cuisine? Quand maman faisait la radio au sous-sol, et que nous autres, on ne faisait pas de bruit parce qu'il ne fallait pas la déranger. (...) Tu aimais vraiment ça danser, tu dansais tout le temps. Il fallait aussi toujours que la famille danse après chacun des soupers. Des fois c'était de la musique triste, mais des fois et souvent c'était de la musique heureuse», a-t-il récité avec des trémolos dans la voix.

Il a poursuivi en nommant les bonheurs quotidiens de la petite famille durant cet été pas comme les autres...

«2020, c'est l'été où papa et maman ont fait dodo dans ta chambre. T'en rappelles-tu? Parce qu'on peinturait la nôtre d'une bizarre de couleur, mais finalement, ça a été correct. On faisait du camping dans ta chambre, nos lits étaient collés et nos fronts étaient collés aussi parce que papa travaillait tôt le matin et que, toi et moi, on se couchait à 8 heures. Alors on collait nos lits, on collait nos fronts, et papa te chantait une chanson pour t'endormir... L'été de tes quatre ans, c'est aussi l'été où il y a eu le virus qui a fait peur à tout le monde. Mais pour toi, pour moi et pour maman, c'est surtout l'été où on a décidé de fabriquer ensemble nos plus beaux souvenirs. Je t'aime! » a-t-il conclu, les larmes aux yeux et la gorge nouée par l'émotion. 

Pour entendre son message en entier, c'est par ici.


• À lire aussi: Fête des Mères: Jean-François Breau livre des messages d'amour à plusieurs mamans

Un moment de radio fort touchant!


À VOIR AUSSI: 17 vedettes québécoises qui se sont exilées en campagne   

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus