«Castle Rock»: L'univers de Stephen King revisité | 7 Jours
/a-la-une

«Castle Rock»: L'univers de Stephen King revisité

Début de la saison 2: Mardi 19 mai 22 h, addikTV

Image principale de l'article L'univers de Stephen King revisité
AddikTV

La vie d’Annie Wilkes se résume à la même routine: décrocher un emploi d’infirmière dans un hôpital, y voler la réserve d’antidépresseurs, puis reprendre la route avec sa fille, Joy. À la suite d’un accident, elles s’arrêtent à Castle Rock, une ville qui recèle de sombres secrets. (Début de la saison 2)

• À lire aussi: 5 personnages télé que vous avez adoré détester

• À lire aussi: 10 personnages télé avec qui vous voudriez être confinés  

On constate dès le début du premier épisode qu’Annie Wilkes fuit un passé violent. Dans un flashback, on la voit en train de marcher dans la forêt, les vêtements couverts de sang et transportant une boîte qui porte l’inscription «l’ange vorace». On découvrira plus tard ce que la boîte contient et pourquoi Annie ne s’attarde jamais longtemps dans une ville, même si sa fille, Joy, rêve de vivre comme tous les adolescents de son âge

L’accident
Tous les jours à 20 h, Annie prend ses antidépresseurs. Tandis qu’elle les cherche dans son sac à main, elle perd le contrôle de sa voiture après être passée sur un objet abandonné au milieu de la chaussée. En attendant que le véhicule soit réparé, Joy et elle s’installent au Star Gazer Lodge, un complexe de cottages à louer appartenant à John «Ace» Merrill. Même si celui-ci a remorqué gratuitement son auto au garage, Annie se méfie de lui et ordonne à sa fille de ne pas mettre le nez dehors en son absence. Quand Joy lui demande si elle se sent bien, car cela fait une semaine qu’elle n’a pas pris ses médicaments, sa mère lui rétorque de ne pas s’inquiéter: elle a une entrevue à l’hôpital de Castle Rock et elle s’en procurera à ce moment-là.

La fin justifie les moyens
Annie décroche le poste d’infirmière qu’elle convoitait, mais elle ne peut pas se réapprovisionner en antidépresseurs, car seuls certains employés ont accès à la salle où sont entreposées les fournitures médicales. Or, contrairement à ce qu’elle a dit à sa fille, Annie ne va pas bien. Elle a des hallucinations et doit prendre ses médicaments le plus rapidement possible. Puisque la directrice de l’hôpital, la Dre Nadia Howlwadaag, a oublié sa carte d’accès chez elle, l’infirmière décide d’aller la chercher elle-même, quitte à entrer par effraction dans la demeure, située à Jerusalem’s Lot.

Ambiance malsaine
Une autre intrigue importante de la série concerne la querelle qui oppose Ace et son demi-frère Abdi Howlwadaag. Ce dernier a acheté l’ancien cimetière de Jerusalem’s Lot pour y construire un centre commercial, et Ace, qui est propriétaire d’un marché au centre de la ville, accuse Abdi de lui voler ses commerçants. La situation entre les deux hommes est d’autant plus compliquée qu’ils ont été élevés par la même personne. En effet, après avoir recueilli ses neveux Ace et Chris, Reginald «Pop» Merrill a adopté Abdi et sa sœur, Nadia, qui sont d’origine somalienne. Pop dit à Ace qu’il n’a pas l’intention d’intervenir auprès d’Abdi, ce qui ne l’empêche pas d’aller voir Nadia à l’hôpital pour lui parler de ce qui se passe. Durant sa visite, on apprend qu’il a le cancer et que Nadia refuse de se mêler des histoires de son frère. Elle changera peut-être d’avis en découvrant qu’Ace s’en est pris à lui...   

L’UNIVERS DE STEPHEN KING REVISITÉ
Tout comme l’intrigue de la première saison de l’anthologie fantastique créée par les scénaristes et producteurs Sam Shaw (Manhattan, Masters of Sex) et Dustin Thomason (Manhattan, Lie to Me: Crimes et mensonges), l’intrigue de la deuxième saison se déroule à Castle Rock, dans le Maine. La ville fictive est au centre de nombreux romans et nouvelles de Stephen King, dont Cujo et Le bazaar de l’épouvante (Needful Things), tandis qu’Annie Wilkes est l’infirmière psychotique de Misery, paru en 1987. Dans ce roman, Annie séquestre chez elle l’écrivain Paul Sheldon pendant plusieurs mois et le force à écrire un livre dans lequel il ressuscite la protagoniste de la saga romanesque qui l’a rendu populaire. Les adeptes de King reconnaîtront également Ace et Pop Merrill, des personnages qui apparaissent notamment dans Le bazaar de l’épouvante, sans parler de Jerusalem’s Lot, la ville du roman Salem (Salem’s Lot).

Début de la saison 2: Mardi 19 mai 22 h, addikTV

À VOIR AUSSI: 10 SÉRIES À VOIR SUR CLUB ILLICO   

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus