Alaclair Ensemble se sépare d’un de ses membres pour des allégations d'inconduite | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Alaclair Ensemble se sépare d’un de ses membres pour des allégations d'inconduite

Image principale de l'article Alaclair Ensemble se sépare d’un de ses membres
JOËL LEMAY/AGENCE QMI

Le groupe Alaclair Ensemble s'est séparé d'un de ses membres, Maybe Watson, dimanche, après avoir été mis au parfum d'une «histoire inacceptable» dans la foulée de la vague de dénonciations.

• À lire aussi: Bernard Adamus exclu du prochain gala de L'ADISQ

• À lire aussi: Ariane Brunet révèle avoir été agressée par un chanteur populaire

«Nous venons d'être informés d'une histoire inacceptable concernant Maybe Watson. En date d'aujourd'hui, il ne fait plus parti[e] du groupe. Nous nous dissocions de lui, nous sommes sans mots...», a brièvement écrit la formation sur sa page Facebook, dimanche matin, sans donner plus de détails.

«Nous étions aucument [sic] au courant d’aucunes histoires [sic] concernant aucun [sic] membre du groupe avant 19:20 pm hier soir», a ajouté Alaclair Ensemble par la suite, toujours via les réseaux sociaux. Selon eux, une «amie» leur aurait envoyé un texto relatant l'histoire.

Cette décision «responsable» a été soutenue «sans équivoque» par Disques 7ième Ciel, la maison de production d'Alaclair Ensemble, toujours sur Facebook.


• À lire aussi: Maripier Morin perd de nombreux contrats et ses émissions sont retirées

• À lire aussi: Alex Nevsky s’excuse pour ses comportements abusifs dans un long message

• À lire aussi: Bonsound largue Yann Perreau visé par des allégations d’inconduites sexuelles

De son côté, Maybe Watson a publié un statut sur sa page Facebook, dans lequel il souhaite demander pardon à ses victimes, mais aussi aux membres de son groupe, qui ne sont «pas responsables de [s]es inconduites». Il mentionne également entreprendre une thérapie pour se «consacrer à la reconstruction de [s]on être».



Depuis quelques semaines, des centaines de personnes ont témoigné sur les réseaux sociaux, dénonçant des agressions, du harcèlement ou d'autres gestes répréhensibles à caractère sexuel qu'ils ont subis. Notamment, la chanteuse Safia Nolin a dénoncé des gestes qui auraient été commis par l'animatrice Maripier Morin, qui a depuis pris une «pause professionnelle».

Les chanteurs Yann Perreau et Bernard Adamus ont aussi été largués par leur maison de disque en raison d'allégations les concernant.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus