Vincent Leclerc ressemble beaucoup plus à Séraphin que ce que vous croyez | 7 Jours
/magazines/7jours

Vincent Leclerc ressemble beaucoup plus à Séraphin que ce que vous croyez

Saviez-vous que Vincent Leclerc, qui interprète le rôle de Séraphin Poudrier dans l'émission Les pays d'en haut depuis 2016, a plus de points en commun avec son personnage que vous ne le pensiez?

• À lire aussi: Michel Mpambara prête main-forte dans un CHSLD montréalais

• À lire aussi: Christine Beaulieu travaille dans une ferme pour aider pendant la pandémie

On vous rassure tout de suite, on ne parle pas du côté avare ou grincheux, mais plutôt de... son amour pour la terre!

C'est en effet ce qu'on a pu découvrir un peu plus tôt cette semaine, lors de la diffusion de l'émission Ça va bien aller, animée par Fabien Cloutier et Marie Soleil Dion.

«Ça fait cinq ans que je joue un cultivateur dans Les pays d'en haut, fallait bien que je commence ma recherche», lance le comédien à la blague.

 

Capture d'écran



• À lire aussi: Vincent Leclerc intéressé par le marché anglophone: «C’est un marché que je veux continuer à débroussailler.»

Dans le court segment, Vincent Leclerc, avec sa conjointe la comédienne Mélanie Pilon, expliquent qu'ils prêtent main-forte sur la ferme du kiosque, Les petits fruits de Marie, à Saint-Norbert, un endroit où ils arrêtaient souvent. C'est d'ailleurs eux qui ont contacté la propriétaire, Marie-Pier Dubé, pour savoir si elle avait besoin d'aide, malgré que les deux comédiens aient avoué, d'entrée de jeu, n'avoir aucune connaissance ou expérience. Malgré tout, ils en sont maintenant à leur troisième semaine!

D'ailleurs, Marie-Pier Dubé était pleine de bons mots à l'égard de comédiens, mentionnant qu'ils sont très travaillants et que chacun a ses forces.

 

Capture d'écran



«Mélanie est très organisée. Je te dirais qu'organiser les serres, les plants, mettre tout ensemble, ces trucs-là, elle aime vraiment ça pis ça va bien. Pis Vincent, je te dirais, on a découvert l'ébéniste de notre ferme. Pour l'instant, il fait beaucoup de construction, de planches, de petits ponts pour le centre d'interprétation maraîchère. On fait un peu de tout, tout le temps», a-t-elle expliqué.

De leur côté, les comédiens se sont dits très valorisés de pouvoir contribuer, à petite échelle, à quelque chose de «sain et concret».

Visionnez l'extrait complet ci-haut!
 

À VOIR AUSSI: LES 30 MEILLEURS VILAINS DE LA TÉLÉVISION QUÉBÉCOISE 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus