10 films à voir cette semaine à la télévision | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

10 films à voir cette semaine à la télévision

Image principale de l'article 10 films à voir cette semaine à la télévision
Warner

Confinés à la maison? Voici quelques suggestions de films qui joueront à la télévision cette semaine à voir (ou revoir!) dans le confort de votre foyer.

• À lire aussi:
Voici comment vous pourrez voir Le Gala Québec Cinéma cette année

LANCER-FRAPPÉ ★★★★
Samedi 23 mai 20 h 45, V

Hissé au rang de film-culte par les amateurs de comédies subversives et de hockey, ce film de George Roy Hill s’est fait adopter par les Québécois dès 1977 en leur offrant la première traduction en joual de l’histoire du cinéma. On a ainsi droit à une série de répliques mémorables alors qu’on suit les Chiefs et leur capitaine-entraîneur, Reggie Dunlop, qui apprend que la fermeture de l’usine de Charlestown entraînera la dissolution de son équipe. Pour stimuler ses joueurs, il multiplie les fausses promesses en plus de laisser les frères Hanson déchaîner leur violence sur la glace. Cette stratégie spectaculaire permet aux Chiefs de remporter la victoire, mais elle provoque également des dissensions au sein du clan, donnant lieu à des conflits et des réconciliations absurdes qui nous font rire malgré leurs exagérations!

ORANGE MÉCANIQUE ★★★★1 /2
Samedi 23 mai 21 h, TQc

Voilà 49 ans, le réalisateur et scénariste Stanley Kubrick provoquait toute une polémique avec un suspense psychologique à la fois tordu, violent, intelligent et très beau. Le jeune Malcom McDowell y livre la performance de sa carrière en incarnant l’inquiétant Alex LeLarge, qui écume les rues avec sa bande de droogies afin de satisfaire ses envies de sexe, de brutalité et de drogues. Lorsqu’il retourne ses pulsions contre ses amis, ces derniers le livrent aux autorités, qui lui proposent de se soumettre à une expérience scientifique afin de réduire sa sentence de prison. Après ce traitement qui associe le plaisir à la douleur, Alex ne peut plus se défendre contre ses anciennes victimes, qui n’hésitent pas à profiter de cette situation pleine de sens afin de lui rendre la monnaie de sa pièce...

JOKER ★★★★1 /2
Samedi 23 mai 21 h, Super Écran

Véritable chef-d’œuvre d’art et de divertissement, ce suspense percutant de Todd Phillips emprunte l’univers des studios DC afin de livrer une critique sociale lucide, ultra-violente et terriblement efficace de l’Amérique moderne. Joaquin Phoenix, lauréat de l’Oscar 2020 du meilleur acteur, y livre une performance époustouflante dans la peau d’Arthur Fleck, un homme solitaire et troublé qui travaille comme clown. Habitué aux humiliations quotidiennes, cet aspirant humoriste cède toutefois à la folie qui le guette lorsqu’il est abandonné par son patron, les services sociaux et sa propre mère, en plus de subir une attaque à laquelle il répond par le meurtre. Arthur se transforme alors en Joker, dont la révolte explosive contre les riches de ce monde exalte la population opprimée de Gotham...

TIREUR D’ÉLITE AMÉRICAIN ★★★1 /2
Samedi 23 mai 23 h 30, TVA

Dans son 34e film en tant que réalisateur, le grand Clint Eastwood fait appel à l’excellent Bradley Cooper pour raconter l’histoire du véritable Chris Kyle, qui devient un tireur d’élite des SEALs afin de protéger son pays. En 2003, il doit donc quitter sa nouvelle épouse afin de se rendre en Irak, où il assiste aux pires horreurs de la guerre alors qu’il traque le sadique «Boucher» d’Al-Qaïda. Bientôt forcé de choisir entre sa mission et sa famille, qui assiste à la détérioration de sa santé mentale, Kyle doit se lancer dans une quête intérieure qui insuffle toute sa valeur à ce drame de guerre biographique. En mêlant la violence des combats à celle de la honte et de la culpabilité qui ronge les soldats, ce scénario répétitif et inégal se fait effectivement pardonner bien des défauts!

DE PLUS BELLE ★★★1 /2
Dimanche 24 mai 23 h 30, TVA

Depuis que Lucie est en rémission de son cancer du sein, ses proches l’encouragent à renouer avec les plaisirs de la vie. Elle n’est malheureusement pas prête à accepter les avances du beau Clovis, puisqu’elle est persuadée que sa beauté lui a été arrachée. Elle change lentement d’idée après avoir fait la rencontre de Dalida, une autre survivante qui la convainc de suivre ses cours de danse afin de reprendre confiance en elle. Voilà un scénario plutôt simple qui prend tout son sens grâce à l’interprétation nuancée de Florence Foresti et de ses covedettes, qui nous réchauffent le cœur avec leurs personnages à la fois forts et vulnérables. On lève notre chapeau à la réalisatrice et scénariste Anne-Gaëlle Daval, dont le premier film réussit à aborder un sujet délicat avec autant de sensibilité que d’authenticité!

UN WEEK-END À GOSFORD PARK ★★★★
Dimanche 24 mai 17 h 30, Max

Max


Lorsqu’il réunit ses proches à son manoir de Gosford Park pour une fin de semaine de chasse, en 1932, Sir William McCordle se retrouve au centre de plusieurs conflits. Il refuse notamment d’engager l’amant qui tente de manipuler sa fille, de poursuivre son partenariat professionnel avec son beau-frère et de rester fidèle à sa femme, qui est insultée de découvrir son aventure avec une domestique. Les inspecteurs Thompson et Dexter n’ont pas le choix de démêler ce sac de nœuds lorsque William est retrouvé mort, puisqu’ils savent que le meurtrier se cache parmi les invités. Tout à fait amusant, ce film de feu Robert Altman réussit à trouver le parfait équilibre entre la comédie, le suspense, le film noir et le drame d’époque. Son scénario s’avère d’ailleurs si solide qu’il réussit à nous étonner jusqu’à la fin!

LE CHASSEUR ★★★1 /2
Mardi 26 mai 18 h, addikTV

Martin David est un mercenaire qui accepte de se rendre en Australie afin de capturer le dernier tigre de Tasmanie vivant. Afin d’échapper aux soupçons des militants écologistes, il se fait passer pour un biologiste à la recherche du tigre, ce qui l’amène à se lier d’amitié avec la veuve d’un homme tué au cours de la même mission. Alors qu’il se rapproche de Lucy et de ses enfants, Martin en vient à douter de sa décision, ce qui en fait la cible de ses anciens employeurs. Même si ce drame psychologique de Daniel Nettheim est un peu prévisible, il dévoile un dilemme moral déchirant et une ambiance oppressante, sublimée par un rythme lent et des paysages sauvages. Ce que ce film a de plus remarquable reste cependant l’interprétation intense de Willem Dafoe, dont la présence se révèle captivante!

SANS FAUSSE NOTE ★★★1 /2
Mercredi 27 mai 1 h 20, TVA

Déterminé à maîtriser La Cinquette, pièce-phare de son regretté mentor Patrick Godureaux, le pianiste Tom Selznick développe un trac maladif qui le force à mettre sa carrière en suspens. Cinq ans plus tard, il remonte sur scène afin de vaincre ses craintes, avant de découvrir un message inquiétant écrit sur ses partitions: il doit jouer La Cinquette sans aucune erreur afin de retrouver la fortune perdue de Godureaux... sans quoi il sera tué par un tireur caché dans la salle. Réalisé par Eugenio Mira, ce suspense espagnol cache plusieurs belles surprises derrière son scénario étrange, dont un style visuel original et accrocheur, des acteurs talentueux ainsi qu’un symbolisme puissant. Voilà le genre de film qui gagne à être découvert — à condition d’y mettre le temps et l’effort!

LARGUÉES ★★★1 /2
Vendredi 29 mai 20 h, V

Quand elles apprennent que leur père vient de quitter leur mère pour une femme plus jeune, Alice et Rose décident de mettre leurs différends de côté afin d’aider Françoise à se remettre du choc. Les trois femmes se rendent aussitôt dans un club de vacances de l’île de la Réunion, où la prévoyance d’Alice et l’impulsivité de Rose permettent à Françoise de célébrer son 60e anniversaire grâce à une série de péripéties amusantes, de rencontres romantiques et d’aventures inattendues! Au fil de ces événements pas toujours réalistes, les personnages de la réalisatrice et scénariste Eloïse Lang nous offrent un humour sympathique et accessible ainsi que de beaux moments de tendresse. C’est bien suffisant pour réchauffer le cœur des âmes sensibles, tandis que les autres risquent d’être rebutés par cet excès de bons sentiments!

TOM À LA FERME ★★★★
Vendredi 23 h 05, Radio-Canada

Les Films Séville


Xavier Dolan nous a habitués à des films puissants, voire choquants, et Tom à la ferme, son adaptation cinématographique de la pièce éponyme de Michel Marc Bouchard (avec qui il a collaboré) ne fait certainement pas exception. Dolan provoque en effet la révolte et l’indignation dans la peau de Tom, un jeune homosexuel urbain qui se rend à la campagne pour assister à l’enterrement de son amoureux.Devant la violence de son beau-frère, qui refuse que sa mère apprenne l’homosexualité de son fils défunt, Tom est forcé de se soumettre... jusqu’à embrasser son statut de victime. Absolument bouleversant, tant sur le plan visuel que sur le plan émotionnel, Tom à la ferme constitue un thriller psychologique qui prend parfois des airs de film d’horreur tant son suspense est prenant. Voilà un nouveau chef-d’œuvre de beauté et de complexité pour Dolan, qui n’a certainement pas fini de nous étonner!

À VOIR AUSSI: 10 SÉRIES À VOIR ABSOLUMENT SUR CLUB ILLICO

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus