Alex Nevsky se porte à la défense de la musique québécoise | 7 Jours
/magazines/7jours

Alex Nevsky se porte à la défense de la musique québécoise

Image principale de l'article Alex se porte à la défense de la musique d'ici
Photo : Julien Faugere

Fier ambassadeur de QUB musique Alex Nevsky a accepté de devenir l’un des ambassadeurs de la première plateforme d’écoute en continu conçue au Québec. Le fait que le service offre une meilleure rémunération aux artistes, en plus d’assurer la promotion de leurs œuvres, est une des raisons pour lesquelles il a voulu s’y associer.

• À lire aussi: Alex Nevsky rend hommage aux infirmières dans un vidéoclip émouvant

• À lire aussi: Voici pourquoi Alex Nevsky et Vanessa Pilon sont discrets ces temps-ci sur les réseaux sociaux  

Alex, pourquoi avoir accepté ce rôle d’ambassadeur?
Je crois profondément que la culture québécoise mérite qu’on lui accorde une attention particulière. C’est positif pour tout le monde qu’il y ait maintenant une plateforme qui favorise la musique d’ici.

Que penses-tu de cette nouvelle façon d’écouter de la musique?
C’est intéressant, surtout pour la découverte de nouveaux artistes. N’importe qui peut se faire écouter et découvrir par le monde entier. Je n’œuvrais pas encore dans le milieu de la musique à l’époque où les revenus étaient colossaux et les ventes de disques, incroyables. Je suis arrivé à la fin de cette période. Pour moi, le streaming est la suite logique des choses dans notre monde moderne. Je pense qu’il y a moyen de tirer son épingle du jeu à travers tout ça. Évidemment, on a besoin de faire des spectacles pour pouvoir bien vivre de la musique, notamment à cause de la perte des revenus tirés des ventes de disques. Mais je pense que la situation changera et que tout le monde s’y adaptera. Je crois aussi que, si de plus en plus de gens s’abonnent à ce genre de plateforme, il y aura de plus en plus de profits qui pourront être redistribués aux artistes. QUB musique mise sur une expérience enrichie.

Que penses-tu de ce concept?
C’est quelque chose qui se fait un peu ailleurs sur d’autres plateformes, mais je sais que QUB musique mettra l’emphase sur le contenu québécois. Il y aura, par exemple, du contenu exclusif, des listes de lecture, des entrevues originales... Plusieurs extras seront offerts, et je pense que ce sont ceux-ci qui amèneront les gens à s’abonner à cette plateforme, qui est une option supplémentaire pour en savoir davantage sur nos artistes locaux.

Quelle serait ta liste de lecture idéale?
Ma liste de lecture parfaite inclurait les chansons Kids, de Milk & Bone, Sixteen, de Hologramme, Le ciel s’est renversé, de SOMMM, le nouveau projet d’Ariane Moffatt, et la pièce Les bateaux dans la baie que j’adore, de mon artiste coup de cœur du confinement, P’tit Belliveau. J’ajouterais aussi L’essence de la vie, de Jason Bajada. Ce sont des chansons légères à écouter durant la période de confinement.

Par ailleurs, comment vis-tu le report des représentations de ta tournée?
On avait fait six spectacles avant que tout s’arrête, et au cours des deux derniers, je trouvais que j’étais vraiment à ma place. On avait beaucoup de plaisir. C’est un peu frustrant, mais je ne me plains pas. Artistiquement, c’est plate, mais je pense que c’est aussi une belle occasion de créer de nouvelles chansons ou simplement de s’ouvrir à d’autres choses. Je plante des arbres, je travaille dans mon jardin et je fais beaucoup de travaux manuels. Je découvre que je ne suis pas juste un auteur-compositeur-interprète.
 

Pour découvrir QUB Musique, cliquez le lien juste ici

À VOIR AUSSI: 10 SÉRIES À VOIR ABSOLUMENT SUR CLUB ILLICO  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus