Patrick Labbé sur les défis et les différences de jouer en anglais | 7 Jours
/magazines/7jours

Patrick Labbé sur les défis et les différences de jouer en anglais

Image principale de l'article Patrick Labbé: les différences de jouer en anglais
Bruno Petrozza

Le 7 mai, la série canadienne Avocats de la rue fera son apparition dans la grille horaire d’AddikTV. Parmi la distribution, on retrouve un visage bien connu: celui de Patrick Labbé, qui se glisse dans la peau de Derek Leiber, un ancien avocat devenu détective. Nous l’avons rencontré alors qu’il doublait en français la voix de son personnage.

• À lire aussi: Voyez Patrick Labbé dans cette nouvelle série dramatique

Patrick, Avocats de la rue est une série des années 1980 et 1990 qui est de retour après 25 ans d’absence. Que peux-tu nous en dire?
On y suit un groupe d’avocats qui décide de se battre contre une grosse compagnie pharmaceutique. Ça rappelle un peu le combat de David contre Goliath. On se doute un peu de la fin, mais le message qui est véhiculé est très intéressant. On cherche à connaître la vérité et à dévoiler au grand jour que les méthodes utilisées par les grandes compagnies sont parfois douteuses.

ADDIK TV

Et qu’en est-il de ton personnage, plus précisément?
Derek est un ancien avocat qui a perdu le droit de pratiquer en raison de problèmes personnels. Il est toutefois resté en contact avec une ancienne collègue et il est en quelque sorte devenu son assistant personnel. Il cherche des preuves, et comme il connaît bien le droit, il est plutôt efficace pour obtenir des informations. Je dirais qu’il est assez important dans la cause que son amie cherche à défendre.

Nous sommes actuellement en studio de doublage. Est-ce la première fois que tu as à te doubler toi-même?
Non. J’ai fait plusieurs tournages en anglais, alors j’ai souvent eu la chance de le faire. D’ailleurs, j’adore faire cet exercice. C’est vraiment un autre univers que le jeu; c’est une très belle expérience!

Bruno Petrozza



David La Haye fait aussi partie de la série. Tu le retrouves donc quelques années après avoir joué son frère dans la série Mirador!
Oui; nous avons fait trois belles années sur Mirador! Dans cette série, nous étions des rivaux, et nous le sommes une fois de plus dans Avocats de la rue! David joue le gros méchant dans cette série: c’est un riche propriétaire capitaliste qui cherche à faire des profits par tous les moyens possibles. C’est vraiment un bon personnage, et David le joue très bien! Mais, malheureusement, je n’ai pas tourné de scène avec lui...

Y a-t-il une différence entre tourner en anglais et en français?
C’est triste à dire, mais quand on tourne en anglais, on a plus de temps. Au Québec, les budgets sont plus petits, alors on a moins de temps pour fignoler certains trucs. Cela dit, on a principalement tourné au Québec, sauf les scènes extérieures qui, elles, ont été tournées à Toronto, puisque c’est à cet endroit que l’intrigue se déroule. 

Avocats de la rue, dès le jeudi 7 mai à 20 h, à AddikTV.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus