Alex Nevsky s’excuse pour ses comportements abusifs dans un long message | 7 Jours
/magazines/7jours

Alex Nevsky s’excuse pour ses comportements abusifs dans un long message

Image principale de l'article Alex Nevsky publie un long message d'excuses
Photo AGENCE QMI, DOMINICK GRAVEL

Vendredi en matinée, Alex Nevsky a publié sur les réseaux sociaux un long message concernant la vague de dénonciations de harcèlement sexuel dans le milieu artistique.

• À lire aussi: Bonsound largue Yann Perreau visé par des allégations d’inconduites sexuelles

• À lire aussi: David Desrosiers quitte Simple Plan suite à des allégations d'inconduite sexuelle

Le chanteur dit avoir reçu un courriel bouleversant de la part d'une ex-amoureuse qui lui explique à quel point elle était mal dans leur relation, qu'elle qualifie «d'abusive». Celle avec qui il a passé deux ans en couple lui reproche, entre autres, son «chantage émotionnel».

Par ailleurs, Nevsky admet dans sa lettre qu'il «prend aujourd’hui l’entière responsabilité pour toutes les fois où une femme s’est sentie insuffisante ou obligée d’avoir des rapports intimes avec moi.»

Par la suite, il fait référence aux actions qu'il entreprendra pour changer de comportement et devenir responsable de ses actes. 

• À lire aussi: Coeur de Pirate et Les Soeurs Boulay se dissocient de leur maison de disques

«Avant-hier j’ai reçu un courriel. Le courriel le plus difficile à lire de toute ma vie. De la part d’une femme que j’ai aimée, et avec qui j’ai été en couple.
Dans ce courriel, elle décrit la relation abusive dans laquelle elle a passé deux ans. Je découvre que mon comportement lui a fait extrêmement mal, et qu’elle en porte encore les blessures.
Je découvre comment, par ce que je croyais être de l’amour, j’ai fait et je fais encore parfois du chantage émotionnel, comment j’ai des atteintes irréalistes face à la sexualité dans un couple.

Je découvre à 34 ans comment certains de mes comportements sont abusifs. Je découvre ce qu’est la coercition sexuelle. Dans ce courriel, je découvre à quel point j’ai manqué d’écoute, d’empathie et de sensibilité. Je l’ai privée de sa voix et de sa force. Je découvre une partie de moi que je n’avais jamais regardée auparavant. Je découvre qu’il me manque des morceaux pour être l’homme dont je serai fier. Je découvre que je fais partie de la gang de ceux qui doivent changer. Qui doivent s’éduquer.

Avant cette lettre, je me mettais toujours du côté des gentils, des bons. Comme si l’insidieux de mes gestes appartenait à une dynamique de couple, plutôt qu’à moi. Je me rends compte à quel point c’est difficile de se voir pour qui l’on est au complet, sans diminuer ses torts ou laisser parler l’égo. Je prends aujourd’hui l’entière responsabilité pour toutes les fois où une femme s’est sentie insuffisante ou obligée d’avoir des rapports intimes avec moi. Je ne serai plus insistant, ou déplacé. J’ai reçu ce courriel comme le plus grand cadeau de toute ma vie. Je m’avoue enfin que j’ai un comportement toxique. Je ressens énormément d’empathie pour celles que j’ai blessées. Je ressens enfin un grand soulagement de ne plus jamais accepter ceci. Je l’acceptais car je ne le voyais pas, mais maintenant, grâce à vous toutes qui avez le courage de nommer, de dénoncer, mes yeuxsont grands ouverts, et ne se refermeront plus. Maintenant, je ferai tout en mon pouvoir pour être un allié, pour ne plus jamais défendre par mon silence ou mon inaction des agresseurs et des violeurs. J’ai mis un terme à ma relation de travail avec un agresseur il y a deux mois. J’étais au courant d’une histoire (qui est très loin de tout ce que j’ai lu d’abominable à son sujet dans les derniers jours), puis j’ai cru la version de l’agresseur, qui avait bien entendu omis de me faire part du pire.

Je n’ai pas réfléchi à la portée de mes gestes. Je ne le ferai plus. Je ne cautionnerai plus jamais, par mon silence, ce genre de comportement. Je m’excuse à ses victimes. Je ferai dorénavant partie des hommes conscients du problème et responsables de leurs actes. C’est peut-être un peu tard, mais c’est aujourd’hui seulement malheureusement que je comprends le poids de mes mots et de mes gestes. Il me reste beaucoup à apprendre. Il me reste de sincères discussions à entamer. Il me reste le reste de ma vie pour ne plus jamais gâcher celle d’une femme que j’aime. Je m’excuse à toutes celles que j’ai pu blesser ou offenser par mes actes et mes mots. Je vous entends, je vous vois et je vous crois. Alexandre» pouvait-on lire dans la sortie publique du chanteur.


À VOIR AUSSI: 36 vedettes québécoises nées sous le signe du Cancer

s " />

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus