Alexandre Dubé revient pour la première fois sur le diagnostic de cancer de sa mère | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Alexandre Dubé revient pour la première fois sur le diagnostic de cancer de sa mère

Image principale de l'article Alexandre Dubé revient sur le cancer de sa mère
Courtoisie

Pour la première fois, le journaliste à Salut Bonjour Alexandre Dubé et sa mère se sont confiés sur le drame qui a frappé leur famille sept ans plus tôt.

• À lire aussi: Gino Chouinard revient avec émotion sur sa saison difficile à la barre de «Salut Bonjour»

• À lire aussi: Alexande Dubé: marathonien de l’information

Bientôt sept ans que sa mère, Rose-Aimée Poirier, a reçu un diagnostic de cancer du sein. Inattendue, cette annonce a eu l'effet d'une bombe pour cette famille tissée serrée. Même si les années ont passé depuis le rétablissement, le souvenir reste toujours aussi vif dans les mémoires.

«C'était un vendredi. J'ai téléphoné à ma mère sur l'heure du midi, comme je le faisais toujours. Je sentais dans sa voix qu'il y avait quelque chose d'anormal et j’ai insisté pour qu'elle me dise ce qui se passait», raconte avec émotion Alexandre Dubé. 

«Quand elle m'a annoncé la mauvaise nouvelle, les deux genoux m’ont lâché. Je me suis effondré».

Elle a été prise en charge aussitôt le diagnostic connu. Son fils Alexandre et son conjoint Michel l'ont accompagnée dans toutes les étapes, de l'opération jusqu'aux traitements de radiothérapie. Bien que difficile, cette période a été parsemée d'anecdotes cocasses.

«Alexandre est toujours d'un calme olympien, mais quand il se retrouve en milieu hospitalier il perd tous ses moyens, rigole Rose-Aimée Poirier. Quand je me suis fait opérer, j’ai eu mon congé la journée même, mais ils ont failli le garder tellement il était dans tous ses états».

Fort heureusement, les traitements ont porté fruit. Quelques années plus tard, Rose-Aimée se compte choyée d'être en santé. Pour lui rendre hommage, Alexandre Dubé a choisi de s'impliquer auprès d'une cause qui lui tient à coeur.

La virée rose
Au cours des prochaines semaines, le journaliste participera à la campagne de «La virée Rose». Ce passionné de vélo a pour objectif de parcourir 500 kilomètres d'ici le 27 septembre 2020. Cet événement, déployé à travers la province, permet de recueillir des fonds pour la Fondation cancer du sein du Québec.

Tous ceux qui souhaitent participer à la Virée Rose pourront le faire à distance. Le défi est de réaliser 20 km, 100 km ou 500 km entre le 6 juillet et le 27 septembre 2020, que ce soit à la marche, à la course ou à vélo. Il est possible de le faire seul ou en groupe. C'est le cas de Stéphanie Villeneuve, qui s'est aussi impliquée dans le mouvenement. 

 

• À lire aussi: Stéphanie Villeneuve, présentatrice météo à Salut Bonjour, s’adapte au confinement
 

Rose-Aimée Poirier fera aussi les cent pas pour soutenir les femmes qui sont touchées par la maladie. Elle compte participer au défi en marchant quelques kilomètres!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus