Voici notre palmarès des 10 chiens les plus marquants de la télé | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Voici notre palmarès des 10 chiens les plus marquants de la télé

Personne ne demeure insensible au charme des chiens, surtout lorsque ces gentils toutous deviennent des vedettes du petit écran! Voici 10 boules de poils qui se sont illustrées devant les caméras d’ici et d’ailleurs.

• À lire aussi: On s’aime en chien | Un pro à la rescousse

Rex, Hudson & Rex  

Diesel von Burgimwald et John Reardon.

Photo : MAX

Diesel von Burgimwald et John Reardon.

La nouvelle vedette canine de notre petit écran est Rex, le berger allemand de Hudson & Rex. Dans la série policière canadienne, l’ex-chien policier de la brigade des stupéfiants a tellement de flair qu’il permet à son nouveau maître, le détective Charlie Hudson (John Reardon), de résoudre des enquêtes sur des crimes majeurs. C’est le magnifique Diesel von Burgimwald qui donne vie à Rex. Le jeune berger allemand n’avait jamais fait de télévision ou de cinéma avant de débarquer à Terre-Neuve pour les besoins de la production. Toutefois, le talent semble couler dans ses veines, puisqu’il descend d’un des interprètes de Rex dans la série italo-autrichienne Komissar Rex, qui est à l’origine de Hudson & Rex. Par ailleurs, les deux neveux de Diesel lui servent de doublure sur le plateau. 

Faro, La vraie nature  

Jean-Philippe Dion et Faro.

Photo : Eric Myre

Jean-Philippe Dion et Faro.

Jean-Philippe Dion avait prévu attendre la fin du tournage de la troisième saison de La vraie nature pour adopter un chiot, mais, comme son éleveur de chiens d’eau portugais en a eu un plus tôt, il a sauté sur l’occasion. Ne voulant pas laisser cette petite boule de poils seule à la maison, l’animateur en a fait un membre de l’équipe de La vraie nature. Grâce à la zoothérapie, Faro a rendu le séjour des invités encore plus chaleureux. Il a aussi fait la vie dure aux poules du chalet, s’amusant à les pourchasser, et même à les mordiller! 

Colonel, 5e rang  

Micha et Maxime de Cotret.

Photo : Bertrand Calmeau

Micha et Maxime de Cotret.

La magnifique Micha, une chienne berger allemand noire aux poils longs, est l’interprète de Colonel dans 5e rang. Sa maîtresse est Sophie Longpré, coordonnatrice et entraîneuse d’animaux. Micha, huit ans, a développé une belle complicité avec le comédien Maxime de Cotret, qui incarne Réginald, le maître de Colonel. Entre les prises, ils s’amusent beaucoup sur le plateau! 

Lassie, Lassie  

Photo : Archives TVA Publications

Lassie est une véritable légende du «Hollywoof». Elle a d’ailleurs sa propre étoile sur le Walk of Fame de Hollywood Boulevard. Imaginée par le romancier Eric Knight en 1940, la gentille femelle colley a été la vedette de huit films et six séries télévisées. La plus récente — The New Adventures of Lassie, créée en 2014 — est une série d’animation franco-indienne. Le premier chien à interpréter Lassie se nommait Pal. Étonnamment, seuls des mâles ont incarné la chienne au fil des ans. Puisqu’ils étaient plus grands que les femelles, il était plus facile pour eux de jouer avec des enfants acteurs. Par ailleurs, le pelage des colleys mâles demeure plus égal toute l’année que celui des femelles, qui ont des mues intenses. 

Le Vagabond, Le Vagabond  

Photo : PRISE 2

Deux séries ont mis en vedette Le Vagabond: la première produite de 1963 à 1965, et la seconde, de 1979 à 1985. Au Québec, c’est surtout cette dernière qui a été populaire, avec sa célèbre chanson interprétée par Gilles Rivard. Tous les bergers allemands qui ont incarné — dans les deux versions de la série — celui qu’on appelait en anglais The Littlest Hobo ont appartenu à l’entraîneur Charles P. Eisenmann. Il avait une méthode bien particulière pour dresser ses chiens. Toro, Litlon et Thorn pouvaient, entre autres, comprendre des ordres en anglais, en français et en allemand. 

Caboose, L’auberge du chien noir  

Kim Olivier et Beethoven.

Photo : © Radio-Canada

Kim Olivier et Beethoven.

C’est en l’honneur de l’élégant Caboose que les auteurs Sylvie Lussier et Pierre Poirier ont intitulé leur série L’auberge du chien noir. Au début, le rôle du caniche royal était tenu par Beethoven, mais, en raison de la longévité de la série, la digne bête a dû «passer le flambeau» à la relève. Tobie est donc devenu Caboose junior, son premier rôle à la télévision. 

Comet et Cosmo, Full House et Fuller House  

Photo : Getty Images

Buddy n’était qu’un chiot lorsqu’il a fait son apparition dans la troisième saison de Full House sous le nom de Comet. En plus d’interpréter le chien d’une des sitcoms les plus populaires du monde, l’animal a été la vedette de sa propre série de films, Air Bud, qui compte cinq chapitres. Il est mort d’un cancer en 1998, non sans laisser d’héritiers. C’est son arrière-petit-fils, Cosmo, qu’on a pu voir dans Fuller House. Malheureusement, il est mort en décembre 2019, à quatre ans, de complications survenues à la suite d’une chirurgie. 

Julius, 4 et demi...  

Nicole Leblanc et Julius.

Photo : © SRC

Nicole Leblanc et Julius.

Qu’elle était attachante, la colorée Paméla Lalonde de 4 et demi..., interprétée par la regrettée Nicole Leblanc! La charmante réceptionniste de la clinique vétérinaire Dufour avait toujours avec elle son minuscule Julius. Saviez-vous que la mignonne boule de poils était le véritable compagnon canin de la grande comédienne? Il n’est pas étonnant qu’elle ait eu autant de facilité à rester dans ses bras! 

Gaïa, Les poilus  

Gaïa et Sébastien Kfoury.

Photo : © Radio-Canada

Gaïa et Sébastien Kfoury.

Quelle chance pour un chien d’avoir comme maître un vétérinaire, de surcroît un vétérinaire qui fait de la télévision! Véritable reine du plateau des Poilus, Gaïa, le caniche royal de Sébastien Kfoury, est une bête très sociable. La douce femelle de 10 ans est une parfaite coanimatrice! 

Cheddar, Brooklyn Nine-Nine  

Photo : Getty Images

Cheddar, le pembroke welsh corgi du capitaine Holt, est l’une des armes secrètes qui rendent la comédie Brooklyn Nine-Nine si drôle. Le chien qui l’a interprété avec le plus de régularité se nommait Stewart. Ce vétéran des plateaux est toutefois mort paisiblement l’été dernier, à l’âge vénérable de 13 ans. Comme le toutou était bien gourmand, il obéissait surtout grâce à des petites gâteries. Il a ainsi fallu couvrir un gâteau de mousse à raser plutôt que de glaçage lors d’un épisode où il apparaissait, afin qu’il ne tente pas de le croquer devant les caméras. Les producteurs d’Escouade 99, l’adaptation québécoise de Brooklyn Nine-Nine, ne prévoient pas faire appel à un chien au cours de la première saison. Reste à voir si on demandera à des corgis québécois de passer une audition pour les prochains chapitres...

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus