Justin Bieber nie les accusations de viol et fournit des preuves pour se défendre | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Justin Bieber nie les accusations de viol et fournit des preuves pour se défendre

Image principale de l'article Justin Bieber nie les accusations de viol
WireImage

Depuis les dernières heures, Justin Bieber fait beaucoup parler de lui, mais non pas pour sa musique. Dimanche, deux femmes ont brisé le silence et ont accusé le chanteur canadien de viol.

• À lire aussi: Justin Bieber est accusé de viol par deux femmes

Les deux femmes ont chacune voulu faire part de leur expérience respective avec Justin Bieber. La première, Danielle, relate des événements qui se seraient produits en mars 2014, alors que les faits rapportés par la seconde femme, Kadi, se seraient déroulés en mai 2015.

Après que les deux histoires aient fait le tour du web, Justin Bieber a démenti en bloc les accusations qui pèsent contre lui, expliquant que le tout était «factuellement impossible».

Il s'est rendu sur son compte Twitter pour écrire une série de tweets dans lesquels il nie tout ce qui a été écrit par la première femme, Danielle, avec des preuves à l'appui pour prouver qu'il n'était pas à cet hôtel le soir de l'événement.


«Je n'adresse normalement pas ce genre de choses, étant donné que je fais face à ce genre de rumeurs et accusations depuis le début de ma carrière, mais après avoir parlé avec ma femme et mon équipe, j'ai décidé de prendre la parole ce soir», a-t-il d'abord écrit.

Il poursuit: «Les rumeurs sont des rumeurs, mais les agressions sexuelles sont quelque chose que je ne prends pas à la légère. Je voulais adresser le tout le plus rapidement possible, mais par respect pour les nombreuses victimes qui doivent naviguer à travers ces problèmes chaque jour, je voulais être certain d'avoir rassemblé toutes mes preuves avant de faire ma déclaration».

Puis, il explique en plusieurs tweets qu'il était bel et bien à Austin avec Selena Gomez, mais qu'ils n'ont pas logé au Four Seasons le 9 mars 2014, tel que le prétendait Danielle dans son texte, mais bien dans un Airbnb, puis dans un hôtel d'une autre chaîne le lendemain. Il a publié des documents, pour prouver ses dires.


Depuis, le compte de Danielle a été supprimé de Twitter.

Justin Bieber n'a toutefois pas adressé les accusations provenant de la seconde présumée victime.

À VOIR AUSSI: 36 VEDETTES QUÉBÉCOISES NÉES SOUS LE SIGNE DU CANCER 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus