Stefano Faita et sa famille ont vécu l'expérience «Arrive en campagne» | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Stefano Faita et sa famille ont vécu l'expérience «Arrive en campagne»

Les jeudis à 19h30, à TVA

Image principale de l'article Stefano Faita et sa famille ont vécu l'expérience
Photo : Stephanie Maltais / TVA

Dans Arrive en campagne, Stefano Faita invite des familles urbaines à passer deux jours dans un clan d’agriculteurs pour découvrir leur réalité. Dans cette émission spéciale, c’est au tour de la famille de Stefano de monter à bord du motorisé pour se rendre à l’île d’Orléans. Nous lui avons rendu visite.

• À lire aussi: Une nouveauté télé rassembleuse avec Stefano Faïta

Pour une cinquième saison, Stefano Faita sillonne les routes du Québec à bord du motorisé d’Arrive en campagne afin de permettre à des familles urbaines de faire pendant deux jours l’expérience de la vie en milieu agricole.

«Depuis que j’anime cette émission, mes filles me voient partir et elles m'ont demandé à plusieurs reprises quand ce serait leur tour de monter à bord du VR. Ça n'avait encore jamais été possible, mais cette année, ça l'était! Ma famille vit donc l'expérience avec moi, comme je le fais depuis cinq ans, avec mes clans de citadins. Je suis vraiment content qu’on ait cette chance, car, pour nous, tout se fait en ville. Être à la campagne, dans un paysage aussi bucolique, c’est formidable!» s’exclame Stefano Faita.   

Photo : Stephanie Maltais / TVA


Direction l’île d’Orléans
Stefano prend la route en compagnie de sa conjointe, la comédienne Isabelle Lemme, et de leurs deux filles, Emilia et Anna. Dario, le petit dernier de la famille, est resté à la maison sous bonne garde. La famille Faita- Lemme se rend à l’île d’Orléans — plus précisément à la Ferme Onésime Pouliot — pour le plus grand bonheur d’Emilia et Anna, qui adorent les petits fruits.

L’entreprise est une ferme familiale qui, bien qu’attachée aux valeurs traditionnelles, se veut aussi avant-gardiste et à la fine pointe de la technologie. La recherche et le développement sont des priorités. Les propriétaires actuels, Guy et Daniel Pouliot, représentent la 11e génération de Pouliot à pratiquer l’agriculture sur l’île d’Orléans et la 7e génération à le faire à l’endroit qu’ils occupent actuellement.  

Spécialisée dans la production de fraises et de framboises, la Ferme Onésime Pouliot est aussi reconnue pour son expertise avec les travailleurs étrangers. Au plus fort de la saison, la ferme en emploie plus de 200 afin de répondre aux besoins de la clientèle.

 

Photo : Stephanie Maltais / TVA

 

Photo : Stephanie Maltais / TVA


  

Les belles framboises
Durant notre visite, Stefano, Isabelle et leurs filles ont l’occasion d’en apprendre plus sur la cueillette des framboises et, bien sûr, d’en goûter quelques-unes. On a bien avisé tout le monde qu’il faut remplir les paniers, mais c’est difficile de résister à la tentation devant des fruits aussi beaux, mûrs et goûteux!   

Les framboises sont produites selon une technique très spéciale, qu’on nous explique dans l’émission. En compagnie de Daniel Pouliot et de Valérie, la responsable de la recherche, la famille Faita-Lemme est initiée à la cueillette des framboises et en découvre les secrets. C’est un privilège, car la ferme n’est pas ouverte à l’autocueillette. Les fruits et autres produits sont récoltés par les employés et vendus partout dans la province. En bordure de la route, il est impossible d’apercevoir les plants. La ferme s’étend sur un immense terrain de 150 hectares, et on ne peut pas se rendre à pied au site où se trouvent les plants de framboises. Puisque ceux-ci n’aiment pas le vent, on les a plantés au milieu de l’île. Il faut prendre la voiture, le tracteur ou un autre moyen de transport pour atteindre la «cachette» des plants de framboises, une expérience de plus pour la famille.  

Photo : Stephanie Maltais / TVA

 

Des rangées étroites
Chaque tournage représente un défi pour l’équipe d’Arrive en campagne. Dans ce cas-ci, les plants de framboises forment des rangées étroites. Par ailleurs, il n’y a pas d’endroit pour se cacher; par conséquent, seuls quelques membres de l’équipe de tournage, dont le caméraman, peuvent suivre la famille. Le reste de l’équipe est contrainte de se placer dans la rangée d’à côté afin d’entendre ce qui se passe et de suivre le tournage à travers les branches. En outre, à la campagne, il y a beaucoup moins de bruits ambiants; il faut donc faire très attention à rester silencieux pendant le tournage. Ce segment de l’émission, qui ne dure que quelques minutes, aura pris environ une heure à tourner.
  

Un bilan positif
Emilia et Anna ont adoré leur séjour à la ferme! Pour elles, le plaisir a commencé dès qu’elles sont montées à bord du motorisé. «Elles attendaient ce moment depuis longtemps. Nous leur en avons fait la surprise avec la complicité de ma belle-mère», raconte Isabelle Lemme. Pendant leur séjour à la ferme, Stefano, Isabelle et leurs filles ont passé de beaux moments en famille. Ils ont eu du plaisir à se trouver dans la nature, à prendre le temps de faire des choses ensemble, à cuisiner des recettes familiales et à goûter les produits de la ferme. À son arrivée, la famille a pu cueillir des fraises; on a même organisé une petite compétition pour voir qui remplissait son panier le plus vite. À voir le sourire des filles, on n’a aucun doute qu’elles seraient prêtes à recommencer!

 

Photo : Stephanie Maltais / TVA


  

À voir cette saison
«La cinquième saison compte 10 émissions tournées un peu partout au Québec. La saison dernière, nous avons intégré la notion de surprise pour les familles. Cette année, il y a des surprises dans certaines émissions alors que pour d’autres, on revient au concept des premières saisons. Chaque émission est différente, avec ses saveurs et ses couleurs», souligne l’animateur.

  

L’ÉMISSION ARRIVE EN CAMPAGNE EST PRÉSENTÉE LES JEUDIS À 19 H 30, À TVA. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus