Francisco Randez dévoile ses coups de coeur musicaux | 7 Jours
/magazines/7jours

Francisco Randez dévoile ses coups de coeur musicaux

Image principale de l'article Les coups de cœur musicaux de Francisco Randez
Eric Myre

Le chroniqueur est très éloquent lorsqu’il parle de ses coups de cœur musicaux, et ceux-ci nous permettent de découvrir des facettes insoupçonnées de sa charmante personnalité.

• À lire aussi:
Ludovick Bourgeois dévoile ses coups de cœur musicaux

• À lire aussi:
Annie Villeneuve dévoile ses coups de coeur musicaux

Quelle musique te rappelle les étés de ton enfance?

L’ŒUVRE DE GINETTE RENO
Je vais vous révéler un fait que peu de gens connaissent: j’ai beaucoup d’amour pour Ginette Reno, et je l’aimais particulière - ment quand j’étais enfant. J’ai toujours aimé chanter — j’ai d’ailleurs fait partie de quelques groupes rock amateurs durant mon adolescence —, mais, tout jeune, c’était Ginette Reno ou rien! Je connaissais ses chansons par cœur!

Qu’écoutes-tu quand tu fais du sport?
DU HIP-HOP QUÉBÉCOIS
Récemment, comme beaucoup de gens, j’ai recommencé à courir pour me gar - der en forme. Ma passion demeure les sports de combat et les arts martiaux, mais je reprends donc goût à la course à pied. J’ai une liste de lecture de mes artistes hip-hop québécois favoris: Dead Obies, Alaclair Ensemble, Rymz, entre autres. Je trouve le mordant de ce style musical motivant pour courir, et il se fait de l’excellent hip-hop au Québec.

Quel est le meilleur album pour faire un grand ménage, les fenêtres ouvertes?
LED ZEPPELIN II, DE LED ZEPPELIN
Je suis un passionné d’entretien ména - ger. C’est très sérieux. Demandez à ma blonde, sa réponse risque d’être très divertissante! Bref, faire du ménage, j’aime vraiment ça, et je ne peux pas vivre sans musique. Inutile de vous dire que des séances de ménage musicales, il y en a plus d’une par semaine chez nous! J’ai un faible pour le hard rock de la fin des années 1960 et du début des années 1970, et Led Zeppelin est au sommet de ma liste! 

Lors d’un dimanche pluvieux d’été, quel album écoutes-tu?
LOVE SONGS FOR ROBOTS, DE PATRICK WATSON
J’adore cet artiste et j’aime particulièrement cet album, qui est planant et vaporeux sans être sombre. Il y a une certaine douceur enveloppante qui émane de cet album, et je trouve que ça se prête parfaitement à un dimanche matin pluvieux et paresseux. En vieillissant, j’apprends à apprécier ces moments de douce paresse, tasse de café à la main, collé sur ma blonde sur le sofa.

Quelles chansons ont marqué les étés de ton adolescence?
SMELLS LIKE TEEN SPIRIT ET ALIVE
Ces deux pièces arrivent ex æquo en pre - mière position. La première est de Nirvana, et, en fait, tout l’album Nevermind, dont la chanson est tirée, a été très marquant pour moi à l’adolescence. La deuxième est de Pearl Jam et tirée du légendaire album Ten. En pleine époque grunge, ces deux albums ont vraiment résonné au cœur de l’ado - lescent que j’étais. 

Une chanson qui te donne des frissons chaque fois que tu l’entends?
LA FOLIE EN QUATRE, DE DANIEL BÉLANGER
C’est un classique parmi les classiques. Une pièce d’une émouvante simplicité sur l’amour et le temps qui passe. Daniel Bélanger est selon moi un des plus grands artistes que le Québec a connus, et je crois que son œuvre résistera à l’épreuve du temps. L’album Les insomniaques s’amusent, dont la pièce est tirée, a presque 30 ans et me semble intemporel.

Quelle chanson associes-tu à un voyage mémorable?

VOYAGE, VOYAGE, DE DESIRELESS
Vous allez peut-être trouver que c’est cliché, mais à 18 ans, j’ai fait mon premier «vrai» voyage: je suis parti seul pour la Nouvelle-Zélande. J’avais mon Walkman sport jaune, et la cassette de Desireless était exactement au bon endroit. J’ai attendu que l’avion décolle et j’ai pesé sur «play». Je n’oublierai jamais ce moment, qui était le début d’une passion pour les voyages et l’exploration du monde. 

Y a-t-il une musique qui te rend de bonne humeur?
JEAN LELOUP
Il y a une créativité et une liberté qui ressortent de sa musique, et sa façon unique et très personnelle de créer m’énergise beaucoup. Écoutez Printemps été un matin où ça va moins bien, et donnez-moi s’en des nouvelles!
 

Francisco Randez est chroniqueur à Sucré salé, en semaine à 18 h 30, à TVA. Rediffusion: 22 h 35.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus