Jean-Philippe Dion dévoile tout des coulisses de l'émission «Une chance qu'on s'a» | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Jean-Philippe Dion dévoile tout des coulisses de l'émission «Une chance qu'on s'a»

Image principale de l'article Jean-Philippe Dion dévoile tout des coulisses
Capture

Plus de 80 artistes ont accepté de participer à l'émission Une chance qu'on s'a, diffusée le dimanche 10 mai à TVA et Télé-Québec. Le but était de récolter de l'argent pour deux organismes qui viennent en aide aux personnes âgées et aux victimes de violence conjugale. Jean-Philippe Dion nous raconte les dessous de la production de cette émission exceptionnelle qui a permis de récolter plus de deux millions de dollars.

• À lire aussi: Voyez Céline Dion, Jean-Pierre Ferland et plus offrir une magnifique version de la pièce «Une chance qu'on s'a»

• À lire aussi: [VIDÉO] Voyez Ginette Reno interpréter sa toute nouvelle chanson pour la première fois

Le mandat étant de produire une émission pour faire du bien au Québécois, il y a eu bon nombre de discussions pour trouver la bonne direction ainsi que le bon ton.

«Est-ce qu’on veut rire pour se changer les idées ou est-ce qu’on reste plus sobre parce que des familles vivent des drames? Tout était sur la table. On s’est donné 12 heures de réflexion pour se faire une tête. Ensuite, il fallait démarrer, car le compte à rebours était commencé. Avant même d’avoir une idée de ce que serait l’émission au complet, il fallait commencer des tournages pour certains segments», a expliqué Jean-Philippe Dion, mentionnant au passage que la grande difficulté aura été la contrainte du temps.

Comme le mandat était de faire plaisir à tout le monde, le choix des invités s’est fait petit à petit: des piliers comme Jean-Pierre Ferland et Ginette Reno, à la présence de Céline Dion, qui a rapidement répondu à l'appel, selon Jean-Philippe Dion.

«Elle reste une mégastar internationale même si, au Québec, on a un accès plus facile parce que son équipe est d’ici et nous connaît. Le défi était de savoir qui pourrait filmer chez elle. À ce jour, on ne le sait toujours pas. On pense que c’est René-Charles qui a filmé le message, mais ce n’est pas certain. Céline reçoit des demandes de partout sur la planète et, pour le Québec, elle a accepté de se préparer toute seule pour livrer un petit mot et chanter. C’est très généreux de sa part», a souligné le producteur.
  

Capture


• À lire aussi: Jean-Philippe Dion révèle le plus grand secret de l'histoire de «La vraie nature»

Deux millions de dollars
L’émission aura permis de récolter deux millions de dollars au profit des organismes Les Petits Frères et SOS violence conjugale. Il est encore possible de contribuer durant le prochain mois en visitant le site unechancequonsa.quebec. Par ailleurs, la reprise de la chanson Une chance qu’on s’a est désormais offerte en téléchargement et sur toutes les plateformes numériques. Tous les revenus seront également versés aux deux organismes.
 

Lisez l'entrevue complète avec Jean-Philippe Dion dans la plus récente édition du magazine Échos Vedettes

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus