Julien Lacroix réagit aux allégations d'agressions et d'inconduites sexuelles | 7 Jours
/news

Julien Lacroix réagit aux allégations d'agressions et d'inconduites sexuelles

Image principale de l'article Julien Lacroix réagit aux allégations
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Visé par des allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles, l’humoriste Julien Lacroix réagit et se défend dans une publication sur sa page Facebook.

«Je commence à être habitué aux ragots et aux potins dans ma courte carrière. Par contre, détruire le travail d’une vie? Dans un seul article? Où je n’ai même pas pu donner ma version des faits?», écrit l’humoriste sur Facebook.

Dans un article paru ce matin dans le quotidien Le Devoir, neuf femmes racontent avoir été victimes d’inconduites et d’agressions sexuelles de la part de Julien Lacroix. Elles parlent de l’importance de prendre la parole pour faire cesser ces comportements.

«Je ne suis pas un ange, mais pas un démon non plus, et certainement pas le prédateur sexuel qui sévit depuis une décennie comme Le Devoir me décrit ce matin. De plus, la plupart des événements qu’on me reproche seraient survenus quand j’étais mineur», ajoute l’humoriste très populaire auprès des jeunes.

L’article du Devoir fait état de relations sexuelles non consentantes, de baisers non consensuels et de gestes déplacés.

Le quotidien écrit que l’humoriste n’a pas accepté les «demandes répétées d’entrevues, qui lui auraient permis d’avoir accès aux informations détaillées obtenues de [leurs] sources et de les commenter».

À lire aussi

Et encore plus