Les vedettes québécoises réagissent aux allégations visant Julien Lacroix | 7 Jours
/magazines/7jours

Les vedettes québécoises réagissent aux allégations visant Julien Lacroix

Image principale de l'article Les vedettes réagissent aux allégations
Dominick Gravel / Agence QMI

Le milieu artistique québécois (et le public) est sous le choc à la suite de l'article du Devoir concernant les allégations d'inconduites sexuelles contre Julien Lacroix, publié lundi matin.

• À lire aussi: Julien Lacroix réagit aux allégations d'agressions et d'inconduites sexuelles

• À lire aussi: Allégations d’inconduite sexuelle: Julien Lacroix largué par son agence

Ce même milieu artistique (et ce même public) a été aussi ahuri par la réponse de Julien Lacroix, publiée le lundi matin également par l'humoriste sur Facebook. 


Dans son message, il remet en question le mode de dénonciation des victimes, en plus de déclarer que Le Devoir est «allé trop loin». 

«Je commence à être habitué aux ragots et aux potins dans ma courte carrière. Par contre, détruire le travail d'une vie ? Dans un seul article ? Où je n'ai même pas pu donner ma version des faits? Aujourd’hui franchement on vient d’entrer dans une autre dimension.» a-t-il écrit. 

L'humoriste a annoncé qu'il n'avait d'autre choix que de se retirer pour «réfléchir aux recours qui s’offrent à lui dans ce contexte.»

Ce message en réaction aux accusations n'a pas fait l'unanimité dans la communauté, loin de là! Il a plutôt déclenché une foule de commentaires négatifs et de critiques de la part du public et de ses anciens collègues.

Guy A. Lepage, notamment, a publié sur les réseaux sociaux un message assez cinglant lui étant destiné. Il a fait mention des excuses «peu senties» des présumés agresseurs qui, selon lui, «ajoutent au mépris.»

View this post on Instagram

Lundi matin pluvieux.

A post shared by Guy A Lepage (@guyalepage) on

• À lire aussi: Safia Nolin partage certains commentaires haineux et violents reçus

«Les agressions, le harcèlement, le viol... Évidemment tout ça est inexcusable. Mais moi ce qui me tue ces jours-ci : ce sont ces comportements récurrents, ces patterns, ces menaces faites aux victimes. Ces gestes posés encore et encore, sans vergogne, se croyant assuré de toute impunité. L’abus de pouvoir qui mène vers d’autres abus. Et ces excuses au conditionnel, lorsqu’acculé au pied du mur, si pauvres, si peu senties, qu’elles ajoutent le mépris à l’ignominie. Ark. Note: "J'étais mineur moi aussi" vient de surclasser "juste une fois au chalet" dans le palmarès des excuses poches. » a-t-il écrit dans sa publication qui est rapidement devenue virale.

Léa Clermont-Dion a aussi publié un message destiné à Julien Lacroix.  

«pas de bravo #julienlacroix» pouvait-on lire sous la photo. Celle-ci a ensuite été partagée des centaines de fois sur les réseaux.

Jonathan Roberge, Rosalie Bonenfant, Virginie Fortin et plusieurs autres artistes se sont joints au mouvement pour soutenir les victimes et les femmes qui ont témoigné. Voici leurs publications sous forme de stories sur Instagram.

Dans sa publication, Roberge fait référence à l'après-bal virtuel organisé par Maripier Morin et Julien Lacroix pour les finissants du secondaire un peu plus tôt cet été. 


• À lire aussi: Edgar Fruitier jugé coupable d'attentat à la pudeur sur un adolescent


• À lire aussi: Dan Bigras nie les allégations d'inconduite sexuelle qui lui sont reprochées

Capture d'écran



• À lire aussi: Éric Lapointe nie «catégoriquement» les allégations d'agression sexuelle qui lui sont reprochées

Capture d'écran

Rosalie Bonenfant a aussi encouragé les gens à se désabonner de la page Facebook de l'humoriste. 

• À lire aussi: Les comédiens Gabriel D'Almeida Freitas et Brandon St-Jacques Turpin aussi abandonnés par leur agence

Capture d'écran

«Le milieu est tellement fucked que la réponse de Julien va sûrement gagner numéro de l'année aux Oliviers.» a écrit Virginie Fortin. 

Depuis toutes ces sorties sur le message controversé de Julien Lacroix, celui-ci a préféré se retirer des réseaux sociaux et a effacé ses pages Facebook et Instagram jusqu'à nouvel ordre. 

À VOIR AUSSI: 14 tournages qui reprennent en temps de Covid
 

s " />

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus