Geneviève Leclerc explique pourquoi elle ne veut plus fonder une famille | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Geneviève Leclerc explique pourquoi elle ne veut plus fonder une famille

Image principale de l'article Pourquoi elle ne veut plus fonder une famille
Photo : Eric Myre / Les Publica

En entrevue dans la plus récente édition du magazine La Semaine, Geneviève Leclerc s'est confiée sur la série de deuils qu'elle a vécus.

• À lire aussi:
Geneviève Leclerc est en deuil

• À lire aussi:
«Je ne pourrai jamais retourner en arrière» -Geneviève Leclerc

«En quatre ans, j’ai perdu mon frère et mon oncle, qui se sont suicidés, puis mon père et ma grand-mère. Sans m’être habituée, je pense que mon corps est devenu plus tolérant à cette douleur, parce que je ne veux plus vivre seulement dans la peine. Maintenant, je dis à mes proches que s’ils meurent, je continuerai ma vie.» a-t-elle admis.

«La plus grosse conséquence, c’est que je n’ai plus du tout envie de fonder une famille. Voir ma grand-mère et ma mère perdre chacune un fils à moins de deux ans d’intervalle, et assister à l’agonie de mon père, qui se croyait invincible et qui est mort avec une foule de regrets, ont tué mon désir. Pourtant, Georgina et moi avons dépensé plus de 50 000 $ pour essayer de fonder une famille. Notre dernière tentative a été en juillet dernier. Après un essai in vitro, on m’a dit que j’étais infertile. Ç’a été un autre deuil...» a révélé la chanteuse.

Lisez l'entrevue complète avec Geneviève Leclerc dans la plus récente édition du magazine La Semaine.


À VOIR AUSSI
: 14 tournages qui reprennent en temps de Covid
  

s " />

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus