Un an plus tard: Renée Martel se confie sur la maladie | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Un an plus tard: Renée Martel se confie sur la maladie

Image principale de l'article Renée Martel se confie sur la maladie
Julien Faugère

Il y a tout juste un an, au printemps 2019, Renée Martel annonçait l’annulation pour raisons de santé de tous ses engagements. Les médecins lui avaient en effet diagnostiqué un cancer du sein, et elle devait consacrer toute son énergie à son combat contre ce nouveau coup du sort.

• À lire aussi: «Doc Humanité»: L'histoire du country au féminin au Québec

• À lire aussi: Le country de Drummond | Les découvertes de Pascal Allard

Au printemps 2019, alors que sa vie allait bien et qu’elle était en pleine possession de ses moyens, Renée Martel a dû annuler tous ses engagements, quasiment du jour au lendemain. Un cancer du sein venait de lui être diagnostiqué. Ce n’était pas la première fois que Renée devait faire face à des problèmes de santé. En 2012, elle avait en effet suivi des traitements préventifs de chimiothérapie afin d’enrayer la progression d’un cancer du foie. Un an plus tard, sa guérison avait été annoncée.

«J’ai longtemps été en colère à cause de la vie, de tout ce qui m’arrivait, expliquait-elle à ce moment-là. Aujourd’hui, je ne le suis plus parce que j’ai eu la force de me sortir de plein d’affaires. Je ne suis plus enragée contre la terre entière. Je n’en veux à personne.» À cette époque, la chanteuse s’apprêtait à partir en tournée avec son nouveau spectacle, Cowgirl dorée, mon histoire, et préparait un spectacle unique pour le Festival Western de St-Tite.

Un moral d'acier
Si la tournée a été annulée, Renée a tenu à conserver le spectacle au célèbre festival. «À St-Tite, c’est toujours particulier, nous racontait-elle en septembre dernier. On m’a vue grandir à ce festival, depuis que j’ai commencé avec mon père. Les gens sont toujours au rendez-vous et j’ai très hâte.» Elle expliquait aussi que sa santé allait aussi bien que possible dans les circonstances. «Ça se passe correctement. J’ai des traitements et ça suit son cours. J’ai toujours eu un excellent moral, peu importe ce que je vivais. Mon moral est donc bon, et je me dis que, quand tout sera terminé, je vais être en forme et continuer encore quelques années.»

Au cours de l’automne, Martin Leclerc, producteur et gérant de la chanteuse, avait confirmé que Renée avait subi une opération chirurgicale liée à son cancer, sans donner de détails. Il confirmait toutefois que l’opération s’était bien déroulée et que Renée était en convalescence. Depuis sa dernière apparition à St-Tite, où elle semblait radieuse, Renée s’était complètement retirée, écoutant les conseils de ses médecins et de son entourage. Elle s’avouait d’ailleurs chanceuse de ne pas vivre cette épreuve toute seule. «J’ai des enfants adorables qui sont très proches. Ils s’occupent très bien de moi. Je suis extrêmement bien entourée, et c’est très réconfortant. J’ai aussi des amis qui viennent me donner un coup de main, et je peux compter sur le CLSC. Je ne suis plus inquiète comme je pouvais l’être au départ; je suis vraiment rassurée.»

Des projets concrets
Un an plus tard, Renée semble aller de mieux en mieux. Les traitements sont désormais finis, mais elle poursuit sa convalescence à la maison. Elle reconstruit actuellement son système immunitaire et retrouve peu à peu son énergie. De toute façon, en raison de la pandémie, elle ne peut recevoir aucune visite de ses proches, car elle est considérée comme présentant un trop grand risque d’attraper le virus. À l’automne dernier, Renée nous disait qu’avoir des projets l’aidait à tenir le coup.

Ainsi, l’idée d’un album et d’une tournée conjointe avec Paul Daraîche est toujours d’actualité. «Ça fait tellement longtemps que j’ai ce projet avec lui. On y a vraiment pensé en même temps et de la même façon.» Vu les circonstances, Renée va avoir le temps de se remettre complètement de cette expérience avant de retrouver son «jumeau cosmique» pour une nouvelle partie de plaisir, qui sera partagée avec tous ses fans.

Le magazine Échos Vedettes Country est actuellement en kiosque.

À VOIR AUSSI: 46 vedettes québécoises sans maquillage sur Instagram

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus