DC: les légendes de demain | Pas de repos pour les héros | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

DC: les légendes de demain | Pas de repos pour les héros

Mercredi 5 août à 20 h, addikTV (Début de la saison 4)

Sara, Zari, Mick, Nate et Ray (Caity Lotz, Tala Ashe, Dominic Purcell, Nick Zano et Brandon Routh) cherchent une créature dangereuse en plein festival de Woodstock.
Photo : AddikTV

Sara, Zari, Mick, Nate et Ray (Caity Lotz, Tala Ashe, Dominic Purcell, Nick Zano et Brandon Routh) cherchent une créature dangereuse en plein festival de Woodstock.

Éliminer Mallus n’a pas été une tâche facile pour les Légendes, qui y sont finalement parvenues grâce aux forces combinées des totems. Les membres de l’équipe envisagent maintenant une pause bien méritée. Voilà qui est naïf de leur part! 

On retrouve Ray, Sara, Nate, Mick et Zari en pleine Beatlemania. La petite bande de Légendes assiste à l’arrivée des Fab Four en sol américain dans le but de corriger la dernière anomalie temporelle qu’elle a elle-même provoquée. Quand le patriote Paul Revere apparaît, en pleine chevauchée, la bande a tôt fait de le renvoyer en 1775, comme il se doit. Après cinq mois d’accalmie depuis la destruction de Mallus par Beepo, les Légendes sont appelées à Washington pour célébrer.

Tous à Woodstock

Pendant que Sara envisage positivement la demande d’Ava d’habiter avec elle et que Mike cherche à renouer avec le braquage, les Légendes oublient volontairement les avertissements de John Constantine, qui les a prévenues, quelques mois plus tôt, que d’autres fugitifs avaient profité du portail pour sortir lorsqu’elles ont libéré Mallus. Les héros sont rapidement rappelés à l’ordre lorsqu’ils découvrent que le phénomène pacifique de Woodstock, en 1969, est maintenant traité dans les livres d’histoire comme un massacre qui a tué le mouvement hippie.

À leur arrivée sur les lieux du mythique festival de musique, les Légendes ont de la difficulté à distinguer la menace, car elles sont entourées de l’amour universel propre aux hippies. Lorsque Ray trouve finalement un festivalier au cœur arraché, il s’attend à rencontrer le pire démon qui soit. Les Légendes sont donc complètement déstabilisées quand une belle et scintillante licorne fait son apparition. Cependant, les apparences sont parfois trompeuses, comme les Légendes le comprennent rapidement! Heureusement, John Constantine vient prêter main-forte à la troupe, qui a grand besoin de son aide magique.

John Constantine (Matt Ryan) arrive à point nommé pour tirer du pétrin les voyageurs du temps.

Photo : AddikTV

John Constantine (Matt Ryan) arrive à point nommé pour tirer du pétrin les voyageurs du temps.

John en danger

John a aussi besoin des Légendes, bien plus qu’il ne veut le laisser paraître. Celui qui refuse toute attache de peur de faire souffrir ceux pour qui il aurait de l’affection est menacé. Il reçoit la visite d’un être terrifiant qui souhaite lui faire la peau, mais n’en dit pas un mot au capitaine Lotz lorsqu’il se joint à son équipage dans le rôle de consultant magique. Si Mick a de la difficulté à accepter son nouveau colocataire, les autres apprécient ses talents grandement utiles, surtout en présence de magie dangereuse.

L’arrivée de John chez les Légendes coïncide avec l’absence de Nate. En effet, ce dernier profite de la présence de sa famille professionnelle à Washington pour renouer avec son père, qui y réside. Henry Heywood est un homme froid qui n’a jamais porté beaucoup d’affection à son fils. Responsable du budget d’obscures missions gouvernementales, il avait rarement du temps à accorder à Nate, qui a toujours ses absences sur le cœur. Le pire, c’est que lorsque Henry était à la maison, il n’avait que du mal à dire de Nate et ridiculisait ses études en histoire. Ce n’est donc pas étonnant que ce dernier n’ait donné aucun signe de vie à ses parents depuis deux ans! Pourtant, un fils aura toujours besoin de son père, et Nate voudrait réparer leur relation.

Nate revoit son père, Henry (Tom Wilson), et tente de faire la paix avec lui.

Photo : AddikTV

Nate revoit son père, Henry (Tom Wilson), et tente de faire la paix avec lui.

Zari déchirée

Zari a elle aussi des soucis familiaux. À Washington, elle retrouve sa mère et une version plus jeune d’elle-même. Elle est complètement démunie devant ces personnes insouciantes, à qui elle pourrait éviter un terrible destin par un simple avertissement. Plongée dans ses pensées troubles, Zari se retrouve dans le Salem de 1692, au Massachusetts, avec ses équipiers, en plein procès pour sorcellerie de Jane Hawthorne. Quand Zari s’aperçoit que l’accusée a une fille que la cruauté des hommes rendra orpheline, elle décide de venir à son secours, sans se soucier des anachronismes qu’elle pourrait engendrer.

D’autres sauts épiques dans le temps attendent les Légendes cette saison. Dans le Londres des années 1970, les équipiers infiltrent un groupe antimonarchique. Ils visitent aussi le Tokyo de 1951 à la recherche d’un fugitif et affrontent une avalanche en pleine ère glaciaire. De quoi donner des frissons aux téléspectateurs!

À lire aussi

Et encore plus