Une idée de Janette Bertrand devient une toute nouvelle émission | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Une idée de Janette Bertrand devient une toute nouvelle émission

Lundi 29 juin à 18 h, MAtv

Janette Bertrand
Photo : Julien Faugère

Janette Bertrand

Janette Bertrand affirme que, pour bien vieillir, il faut toujours avoir des projets. Au début de la pandémie, la dame de 95 ans a lancé un magnifique défi aux aînés confinés: rédiger leurs mémoires. Michèle Sirois, l’animatrice de l’émission Écrire sa vie, nous parle de son entretien avec cette grande communicatrice.

 

L’animatrice, Michèle Sirois.

Photo : © MAtv

L’animatrice, Michèle Sirois.

Michèle, comment le projet Écrire sa vie est-il né?

Vous connaissez notre Janette nationale: pas question de rester à rien faire durant la crise de la covid-19! En mars, elle a profité du confinement pour réaliser un projet auquel elle rêvait depuis longtemps: inviter les aînés à plonger dans leurs souvenirs afin d’écrire leurs mémoires. 

De quelle façon? 

Elle a d’abord enregistré, toute seule chez elle, des ateliers d’écriture autobiographique dans lesquels elle explique aux aînés, étape par étape, comment écrire le récit de leur vie. Une fois mises en ligne sur le site Web AvantÂge, ces capsules ont obtenu tellement de succès que MAtv a décidé de les rendre accessibles à un plus large public grâce aux quatre émissions Écrire sa vie, que j’ai le bonheur d’animer. 

À 95 ans, Janette Bertrand est visiblement toujours aussi vive d’esprit! 

Oh, que oui! Cette série d’ateliers d’écriture représente un véritable cadeau, qu’elle offre généreusement aux aînés québécois. Et je soupçonne qu’elle s’offre un cadeau à elle-même en même temps, puisqu’elle adore transmettre sa passion. D’ailleurs, lorsqu’elle explique comment structurer un récit, ses yeux brillent! Et le plus merveilleux, c’est que par l’entremise de ses enseignements, elle partage de véritables petites perles, comme «La vieillesse est là pour réparer l’enfance» ou «N’hésitez pas à prendre du recul pendant l’écriture, parce que le recul fait avancer!» C’est une grande communicatrice. 

Le quatrième épisode d’Écrire sa vie est spécial, puisqu’en plus de présenter l’ultime capsule de cet atelier d’écriture autobiographique, vous vous entretenez avec Janette Bertrand!

J’ai effectué une entrevue à distance sur le logiciel de conférence Zoom, alors que nous étions chacune dans notre maison respective. Janette m’a dit d’emblée qu’elle était très touchée de voir qu’autant de gens avaient répondu à l’appel de l’écriture. Certains ont même commencé à lui envoyer des ébauches de manuscrit, qu’elle a visiblement beaucoup de plaisir à lire. 

Lors de votre entretien, vous en avez profité pour discuter avec elle de la place des aînés dans la société québécoise...

Naturellement, elle est bouleversée par la situation actuelle dans les CHSLD et dénonce le fait que les citoyens âgés deviennent quasiment invisibles aux yeux de notre société. Pourtant, les aînés ne sont pas des personnes malades, mais bien des gens actifs, qui méritent le respect! 

En terminant, que retenez-vous de votre entretien avec cette auteure?

Janette affirme que, pour vieillir en santé, il faut toujours avoir des projets. C’est pour occuper les personnes âgées qu’elle a lancé Écrire sa vie au début de la pandémie. Du haut de ses vénérables 95 ans, elle aime toujours autant prendre soin des gens. 

Photo : © MAtv

Un cinquième épisode cet automne   

Janette Bertrand invite tous les participants au projet Écrire sa vie à lui envoyer des extraits de leur biographie. «L’automne prochain, nous diffuserons une émission spéciale où Janette lira ses textes coup de cœur et offrira quelques conseils au passage, avec toute la générosité qu’on lui connaît», souligne Michèle Sirois.  

À noter  

• On peut également voir la série de quatre émissions Écrire sa vie sur illico et Helix, en vidéo sur demande. 

• Vous désirez envoyer votre autobiographie à Janette? Rendez-vous à centreavantage.ca/ecrire-sa-vie/.

À lire aussi

Et encore plus