5 vedettes québécoises nous présentent leur animal de compagnie | 7 Jours
/magazines/lasemaine

5 vedettes québécoises nous présentent leur animal de compagnie

Image principale de l'article Voici les compagnons de 5 vedettes québécoises

Les animaux deviennent encore plus magiques dans les périodes plus difficiles comme celle que l’on vit en confinement. 5 personnalités nous parlent de leurs petits compagnons, qui apportent, tant pour elles que pour leur famille, une présence aussi riche que rassurante.

• À lire aussi: Voici pourquoi Stéphane Fallu juge que son émission est importante

• À lire aussi:
Bianca Longpré présente le nouveau membre de leur famille

Marianne St-Gelais: « Robin est arrivé au bon moment»

Collection personnelle

Depuis l’automne 2018, la médaillée olympique partage sa vie avec Robin, un goldendoodle moyen. «J’ai toujours voulu avoir un chien, mais mon horaire d’athlète ne me permettait pas de m’occuper d’un animal. Robin est arrivé au bon moment, parce que novembre 2018 représente une période un peu plus sombre de ma vie. Il était né deux mois plus tôt. J’avais pris ma retraite en mars, puis il y a eu ma rupture. Cette année-là, avoir Robin m’a beaucoup aidée. J’avais la responsabilité de m’occuper de lui, un but. Comme j’habite seule, c’est encore ça présentement», dit Marianne St-Gelais, même si elle a retrouvé l’amour. «Élie et moi, on s’est rencontrés au gym où je m’entraîne et on a commencé à se fréquenter en mai, il y a un an. Disons que notre relation est plus officielle depuis la fin de l’été dernier», conclut-elle avec un sourire. 


Sébastien Benoit: Heureux Buddha

Collection personnelle


L’animateur et sa petite famille ont choisi de baptiser leur compagnon canin Buddha, qui a eu quatre ans le 11 mai. «Quand nous l’avons vu la première fois, ma blonde et moi, il était couché sur le dos avec son petit bedon en l’air. Il ressemblait à Bouddha! Son nom a tout de suite été choisi, parce que nous aimions le contraste entre la grande énergie du golden retriever et la sérénité associée à cette grande figure. Je trouvais ça très drôle. Il fait aussi, bien sûr, le bonheur de Laurent, notre fils de sept ans, et encore plus en période de confinement. Buddha est parfois son confident.» Dernièrement, Sébastien Benoit a vécu un moment spécial avec Buddha. «Nous étions en raquettes dans les Laurentides et, à un moment donné, il a commencé à s’étouffer à cause d’un bout de bois coincé dans sa gueule. J’ai réussi à le lui retirer. Il s’est précipité sur moi, en me donnant des coups de patte sur l’épaule et sur la cuisse, tout en me léchant la figure. C’était sa façon de me remercier... Cet épisode a créé un lien assez fort entre nous deux.»

Julie du Page: « Monsieur Boogie, c’est une boule d’amour»

Collection personnelle


Le cockapoo, qui a eu trois ans en avril, comble le clan de Julie du Page. «Monsieur Boogie est très très câlin, une véritable boule d’amour avec tous les membres de la famille. Il est vraiment le cinquième membre de notre clan.» Elle a récemment écrit un texte, Une vie de chien!, sur son blogue dans lequel elle donne la parole à Monsieur Boogie au milieu de la crise actuelle. Pour la lire: juliedupage.com.

Myriam LeBlanc: « Georges est l’ami de tout le monde»

Collection personnelle


Georges, qui a eu trois ans le 26 mars fait le bonheur de la maisonnée de Myriam LeBlanc et Stéphan Allard. «C’est mon garçon que j’aime du fond du cœur!» lance la comédienne et mère de deux filles, Claudelle, 6 ans, et Bénédicte, 10 ans. «Elles m’ont joyeusement harcelée pendant des mois pour avoir un animal de compagnie. Je me souviens qu’à 18 ou 19 ans, je m’étais dit qu’un jour, j’allais avoir un caniche royal.» Leurs enfants célébrant leurs anniversaires en juin, le couple a décidé de faire entrer Georges dans leur vie «comme cadeau de fête». «Le jour où Stéphan et moi sommes allés le chercher, nous sommes arrivés à la maison en leur disant: “Bonne fête, les enfants! C’est votre nouveau chien, Georges.” Elles n’en croyaient ni leurs yeux ni leurs oreilles. C’était très émouvant. Georges amène un bel équilibre dans la maison, parce qu’il est l’ami de tout le monde.»

Sabrina Cournoyer: Quand Bambie et Ronron s’apprivoisent

Collection personnelle

Au cours des derniers mois, beaucoup d’agréables changements sont survenus dans la vie de Sabrina Cournoyer. Si Bambie fait partie de sa vie depuis déjà plus de 14 ans, Ronron y est entré avec François Richard, son nouveau copain et maître de ce beau félin rouquin de quatre ans. «François est ingénieur forestier. Nous nous sommes rencontrés il y a huit mois et nous avons commencé à habiter ensemble au début du confinement.» Les amoureux ont franchi cette étape avec facilité, contrairement à leurs petits compagnons. «Ils commencent tout juste à se tolérer. Bambie est une dominante, et Ronron a tendance à marcher sur la pointe des pattes, à ses côtés. Elle est tellement baveuse qu’elle va manger sa bouffe à lui, en l’empêchant de s’en approcher, mais ça va mieux entre eux. Les premières nuits, nous nous faisions réveiller par des hurlements de chats se chamaillant!» 

À VOIR AUSSI: LES ANIMAUX DE COMPAGNIE DE CES VEDETTES QUÉBÉCOISES

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus