Justin Bieber est accusé de viol par deux femmes | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Justin Bieber est accusé de viol par deux femmes

Image principale de l'article Justin Bieber est accusé de viol par deux femmes
FilmMagic

Deux femmes ont décidé tour à tour de briser le silence et de dénoncer Justin Bieber, l'accusant de viol.

• À lire aussi:
Justin Bieber révèle qu'il est atteint d'une maladie grave

• À lire aussi:
Justin Bieber a frôlé l’overdose

C'est sur Twitter que les deux femmes ont décidé de faire leur témoignage respectif et de partager leur expérience avec le chanteur canadien.

La première, Danielle, a écrit un long message où elle décrit sa rencontre avec Justin Bieber, qui aurait eu lieu le 9 mars 2014, à Houston, au Texas, lors d'une soirée organisée par Scooter Braun, le manager du chanteur. Sa petite copine de l'époque, Selena Gomez, était aussi présente sur place, selon ce que raconte Danielle, qui a choisi de taire son nom de famille. Elle avait alors 20 ans, et lui, 21.

«Nos petits baisers sont devenus une séance de préliminaires. Il m'avait poussée sur le lit après de dix minutes, s'est mis au-dessus de moi, a embrassé mon coup jusqu'à mon ventre. Il a déboutonné mes jeans, les enlevés, et a commencé à chercher mes sous-vêtements avec ses doigts. [...] Je lui ai dit que ça allait trop loin et que nous devrions arrêter parce que j'avais besoin de retrouver mes amies, et surtout parce que je me sentais coupable envers Selena. [...] Il a ensuite retiré ma culotte, a détaché son pantalon, a enlevé ses sous-vêtements, a tiré les draps pour les mettre par-dessus nous. Son corps était sur le mien, peau contre peau. J'étais très inconfortable et j'ai commencé à hyperventiler. Je lui ai dit de se retirer parce que je m'inquiétais vraiment pour mes amies, mais il était trop tard. Il m'a pénétré avant que j'aie pu direquoi que ce soit. Il allait et venait à l'intérieur de moi. J'étais allongée, sans mot. Mon corps était inconscient», a-t-elle écrit, en terminant son texte en mentionnant qu'elle suivait aujourd'hui une thérapie.


La deuxième fan, Kadi, a dit avoir été inspirée par le témoignage de Danielle.

«Je crois Danielle, je suis moi aussi une victime de Justin Bieber», a-t-elle écrit sur Twitter, pour accompagner son propre témoignage.

Les faits rapportés par Kadi se sont déroulés en mai 2015, à New York. La jeune femme affirme s'être rendue à l'extérieur de l'hôtel de Justin, dans l'espoir d'obtenir une photo avec lui. Sur place, elle a rencontré Mikey, le garde du corps de la pop star, qui l'a invité au bar de l'hôtel plus tard en soirée.

«On avait une conversation et il a dit qu'il ne pouvait pas bien m'entendre car j'étais assise trop loin, alors il m'a demandé de me rapprocher. Il a attrapé ma main et l'a posée sur lui. Il était assis sur un sofa, donc je suis tombée sur son torse. J'ai commencé à me relever et il m'a embrassée, et a touché mes fesses et me demandant si elles étaient vraies. J'ai dit oui, j'ai retiré ses mains et je me suis levée. Je suis allée aux toilettes et il était derrière moi. Il m'a suivie, a fermé la porte à clé. Je lui ai demandé ce qu'il se passait et pourquoi il avait fermé la porte à clé, il m'a répondu qu'il allait me dire pourquoi. Il a commencé à m'embrasser, à me toucher le corps et à me caresser. Je lui ai demandé d'arrêter, que je ne pouvais pas avoir de rapport avant le mariage (quelque chose de traditionnel et de culturel). Il m'a poussée contre le lit et s'est mis sur moi, il m'a tenu, a retiré mes leggins et m'a pénétrée (ce qui est considéré comme très mal, sauf si c'est par un époux). Je l'ai poussé et j'ai donné un coup entre ses jambes et je me suis sauvée», a-t-elle écrit.

Kadi explique qu'elle avait parlé de cette histoire à sa soeur, qui lui aurait ensuite conseillé de ne rien dire de peur d'être déshéritée par leur famille. Elle aurait ensuite voulu partager son histoire lors de la vague du mouvement #MeToo, mais aurait reçu des menaces de la part de fans du chanteur.


Ni Justin Bieber, ni son équipe n'ont pour l'instant répondu à ces accusations.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus