La vie de Renée Claude en 10 moments marquants | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

La vie de Renée Claude en 10 moments marquants

Image principale de l'article La vie de Renée Claude en 10 moments marquants
Courtoisie Radio-Quebec

Renée Claude nous a quitté mardi le 12 mai, emportée par la COVID-19. Toutefois, l'interprète de C'est le début d'un temps nouveau était atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis quelques années. Voici donc un hommage à la vie de la chanteuse en 10 moments marquants.

• À lire aussi: La chanteuse Renée Claude est décédée à 80 ans

• À lire aussi: Spectacle de Renée Claude: «L’important est qu’on lui envoie un beau message» −Robert Langevin, son conjoint  

1. Née le 3 juillet 1939, la jeune Renée Bélanger est d’une grande timidité, mais éprouve un très fort attrait pour les arts. Elle étudie l’art dramatique, le chant, la diction... En 1955, la jeune adolescente interprète quelques chansons de Gilbert Bécaud et remporte le premier prix du concours radiophonique Les Découvertes de Billy Munro, présenté à la station CKVL.  

2. Le réalisateur Jean Bissonnette lui donne sa première chance. En février 1960, il lui permet d’amorcer sa carrière professionnelle en l’invitant à l’émission Chez Clémence, présentée à la télévision de Radio-Canada. Cette même année, c’est à la réputée Boîte à chansons, à Québec, qu’elle se produit pour la première fois sur une scène de plus grande envergure.  

3. L’interprète signe une entente avec l’étiquette Sélect et, dès 1963, elle fait paraître des albums à une cadence soutenue. Dès lors, et jusqu’en 1966, de Volume 1 à Volume 4, elle enregistre un microsillon par an. Parmi d’autres, elle chante Clémence DesRochers, Hervé Brousseau, Claude Léveillée, Gilles Vigneault et Jean-Pierre Ferland.  

4. En 1967, année de l’Expo, sa carrière jouit d’un essor formidable. Avec Shippagan, elle connaît son premier grand succès radio. En avril de la même année, Jacques Brel l’invite à se produire en première partie de son tour de chant à la Comédie-Canadienne. Ils y séjournent durant 16 jours avant d’effectuer une tournée de 15 villes à travers la province.  

5. Elle devient rapidement l’une des artistes québécoises les plus populaires, ainsi qu’en font foi les trois trophées Meritas de la meilleure interprète qu’elle rafle au Gala des Artistes, de 1968 à 1970.  

Alain Descarie


6. En 1969, elle devient la muse de Stéphane Venne. Il lui écrit d’immenses succès populaires qui traversent le temps: Tu trouveras la paix, La Rue de la Montagne, C’est notre fête aujourd’hui et Le Début d’un temps nouveau, parmi d’autres.  

7. Dès 1972, elle entretient une étroite collaboration avec le parolier Luc Plamondon, dont les chansons sont gravées sur les albums Je reprends mon souffle et Ce soir je fais l’amour avec toi.  

8. À compter de 1980, l’interprète présente un hommage à Clémence DesRochers avec le spectacle Moi c’est Clémence que j’aime le mieux! Elle enchaine avec J’ai rendez-vous avec vous, en l’honneur de Georges Brassens. En 1993, l’œuvre de Léo Ferré est au cœur de On a marché sur l’amour. Ces trois projets sont immortalisés sur autant de disques.  

9. Durant les années 1990, la comédienne qu’est aussi Renée Claude s’exprime à son plein potentiel. On la voit dans l’opéra romantique Nelligan, au théâtre, au cinéma et dans des séries télé.  

10. Dès le milieu de la décennie 2000, Renée souffre de fibromyalgie, ce qui ralentit énormément ses activités professionnelles. Puis, en 2013, tombe l’implacable diagnostic: Renée souffre de la maladie d’Alzheimer. À l’été 2017, elle est placée dans un centre de soins de longue durée. Jusqu’à son dernier souffle, Robert, son amoureux depuis plus de 30 ans, sera allé lui rendre visite à chaque jour.  

À VOIR AUSSI: LES 30 MEILLEURS VILAINS DE LA TÉLÉ QUÉBÉCOISE  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus