Maripier Morin admet avoir eu le béguin pour Benoit Langlais dans «2 frères» | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Maripier Morin admet avoir eu le béguin pour Benoit Langlais dans «2 frères»

Image principale de l'article Maripier a eu le béguin pour Benoit Langlais

L’animatrice et comédienne nous révèle ses goûts en matière de télé.

• À lire aussi:
Maripier Morin pose un geste généreux pour les employés de trois hôpitaux

Quel est votre premier souvenir télé?
Les démons du midi est un souvenir marquant, parce que ma gardienne l’écoutait quotidiennement. J’adorais ça! Je ne comprenais pas pourquoi Suzanne Lapointe riait, mais j’aimais l’entendre et je riais avec elle. Je trouvais donc qu’elle avait l’air d’avoir du plaisir, cette madame-là, et j’avais envie d’en avoir avec elle. 

Quelle émission vous a passionnée à l’adolescence?
Dawson (Dawson’s Creek). Je trouvais Chad Michael Murray très, très beau! Watatatow demeure aussi une série-culte pour moi. 

Quelle a été votre première apparition à la télévision?
C’était dans un Téléthon Opération Enfant Soleil, avec Suzanne Lapointe. Je devais avoir trois ou quatre ans et, pour une raison obscure, mon frère et moi, nous nous sommes retrouvés à l’écran. Je regardais directement dans la lentille de la caméra, et lorsqu’on me parlait, je ne répondais pas. J’étais aussi terrifiante que la poupée Chucky!

Quel est votre dernier coup de cœur à la télévision québécoise?
C’est comme ça que je t’aime, pour l’ensemble de l’œuvre: le texte, le jeu, l’intrigue... Le grand génie du réalisateur Jean-François Rivard est d’arriver à ce niveau d’absurdité et de faire en sorte que ça fonctionne. De plus, Marilyn Castonguay est stupéfiante! 

De quelle série internationale avez-vous regardé passionnément tous les épisodes?
Entourage a été la première série que j’ai regardée en rafale. C’était avant que je découvre Gossip Girl et que je tombe dans la marmite! 

Qui vous fait immanquablement rire à la télévision?
Antoine Bertrand et Julien Lacroix, que je trouve drôle, authentique et sympathique. 

Quel méchant avez-vous préféré détester?
Bazinet, dans Virginie. Je le trouvais tellement méchant! Moi qui aime Pierre Curzi d’un amour infini, car c’est un être humain d’exception, je le haïssais dans cette série!

Quelle artiste de notre télévision admirez-vous?
France Beaudoin, parce qu’elle est sensée, intègre, audacieuse, travaillante et humaine. Elle est performante même si tout ce qu’elle fait, elle l’accomplit avec simplicité et sincérité.

Quelle émission québécoise vous a le plus marquée?
La fureur est le meilleur show de télé de l’histoire de l’humanité! J’y ai tellement joué! Je voulais être Véronique Cloutier. Cette émission a été le thème de la fête d’anniversaire de mon petit frère quatre années de suite, car j’en avais décidé ainsi. Il ne voulait pas, mais j’étais tyrannique. Il m’en veut toujours... (rires)

Qui a été votre premier coup de foudre au petit écran?
Benoît Langlais dans 2 frères

Quel est votre plus grand plaisir coupable à la télé?
Je vis un an de plus chaque année pour me rendre à la prochaine saison des Chefs!. C’est un plaisir totalement assumé et ma seule raison de vivre! Un jour, je serai Élyse Marquis. Ça fait 10 ans que je regarde des émissions de cuisine.

Quelle émission non fictive aimez-vous suivre?
Mon héros, c’est Guy Fieri, donc j’écoute religieusement Guy’s Grocery Games et Diners, Drive-Ins and Dives. Je peux facilement me taper un marathon de ces émissions tout un dimanche. Je peux en regarder 10 épisodes de suite. 

Si on vous donnait la chance de jouer dans n’importe quelle série, laquelle choisiriez-vous?
Au Québec, je rêverais de participer à une production de Jean-François Rivard. Sinon, je choisirais The Crown. Il y a quelque chose de vraiment spectaculaire dans l’époque, les costumes, les décors... C’est gigantesque!

AUSSI: 10 SÉRIES À VOIR ABSOLUMENT SUR CLUB ILLICO

s " />

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus