Une nouvelle émission avec Magalie Lépine-Blondeau à surveiller sur Club illico | 7 Jours
/magazines/7jours

Une nouvelle émission avec Magalie Lépine-Blondeau à surveiller sur Club illico

Image principale de l'article Une nouveauté avec Magalie Lépine-Blondeau
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Le catalogue d’oeuvres originales du Club illico sera bonifié de 10 productions documentaires cet automne. Les téléspectateurs pourront poser les yeux sur cinq nouveaux grands reportages signés par l’équipe du Bureau d’enquête et auront le loisir de découvrir cinq séries originales.

• À lire aussi:
Sophie Lorain et Rémy Girard en vedette dans une toute nouvelle série policière sur Club illico

• À lire aussi:
10 séries québécoises à regarder en rafale cet été

La comédienne et animatrice Magalie Lépine-Blondeau permettra au public de faire la connaissance de créatifs vignerons établis en Amérique et en Europe, le temps des huit épisodes de «Supernaturel». Le minutieux travail des coroners sera pour sa part scruté à la loupe dans «Coroner, la voix des victimes», découpée en huit parties.

Au fil de six épisodes, «Le dernier felquiste» s’intéressera au Front de Libération du Québec avec, pour trame de fond, le meurtre de Mario Bachand. «Le marché du K.O.» revisitera deux rendez-vous de la boxe québécoise très attendus l’an dernier: le combat opposant Oscar Rivas à Dillian Whyte survenu à Londres et celui que devait livrer David Lemieux dans une nouvelle catégorie de poids.

Enfin, les admirateurs de Lara Fabian verront leur patience être récompensée lors de la sortie de «Lara», un voyage de 90 minutes à Montréal, New York, Paris et Bruxelles aux côtés de la chanteuse qui célèbre ses 50 ans avec une tournée mondiale.

«L’offre en série documentaire est en pleine expansion car le public souhaite voir de vraies histoires, explique Denis Dubois, vice-président aux contenus originaux chez Québecor Contenu. Ce genre permet également un accès à des univers où on laisse rarement entrer les caméras en plus d’offrir des sujets à l’infini. Ainsi on se voit, on apprend et surtout, on comprend!»


À VOIR AUSSI : 14 tournages qui reprennent en temps de Covid

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus